Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 déménagement ▬ padre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



ϟ Métier : dessinatrice ϟ Âge : vingt huit ans ϟ Race et sang : moldue ϟ Particularité : timide ϟ Statut civil : en couple avec fifi

ϟ Messages : 182 ϟ Date d'inscription : 24/01/2017 ϟ Disponibilité RP : disponible ϟ Célébrité : kaley cuoco ϟ Pseudo : elementary/marjolaine ϟ Crédits : avatar : noté dessus & gif : tumblr

MessageSujet: déménagement ▬ padre   22.10.17 15:58

Déménager Thomas était une chose que je devais faire le plus rapidement possible parce que vraiment ce n'était plus possible de vivre comme cela dans mon appartement. Tommy n'avait pas ses affaires favorites et je le voyais souvent se lever devant ma bibliothèque, regarder pendant de longues minutes avant de se rasseoir tout penaud sur le canapé et de soupirer. Ce n'était plus possible. Je voulais que mon frère se sente bien dans mon appartement. D'ailleurs j'en avais repéré un appartement plus grand dans mon immeuble mais je ne voulais pas brusquer Thomas alors je lui avais cédé ma chambre pour ne pas qu'il dorme dans le canapé. J'avais juste simplement envie de faire plaisir à mon grand frère ce qui avait le don de désespérer mon petit ami.

Oui parce que je m'étais remise avec Philipp depuis quelques semaines. C'était tout récent et nous ne voulions pas en parler et ce n'était pas évident pour nous voir parce que j'avais de grandes craintes : je ne voulais pas laisser Thomas seul chez moi. J'avais peur qu'il recommence à prendre de la drogue si je n'étais pas continuellement avec lui. En plus travaillant à la maison c'était compliqué. Je ne faisais plus rien à l'extérieur depuis que j'avais eu cette altercation à la prison avec un détenu, Phlipp m'avait interdit d'y retourner pour ma sécurité.

Enfin, nous roulions tranquillement dans le camion que Philipp avait loué pour l'occasion. Nous nous garions devant l'immeuble de mon frère et je remarquais tout de suite Armand qui était là. Je souriais largement en descendant lestement du camion suivit de prêt par Philipp qui lui jetait un regard noir à l'homme qu'il avait déjà croisé une fois chez moi.

« Bonjour Raphaël ! Comment allez-vous ? »

Je m'avançais vers Raphaël et de le prendre dans mes bras pour lui faire un câlin. J'étais vraiment heureuse qu'il m'ait dit oui pour le déménagement de Thomas. Ça serait beaucoup plus simple et en plus je savais que Tommy et lui étaient très proches donc autant faire ce déménagement avec quelqu'un qui aimait bien mon frère pas comme Phil....

« Vous avez déjà vu Philip et il va nous aider pour porter les gros meubles. »
« Bonjour. »

Philipp tendit sa main vers Armand et je regardais les deux hommes en souriant puis j'allais vers la voiture pour en sortir des cartons et un rouleau de scotch. Il était temps de se mettre à l'oeuvre. Passant à côté de mon petit ami, je lui lançais un regard en mode « aller soit gentil il est cool tu vas voir » ce à quoi il me répondit avec un sourire narquois. Je levais les yeux au ciel avant de me tourner vers Raphaël :

« On y va ? »

Je souriais aux deux hommes avant de leur passer devant pour aller dans l'appartement de mon frère. J'avais fait une petite liste des choses à prendre obligatoirement pour Thomas. Donc déjà, j'avais noté qu'il fallait les vêtements de mon frère, puis ses livres et son ordinateur portable mais aussi tous les petits objets qui pourraient le faire se sentir bien dans mon loