Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A very good news Ft Elisabeth & Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Family, Sex & Rock'n'roll

ϟ Métier : Libraire / Assassin ϟ Race et sang : Sorcier ϟ Statut civil : En couple



ϟ Messages : 127 ϟ Date d'inscription : 11/02/2018 ϟ Disponibilité RP : - ϟ Célébrité : Dylan O'Brien ϟ Pseudo : Faithful ϟ Crédits : by Presley❤Cash

MessageSujet: A very good news Ft Elisabeth & Sean   17.04.18 23:05

a very good news
maman ours, papa ours & petit ourson



Il est temps de raser tout ça. Debout devant le miroir, Joe se grattait la joue en grimaçant. Son chaume était tout sauf régulier, trop touffu par certains endroits, presque imberbe à d'autres. Encore un peu et il n'allait pas tarder à ressembler à une créature tout droit sortie du no man's land moldu. Une fois ce début de barbe rebelle partie, il allait perdre dix ans de son âge, mais tant pis, il voulait retrouver sa peau de bébé plus si joufflu que ça; jusqu'à que l'envie lui reprenne de se faire pousser une barbe de trois jours. Alors qu'il s'affairait à la tâche, l'horloge enchantée de la cuisine sonna l'heure de son rendez-vous. Juste cinq minutes et c'est bon.

Quinze minutes plus tard, frais et rasé de près. Et en retard. Joe regarda sa montre en sortant de son appartement sans vraiment se presser. Il n'était pas connu pour sa ponctualité, alors inutile de stresser pour rien. Allez savoir pourquoi, il n'avait pas la notion du temps. Ce qui lui semblait quelques minutes se transformaient en beaucoup plus sans qu'il s'en aperçoive. A force, son entourage lui accordait facilement jusqu'à la demi-heure de retard, sauf quand certains rusaient en lui donnant une fausse heure de rendez-vous. Et s'il arrivait avant ou à l'heure de lui-même, c'est que quelque chose n'allait pas.

Il agita sa baguette pour fermer la porte à clés et dévala les escaliers de son immeuble. Une fois dans la rue, il apprécia le ciel clair de ce début de soirée d'août et de l'air pur qui régnait maintenant à Boston. Voilà dix ans que la technologie moldu avait disparu tout autour de la grande ville des Mages Fondateurs, ainsi que la pollution qu'elle avait depuis longtemps engendrée. Joe se souvenait d'un ciel grisâtre quand il était enfant, causé par les rejets des pots d'échappement des voitures, camions et autres machines de l'enfer. Il se souvenait ne pas pouvoir voir les étoiles la nuit à cause de la trop grande luminosité générée par les lumières électriques de la ville. Les sorciers avaient beau vivre autrefois dans un quartier différent, caché de tous, ça ne les avait pas empêchés de subir la bêtise moldu. Maintenant, c'était différent. En dix ans, la nature et les sorciers avaient repris leur droit sur Boston et le jeune homme en était heureux.

Il quitta le quartier animé qu'il habitait, là où régnait bar et restaurant, pour se diriger vers celui plus résidentielle de la ville. Une paisible nostalgie s'emparait de lui à chaque fois qu'il empruntait les rues qui menaient à son ancienne demeure, le laissant rêveur de souvenir heureux. Il avait adoré son enfance passé dans cette maison, et pourtant il ne regrettait pas d'avoir quitté le cocon familial pour sa petite garçonnière privée. Tomber accidentellement sur ses parents un peu trop collé l'un à l'autre avec trop peu de vêtements sur le dos, lui avait, oh grandement, facilité ce choix. Quand il arriva devant chez eux, ce vif souvenir l'empêcha d'ouvrir la porte sans frapper comme s'il était encore chez lui. On ne sait jamais... Le karma pouvait lui faire payer ses vingt minutes de retard de façon inattendu et traumatisante. Il frappa sagement à la porte et quand elle s'ouvrit après quelques minutes, il salua gaiement en levant la bouteille de vin qu'il avait pris avec lui.

- Hey! Coucou les vieux! Vous avez fait briller vos dentiers pour le dîner?

Et il prit dans ses bras la première personne qui avait ouvert la porte.

Et voilà, le petit rigolo de service était de retour chez les Brown, impatient d'en savoir plus au sujet de "la bonne nouvelle" qu'ils lui avaient promis.

———————— ϟ ————————
tonight I want to see it in your eyes, feel the magic, there's something that drives me wild, and tonight we're gonna make it all come true.
kiss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Organisatrice dans l'événementiel ϟ Âge : 49 ans ϟ Race et sang : Sang-mêlé ϟ Statut civil : Marié



ϟ Messages : 221 ϟ Date d'inscription : 30/04/2016 ϟ Disponibilité RP : 1X/semaine ϟ Célébrité : Tiffany Thiessen ϟ Crédits : PresleyCash

MessageSujet: Re: A very good news Ft Elisabeth & Sean   20.04.18 12:31


A very good news
ft Sean et Joe


Une délicieuse odeur émanait de la cuisine. Le diner était presque prêt et pour l'occasion, Elisabeth s'était surpassée. Depuis qu'elle était mariée, la jeune femme qu'elle avait été s'était découvert une véritable passion pour la cuisine, ou plus exactement de cuisiner pour celui qu'elle aimait. La famille s'étant très vite agrandit, la cuisine était devenue un véritable plaisir. Cuisiner des repas équilibrés, variés, leur faire découvrir de nouveaux mets, était un plaisir de tous les instants. Elisabeth ne connaissait pas de plus grand bonheur que celui de ses hommes comblés par sa cuisine. Evidemment, il lui était également arrivé de faire des essais qui n'était pas très heureux fort heureusement ils étaient plutôt rares. Mais cette fois, elle n'avait pas pris de risque. Joe devait venir manger avec eux et Elisabeth lui avait préparé un de ses plats préférés. Elle était plus que comblée de passer du temps avec celui qui, il n'y a pas si longtemps encore, était son petit dernier.
Depuis tout petit, Joe avait toujours eut beaucoup d'énergie à revendre, c'était un véritable bout en train, et quand elle le regardait, il n'était pas rare qu'elle retrouve la jeune adolescente qui croquait la vie à pleine dents qu'elle fut par le passé et elle espérait de tout coeur qu'il conserverait toujours cette énergie positive. Durant le drame qu'avait été le leur à la perte de Jr, la présence de Joe avait été des plus salvatrices. Malgré son jeune âge, il s'était montré d'un soutien indéfectible tant pour son père que pour son frère. Sans sa présence, Elisabeth ne savait pas si elle aurait pu être le soutient qu'elle avait été pour son mari et pour son fils. Ce qui leur était arrivé était si cruel... jamais personne ne s'en remettrait complétement, surtout tant que son meurtrier courrait toujours, malheureusement plus le temps passait et plus les chances de retrouver le monstre qui les avait privé de leur petit-fils s'amenuisait.
Penser à cela la tourmentait mais son regard se posa sur son petit ventre sur lequel elle posa une main maternelle. Ce soir, il n'était pas question de laisser la moindre tristesse venir ternir cette soirée, bien au contraire, il y avait toutes les raisons au monde de se réjouir. Tout d'abord, elle allait passer du temps avec son mari et son fils, et bien qu'elle regrettait que Colin ne soit pas là avec eux, elle savait qu'en sa présence l'ambiance aurait été très différentes. Son fils ainé ne s'était toujours pas remis de la perte de son fils, il était plongé dans une véritable dépression de laquelle il ne parvenait pas à s'en sortir et où au contraire, il s'enlisait toujours plus profondément malgré le soutien de ses proches et de sa mère en particulier. Aussi égoïste cette pensée était-elle, ce soir elle avait besoin de souffler, de recharger ses batteries pour continuer d'accompagner sans faille son fils dans son deuil, et puis, il y avait une nouvelle qu'elle était impatiente de partager avec Joe, mais qu'elle redoutait d'annoncer à Colin.
Enceinte, elle était à nouveau enceinte. C'était un miracle, au vu de leur âge, qu'elle ne pensait pas revivre un jour et pourtant ce petit être qui grandissait en elle était là pour prouver le contraire. Bien que vivre une nouvelle grossesse à cette étape de leur vie était plus que déroutant, la perspective de dorloter à nouveau un petit être, conçu dans le plus grand amour ne pouvait que la combler de joie et elle était presque certaine que son cadet se réjouirait pour eux, mais Colin....
Il y avait quelque chose de cruel dans cette perspective. Pourquoi, alors qu'ils étaient en âge de se reposer et de dorloter leurs petits-enfants, était-ce eux qui allaient à nouveau pouponner alors que l'on venait de priver leur fils aîné de son enfant ? Ce n'était pas juste, c'était cruel. Cette culpabilité qu'elle ressentait vis-à-vis de son fils l'empêchait de jouir pleinement de cette nouvelle grossesse. Les bruits de pas provenant derrière elle, lui tirèrent un sourire et sans se retourner, la maitresse de maison posa une question dont elle espérait en réalité une réponse bien précise

- Chéri, tu me trouves grossis ?


Le premier trimestre était désormais passé et son petit ventre commençait à se voir, bien que l'on puisse aisément le prendre pour une prise de poids au niveau du ventre. Pour le moment tout se passait bien mais le couple Brown avait préféré patienter d'un commun accord, que le premier trimestre soit passé pour annoncer à leur entourage et en particulier à leurs enfants l'heureuse nouvelle. Seule Anahia, à qui l'on ne pouvait rien cacher de par ses dons de voyance, était dans la confidence depuis bien longtemps
Un petit coup à la porte d'entrée la fit immédiatement réagir et se détacher des bras de son époux pour s'empresser d'aller accueillir son fils qu'elle n'avait pas vu depuis beaucoup trop longtemps. En quittant la cuisine, elle lança un sort pour que le met principale qui marinait à feux doux repose encore un peu légèrement avant d'être servit dans les assiettes le moment venu, puis, elle traversa le salon qui était impeccablement rangé, tout en détachant son tablier qui disparut aussitôt dans les airs. La maison des Brown avait toujours été très bien entretenue mais ce soir c'était particulièrement vrai, pour recevoir son fils, Elisabeth avait mis les petits plats dans les grands. Ouvrant la porte, la mère de famille accueillit son fils avec un immense sourire et un bonheur incomparable qui se reflétait dans le bleu de ses yeux. Un air faussement outré sur le visage suivit d'une petite tape sur le bras en réaction à sa remarque impertinente, disparu dès l'instant on se petit plaisantin la serra dans ses bras.

- C'est bon de te voir, lui murmura-t-elle avant de se détacher et de le laisser entrer dans cette maison qui l'avait vu grandir.

Refermant la porte derrière elle, elle couva son fils du regard. Il avait une excellente mine et voir les deux hommes de sa famille rire ensemble la comblait plus que n'importe quoi d'autre. Bien que jeune et indépendant, Joe venait souvent voir ses parents mais il avait sa vie à présent et son groupe de musique connaissait de plus en plus de succès. Doué comme il l'était, c'était une reconnaissance mérité aux yeux d'El qui encourageait constamment sa progéniture dans ses choix, tout ce qu'elle désirait après tout c'était son bonheur. Elle voulait qu'il ait une vie épanouie et qu'il réussisse dans tout ce qu'il entreprenait et jusqu’à présent, elle était exaucée


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Professeur de potions ϟ Âge : 56 ans ϟ Race et sang : Sorcier sang pur ϟ Statut civil : Marié



ϟ Messages : 310 ϟ Date d'inscription : 05/02/2016 ϟ Disponibilité RP : Présente ϟ Célébrité : Tom Hanks ϟ Crédits : Presley♥Cash

MessageSujet: Re: A very good news Ft Elisabeth & Sean   20.04.18 15:01


Good news
ft petit Joe & mama Eli


Debout face au petit bar du salon, Sean était à la recherche du vin parfait pour le repas de ce soir. Aiguillé par la délicieuse odeur émanant de la cuisine - comme d'habitude, son épouse s'était surpassée - il fit ce qui lui semblait être le choix adéquat et se dirigea où se trouvait Eli. Certes, elle ne pourrait pas les accompagner avec l'alcool mais son mari était allé acheter son dessert préféré chez le boulanger du coin pour compenser.

Comme d'habitude, elle n'eut pas besoin de se retourner pour savoir qu'il était là.
Attendri par son question, il sourit, déposa la bouteille sur la table et l’enlaça par derrière.
Ses bras encercla son ventre et caressa la petite bosse qui commençait doucement à se voir.

-Je ne sais pas ce qu'est la bonne réponse... Avoua-t-il, amusé, tout en lui donnant un petit bisou sur la joue. Ce que je sais, c'est que tu es toujours la plus belle.

Ça faisait peut-être quelques années qu'elle n'avait plus été enceinte, mais Sean n'avait pas oublié la première règle : ne pas contrarier une femme portant la vie ! A présent que le premier trimestre était passé, ils avaient décidé qu'il était temps de l'annoncer aux enfants.
Colin avait décliné l'invitation et les parents n'avaient pas trop insisté. Son aîné n'avait plus goût à rien depuis la perte de son fils. Qui pouvait l'en blâmer ? Sans Elisabeth, sans Joe, ces deux petits rayons de soleil dans sa vie, Sean aurait probablement suivit la même voie que lui. Et puis, il y avait à présent également, un nouveau petit bébé qui se développait dans le ventre - pas si gros ! - de sa chère et tendre. C'était la nouvelle qu'ils devaient annoncer à leur progéniture et l'absence de Colin rendait la chose moins compliquée. Lui comme Elisabeth avait bien conscience que, dès que Joe serait au courant, ils allaient devoir très vite s'inviter chez leur fils pour lui annoncer qu'il allait de nouveau être grand frère. Et ça n'allait pas être facile. La vie était faite ainsi mais leur heureux événement ne pouvait qu'être cruel aux yeux d'un père venant de perdre son enfant.
Une boule au ventre s'empara de lui alors qu'Elisabath se dépêchait d'aller accueillir leur cadet. Sean s'en voulait, il aurait dû insister auprès de Colin pour qu'il soit présent même si... même si Eli avait besoin d'annoncer cette nouvelle au moins une fois comme ce qu'elle était : un heureux événement et pas une trahison, ou pire. Et avec cette grossesse plus difficile, Sean faisait tout ce qu'il pouvait pour la ménager.

En entendant la voix de son fils, railleur, ses sombres pensées furent mises de côté. Il rejoignit sa petite famille dans l'entrée, pour découvrir la mère et le fils enlacés, image qui lui enveloppa le coeur d'une douce et sereine chaleur.

-Et toi, tu as mis ta couche pour être tranquille pendant le dîner ? Plaisanta le professeur, avant de le prendre lui aussi brièvement dans ses bras.

Ce soir, le ton serait plus léger et la culpabilité de ne pas avoir trop insisté auprès de Colin pour qu'il ne vienne serait compensé par le bonheur tranquille de son épouse. Elle avait besoin d'une soirée comme celle-ci.

Sean invita les siens à passer dans le salon, pour un petit apéro.

S'asseyant tous les trois dans le divan, le professeur sorti sa baguette pour faire venir trois verres ainsi que quelques bols de chips préalablement préparé avec soin par Eli, qu'il déposa par magie sur la table basse.

-Alors qu'est ce que vous voulez boire ? Demanda-t-il en jetant un regard amusé et complice à Elisabeth.

Chacun lui fit sa petite commande et il les servit avec un plaisir évident. Recevoir leur fils et s'occuper de lui et de son épouse était quelque chose qu'il adorait. Leur cadet était une véritable lumière pour eux et l'avait prouvé durant ces sombres mois.

-Quoi de neuf, champion ?


———————— ϟ ————————
❤️

Each one believing that love never dies
Watching her eyes and hoping I'm always there
I will be there and everywhere
Here, there and everywhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Family, Sex & Rock'n'roll

ϟ Métier : Libraire / Assassin ϟ Race et sang : Sorcier ϟ Statut civil : En couple



ϟ Messages : 127 ϟ Date d'inscription : 11/02/2018 ϟ Disponibilité RP : - ϟ Célébrité : Dylan O'Brien ϟ Pseudo : Faithful ϟ Crédits : by Presley❤Cash

MessageSujet: Re: A very good news Ft Elisabeth & Sean   23.05.18 0:57

a very good news




Joe avait la famille la plus compréhensive qui puisse exister et il en avait bien conscience. Il avait commencé par tester ses parents, si on peut dire ainsi car il ne le faisait pas vraiment  expert, en leur avouant son homosexualité. Ce n'était pas de sa faute à prêt tout, il était né ainsi et comme tout le monde le sait, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas. Et Mr et Mrs Brown avait parfaitement bien réagit, comme tous parents devraient le faire, prouvant au jeune homme qu'il pouvait compter sur eux. Il en connaissait qui s'était fait mettre à la porte pour moins que ça ou qui vivait encore enfouie dans leur placard, apeuré par le jugement et mal dans leurs peaux. Hors Joe avait su s'épanouir sans grand complexe grâce à sa famille qui l'encourageait dans toutes ses décisions... réfléchies. En témoignait la deuxième épreuve qu'il leur avait soumis lors de sa dernière année à Salem, lorsqu'il leur avait dévoilé son superbe plan d'avenir: gagner sa pitance grâce à la musique en montant un groupe de rock. Encore une fois, il ne l'avait pas exprès pour torturé ses parents, mais comme tous jeunes de son âge, il voulait vivre de sa passion, aller jusqu'au bout de ses rêves. Tester ses limites et, indirectement, celle de papa et maman. Ses parents l'avaient compris et plutôt qu'un "Tu rêves, trouve-toi un vrai métier!" bien trop fréquent dans certains foyers, ils avaient cru en lui et l'avaient soutenu dès les premiers balbutiements de Slow Kid At Play.
Aujourd'hui, Joe n'avait pas de nouvelle épreuve en préparation, mais il savait que quoi qu'il fasse, ces parents veillaient à son bonheur. Il le ressentait à chaque fois qu'il entrait dans cette maison et encore maintenant quand sa mère joua les fausses offusqués avant de le serrer dans ses bras. Il se lova dans cette étreinte maternelle, redevenant l'espace d'un instant le petit garçon qu'il avait été autrefois, puis déposa un baiser sur sa tempe comme le fils protecteur qu'il était devenu.

- Et c'est bon d'être ici.

Il se tourna vers son père en rigolant à son commentaire et le prit dans ses bras sans rien ajouter, laissant les gestes parler d'eux-mêmes. C'était surprenant de le voir plaisanter à nouveau, ça lui avait manqué. Presque sept mois que Sean Jr les avait quittés, assassiné, et que les rires avaient disparue de cette maison. Le deuil était encore présent et il le resterait jusqu'à que le coupable soit arrêté, mais Joe, malgré la colère sourde qu'il ressentait, faisait de son mieux pour alléger les coeurs. Sa mère était la plus respective, rien de plus normal vu qu'ils partageaient le même caractère enjoué. Ils étaient de ceux qui prennent soin des leurs en égaillant leurs quotidiens de bonne humeur. Quant à son père, même s'il était plus proche de Colin par le sérieux qu'ils partageaient, Joe arrivait à entraîner son paternel dans ses farces et ses plaisanteries. Du moins avant, car maintenant le coeur n'y était plus. Jusqu'à ce soir où Joe venait de noter ce changement.
Quant à Colin... Son grand frère était le cas le plus difficile de la famille. On ne pouvait le blâmer, perdre son fils était une épreuve douloureuse, mais il ne cessait de s'enfoncer encore et encore là où le reste de la famille remontait petit à petit. Joe désespérait, il ne savait plus quoi faire pour lui remonter le morale, mais n'abandonnait pas. Il continuait à venir le voir dès qu'il pouvait et demandait à Aldon, son amant vampire à temps partiel et collègue de son frère, de garder un oeil sur lui au travail. Il n'était pas vraiment surpris de ne pas le voir au dîner ce soir et quand son père proposa de passer au salon, Joe n'osa pas poser la question de peur de casser l'ambiance. Au lieu de ça, il en profita pour lui tendre la bouteille de vin qu'il tenait à la main.

- Tiens, j'ai apporté ça. C'est le préféré de maman.

Il fit un clin d'oeil à sa mère, très content de lui d'avoir pensé à elle et laissa son père les servir, le cœur gonflé de fierté quand il l'appela "champion".

- Et bien dans trois jours on joue au festival de Memphis, celui qui remplace le Coachella Festival depuis la chute de la Californie. C'est notre dernier concert de l'été et ça va être énorme! C'est devenu le plus gros festival de rock du pays et cette fois ce n'est pas nous qui sommes en première partie. On a une très grosse pression, il ne faut pas qu'on se loupe si on veut continuer ainsi et faire des concerts dans les grandes salles de spectacles l'an prochain avec le nouvel album. Et on va avoir une interview à la fin du concert. Un animateur radio de N...

Il s'arrêta un instant, ne sachant pas vraiment s'il était prêt à finir cette phrase, à répondre aux questions qui suivraient et à s'expliquer.
Joe n'aimait pas New-Phoenix et c'était un euphémisme. Cette ville était l'emblème des sorciers Mangemorts anglais qui avaient foutu une merde noire dans son pays. Jamais son groupe ne jouait ou ne jouerait sur les territoires du Nouveau Monde et il refusait catégoriquement les demandes d'interviews venant de là-bas.
Joe n'aimait pas non plus les non-mage; dans une certaine mesure. Il craignait l'animosité qu'ils pouvaient avoir des sorciers et la violence qu'elle engendrait. Après l'attaque des Inquisiteurs sur Boston quand il avait à peine treize ans, après le meurtre de Sean Jr, après l'enlèvement de son meilleur ami, qu'il avait cru mort lui aussi, Joe s'attendait à toujours plus de haine et de brutalité envers les siens. Heureusement, avoir des fan non-mages avait un peu atténué cette anxiété, mais la méfiance était toujours présente.
Alors pourquoi? Pourquoi avoir accepté une interview d'un non-mage venant de New-Phoenix. Joe connaissait la réponse: il s'était laissé attendrir. La lettre de Chris, à la fois humble et optimiste, avait retenu son attention et en écoutant les podcasts, le sorciers s'imaginait deux jeunes nerds lunetteux animant leur radio au fin fond d'une cave obscure. Cette image faisait écho au début du groupe et malgré leur célébrité grandissante, Joe n'était pas du genre à snober les petites émissions.
Mais comment expliquer ça à ses parents? Difficilement et pas maintenant. Alors il se reprit rapidement.

- ... d'astronomie. Ils parlent des planètes, des étoiles, des galaxies, (il zappa la partie "petits hommes verts") ce genre de choses pour aider ceux qui se sont plantés aux BUSE. Et ils passent des chansons durant les émissions, dont les nôtres.

Et il haussa les épaules comme si ceci expliquait cela.

- J'espère juste qu'il ne va pas nous faire une sorte de Quizz Astronomique, sinon on est mal. Enfin, surtout Lukas et moi.

Il regarda son père avec un sourire en coins, laissant les souvenirs flotter dans sa tête.

- Tu te souviens quand tu m'aidais à apprendre les satellites de Jupiter?

Mr Brown avait expliqué à son fils d'où venaient les noms des lunes de la grande rouge, et autant dire que, déjà à l'époque, Joe se fichait totalement des prénoms des amantes d'un dieu qui ne savait pas la garder dans son pantalon. Jusqu'à que son père lui apprenne qu'il y avait un amant dans la longue liste, le seul que Joe avait pris la peine de retenir.

- Je n'ai pas oublié Ganymède et tous ses... attributs, fit-il en plaisantant.

Il reposa son verre après une gorgée et regarda tour à tour ses parents.

- Et vous alors, quoi de neuf au "manoir" Brown? Petites canines pointues squatte toujours les lieux?

———————— ϟ ————————
tonight I want to see it in your eyes, feel the magic, there's something that drives me wild, and tonight we're gonna make it all come true.
kiss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Organisatrice dans l'événementiel ϟ Âge : 49 ans ϟ Race et sang : Sang-mêlé ϟ Statut civil : Marié



ϟ Messages : 221 ϟ Date d'inscription : 30/04/2016 ϟ Disponibilité RP : 1X/semaine ϟ Célébrité : Tiffany Thiessen ϟ Crédits : PresleyCash

MessageSujet: Re: A very good news Ft Elisabeth & Sean   06.07.18 15:03


A very good news
ft Sean et Joe



Sentir les bras de son mari l'enlacer par derrière lui tira un délicieux sourire, un sourire qui ne fit que s'élargir lorsqu'elle l'entendit répondre à sa question piège. Tournant légèrement sa tête dans sa direction sans quitter ses bras, les yeux pétillants de bonheur, elle ne pouvait s'empêcher de fondre devant sa réponse si pleine de sincérité. En vérité, il n'y avait pas de bonnes réponses, s'il lui avait répondu qu'il la trouvait grossit, elle aurait incontestablement complexé, mais s'il lui avait répondu qu'elle n'avait pas pris un gramme, elle se serait tout autant inquiété, alors que ce qu'il venait de lui répondre avec sa désarmante sincérité n'aurait pas pu lui faire davantage plaisir

- Vous êtes un homme avisé Mr Brown, bonne réponse, lui répondit-elle avant de le gratifier d'un bisou sur les lèvres

Leur petit moment d'intimité fut interrompu par les petits coups qui se mirent à retentir à la porte d'entrée la libérant de l'étreinte de son mari pour accueillir avec bonheur son fils cadet. Tenir son fils dans ses bras, faisait partie de ces petits bonheurs dont Elisabeth ne pourrait se passer. Joe était un jeune homme épanoui, souriant, qui menait sa vie comme il l'entendait avec beaucoup de succès et dont elle ne pouvait s'empêcher d'être très fière. Relâchant celui qui était encore pour le moment, son petit dernier, elle le laissa embrasser son père tout en refermant la porte derrière lui. Voir ces deux hommes qu’elle aimait par-dessus tout s’étreindre et chahuter comme ils le faisaient en cet instant, lui avait manqué. Les occasions de rires c’était fait plutôt rare ces derniers temps mais elle sentait que tout doucement la vie reprenait ses droits et bien qu’ils ne pourraient jamais oublier Jr ni le drame horrible qui les avait frappé, ils devaient continuer de vivre et apprendre à vivre avec. Peut-être que ce petit être qui grandissait en elle, allait les y aider. C’était une lourde charge pour quelqu’un qui n’était même pas encore né, mais elle voulait y croire.
Souriante et les yeux gourmands, elle avait récupéré, tel le Saint-Graal, la délicieuse bouteille de vin que son garçon, en bon fils qu’il était, avait pensé à leur apporter. Une délicieuse bouteille dont elle ne pourrait malheureusement pas gouter le breuvage avant plusieurs mois hélas.

- Merci mon chéri, fit-elle en posant la bouteille sur la table de salle à manger qui avait été soigneusement dressé pour l’occasion. Je ne pourrais pas vous accompagner ce soir, mais je veux que vous en profitiez pour moi, on l’ouvrira pendant le diner.

Après ces tendres et joyeuses retrouvailles, tous trois prirent place sur le canapé où des apéritifs les attendaient. Elle s’attendait à ce que Joe leur demande vers quelle heure son frère devait arriver mais il n’en n’avait rien fait, comme s’il avait compris que Colin ne serait malheureusement des leurs ce soir.

- Je vais prendre de l’eau, merci mon chéri, répondit-elle alors que son époux les servait tour à tour que, telle une mère très fière de son fils, Elisabeth avait écouté, complétement subjugué tous les projets de ce dernier.

N’ayant jamais réellement quitté Boston, Elisabeth avait un peu de mal à quantifier la renommée de ce festival dont il lui parlait mais à en juger par l’excitation palpable de son fils, ce n’était pas rien. Tout semblait enfin démarrer pour lui et ses amis, et c’était on ne peut plus mérité parce qu’ils étaient réellement doués, ils méritaient d’avoir leur chance. Alors qu’il leur déballait une pluie d’informations parfois un peu obscure pour elle, Joe s’interrompit soudainement, la faisant par-là même froncer les sourcils intriguée, mais son fils ne les laissa pas bien longtemps dans l’expectative et leur parla de cette radio dans laquelle ils allaient faire une émission. Si elle ne comprenait pas trop ce que Joe et ses copains allaient faire dans une émission qui parlait d’astronomie, son incompréhension disparu tout naturellement lorsqu’il fut tout simplement question de diffuser leur musique. Alors qu’elle s’apprêtait à le taquiner concernant ses connaissances en astronomie en lui conseillant de réviser un peu, elle fut devancer par son fils lui-même qui se moqua de ses propres lacunes, ce qui ne manqua pas de la faire rire

- Je suis persuadée que tu sauras les charmer malgré tout, lui assura-t-elle confiante en posa sa main sur la sienne pour le soutenir. Surtout si tu leur parles de Ganymède plaisanta-t-elle avant de reprendre son sérieux. Je suis très fière de toi, de vous tous ! Vous allez toucher plus de monde, ainsi qu’un public qui ne vous connait pas encore forcément, c’est merveilleux. Tu nous diras quand elle sera diffusé qu’on puisse vous écouter, lui sourit-elle impatiente d’entendre son fils passer sur les ondes magiques de Boston. Il allait falloir qu’elle en informe Anahia aussi, et peut-être même Ethan, bref le plus de monde possible

A son tour, le jeune voulu savoir comment tout se passait pour eux. Il savait que son père participait à l’enquête des factions, et que tout comme elle, il s’inquiétait de le savoir ainsi exposé au danger, lui qui n’était qu’un simple professeur de potion. Joe, qui ignorait tout des liens unissant Ethan à leur famille ne pouvait pas savoir qu’elle avait chargé le jeune politicien de veiller sur celui qui était en réalité son parrain. Elle avait confiance en lui, mais aujourd’hui les enquêteurs étaient endeuillés par le décès du jeune policier du nom de Fernandes. Elle savait par Sean qu’Ethan ne le portait pas réellement dans son cœur, et pour sa part, elle ne pouvait que comprendre cette méfiance naturelle envers les deux hommes pour les moldus assimilés à cette enquête. Pour sa part, elle ne le connaissait pas réellement, elle l’avait croisé une ou deux fois dans l’hôtel où ils séjournaient tous. Ce fut surtout lors de cette soirée organisée pour fêter la victoire de l’arrestation des pro-moldus qu’elle avait pu échanger quelques mots avec lui. Il lui avait paru être un homme bien. Elisabeth ne pouvait s’empêcher d’avoir une pensée pour sa famille qui venait de perdre un fils mais également pour sa femme qu’elle n’avait jamais vue. A ce que l’on disait, ils n’avaient même pas eu d’enfants après plus de 20 ans de mariage, s’ils en avaient eu un, il aurait pu apporter un peu de réconfort à sa mère, être cette bouée à laquelle elle aurait pu se raccrocher, mais de toute évidence un problème de stérilité les avait empêché de fonder leur propre famille. Cela ne pouvait être que ça, surtout après une telle longévité de mariage à une époque où l'on pouvait divorcer à tour de bras. Tournant son regard inquiet en direction du seul homme de sa vie, elle ne pouvait imaginer ce que serait son existence sans lui et il lui tardait que cette enquête soit enfin terminée. Malheureusement, ils devaient faire avec et le haut-Conseiller ne leur avait pas réellement donné le choix. Sean travaillait très dure pour finir cette enquête au plus tôt, tentant de mettre en avant ses compétences pour coincer la Corneille, mais la mort récente du jeune policier leur avait à tous, porté un sacré coup au morale. Et plus particulièrement à cette délicieuse jeune femme qu’était Thémis qui avait été sa partenaire. Heureusement, la jeune femme pourrait compter sur le soutien indéfectible de son chevalier servant. La référence cependant à Camille la tira de ses sombres pensées et jetant un regard faussement outré à son fils Elisabeth le reprit après lui avoir donné une petite tape plus affectueuse qu’autre chose sur le bras

- Il s’appelle Camille, le reprit-elle. Il est venu l’autre soir, j’ai oublié de t’en parler, fit-elle en se tournant vers Sean avec un pauvre sourire en guise d'excuse. Avec cette enquête, la mort du policier,… je t’avoue que je n’ai pas eu l’occasion de t’en parler… Il voulait que Jr vienne à son anniversaire…

Il lui était très difficile de poursuivre, surtout en se remémorant ce moment qu’ils avaient passé ensemble.

- Il ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait pas venir alors il est venu me voir, en pleine nuit. On a passé la soirée ensemble,
fit-elle en tapotant ses yeux de son mouchoir. Il a été très affecté par la nouvelle,… il m'a fait tellement mal au cœur. Il était triste, en colère, anéanti, déboussolé, haineux envers celui qui avait commis ce crime si horrible... une part de moi espérait qu’il retrouverait le meurtrier de Jr et lui fasse regretter son geste. Je… je me suis permise de lui offrir l’album de Quidditch de Jr. Camille m’a dit qu’il allait chercher les cartes manquantes et le finir pour lui…

Et voilà ! Elle qui espérait passer juste une bonne soirée, venait de plomber magistralement l’ambiance, l’ombre de Jr flottant continuellement autour d’eux. Comment pouvait-elle annoncer sa grossesse à leur fils après avoir évoqué leur petit ange qui leur avait été si tragiquement arraché ?

- Je suis désolée, renifla-t-elle en séchant ses larmes. Je ne voulais pas gâcher la soirée... Je ne peux pas parler à la place de ton père concernant l’enquête mais,… je suis heureuse de savoir que ces monstres de Pro-moldus ont été arrêtés, ce sont des hommes comme eux qui… ils ne devraient même pas avoir le droit à un procès, renifla-t-elle en essuyant à nouveau ses larmes. Mais au moins il y a une justice, toi tu as pu retrouver Zach. Est-ce que tu l’as vu depuis sa libération ? Tu as pu lui parler ? Comment va-t-il ? Je n’imagine même pas par quelles épreuves il a du passer... je ne sais pas comment j'aurais pu supporter ça si tu avais été à sa place. Par Merlin mais dans quel monde vit-on ? Tout était plus simple avant que ces maudits Rookwood et Yaxley ne révèlent notre existence et celui du monde magique aux moldus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Professeur de potions ϟ Âge : 56 ans ϟ Race et sang : Sorcier sang pur ϟ Statut civil : Marié



ϟ Messages : 310 ϟ Date d'inscription : 05/02/2016 ϟ Disponibilité RP : Présente ϟ Célébrité : Tom Hanks ϟ Crédits : Presley♥Cash

MessageSujet: Re: A very good news Ft Elisabeth & Sean   19.07.18 16:01


Good news
ft petit Joe & mama Eli



La famille Brown, presque au complet, conversait des dernières nouvelles dans le salon. Sean écouta attentivement son fils lui parler de ce festival qu'il ne connaissait pas et qui remplaçait un autre qu'il ne connaissait pas non plus et se réjouit de le voir si excité. Joe avait des étoiles plein les yeux et c'était beau à voir. D'ailleurs, il fut ensuite question d'étoiles lorsqu'il leur expliqua que lui et son groupe était invité dans une émission de radio d'astronomie et qui "aidait ceux qui s'étaient plantés aux BUSES". Le professeur sourit, sincèrement heureux de cette initiative et extrêmement fier que son cadet y participe.

-Lukas était pire que toi, se souvint Sean en riant. Toi tu t'en fichais un peu et tu ne retenais rien, si ce n'est la différence de Ganymèdes. Mais lui, il s'y intéressait et ne parvenait pas à retenir la moindre planète, d'après son prof, pauvre bougre.

Les images de Joe, plus jeune, le regard vitreux lorsqu'il lui parlait des satellites lui revint en mémoire. C'était à la fois si proche et si loin.
Sean accompagna son épouse dans les félicitations et hocha la tête en souriant lorsqu'elle affirma être très fière de lui. Le professeur de potion l'était également, même si Elisabeth parvenait toujours à mieux l'exprimer que lui.

La conversation dévia ensuite sur Camille, ce petit vampire qui aimait venir chez eux en tant qu'ami de Junior. Le visage de son épouse devint grave et elle expliqua brièvement qu'il était revenu ici pour demander les raisons pour lesquelles Junior ne pourrait venir à son anniversaire. Sean prit immédiatement la main de sa femme dans la sienne en voyant son trouble. Lui-même eu une boule dans la gorge en imaginant sans problème les étapes par lequel Camille avait du passer en apprenant la terrible nouvelle. Comment était-ce possible qu'il ne soit toujours pas au courant ? Régina leur avait envoyé des fleurs de la part des Andropov mais l'information avait du passer par dessus la tête du petit monstre.

-Ma chérie... Tu ne gâches pas la soirée, voyons. Ce que va faire Camille avec son album de Quidditch est adorable... Junior aurait été très heureux que...son ami fasse ça pour lui.

Il porta sa main à ses lèvres pour la lui embrasser dans un geste de réconfort pudique. La détresse de son épouse, brusquement mise à nue, le tuait. Certes, elle était bien plus forte que lui mais cachait tellement bien sa souffrance que, parfois... Parfois il espérait qu'elle souffre moins que lui, qui portait la responsabilité de sa disparition sur ses épaules.

-Pas vrai Joe ? N'est-ce pas toi qui le lui avait offert ? Ca lui a fait passer ses phases pour tous ses sports moldus, vous vous souvenez ?

Il était important de se remémorer les bons souvenirs lorsque l'ombre de la terrible et cruelle vérité venait assombrir leur maison. Pourtant, l'étau imaginaire avait reprit sa domination contre sa poitrine, en lui enserrant douloureusement le coeur. Et la douleur n'était jamais bien loin de la colère.

-Oui... appuya-t-il. On devrait livrer les Pro-Moldus au Détraqueurs.

Eli parvint néanmoins à changer le pessimisme en de l'optimisme en mentionnant la libération du jeune Heel malgré la conclusion fataliste de son petit monologue. Sean voyait bien dans ses propos à quel point la rencontre avec Camille l'avait profondément chamboulé, devant revivre à nouveau la perte de leur petit-fils.

-En tout cas, je suis si heureux pour Beller. Tu sais qu'il a du être hospitalisé à Ste Pervenche pour épuisement ? Il a réussi à ce que ça ne fasse pas le tour de Boston, le connaissant, il doit être mortifié d'avoir dû y passer quelques jours...C'est Molly Hooper qui me la confié, vous savez, la réceptionniste de l'hôpital. J'étais allé à sa boutique pour voir comment il allait et je l'ai trouvé de nouveau fermé... Elle passait par là et vu que je lui avait écrit une belle lettre de recommandation, elle m'a tout raconté. Je pense qu'il est de retour chez lui à présent.

Il avait déjà raconté cette anecdote à son épouse le jour même où il était allé voir la boutique du commerçant. Ernie, brillant élève, il l'avait vu grandir lorsqu'il travaillait pour son père en attendant que Salem lui offre un poste de professeur.


———————— ϟ ————————
❤️

Each one believing that love never dies
Watching her eyes and hoping I'm always there
I will be there and everywhere
Here, there and everywhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A very good news Ft Elisabeth & Sean   

Revenir en haut Aller en bas
 

A very good news Ft Elisabeth & Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Breaking news Dany Tousen fe STROKE
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Sean Irbe (Serdaigle)
» [22/04/11] Une news qui sert à rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bellum Orbis :: United States & Beyond :: Terres Fondatrices :: Boston :: Les Habitations-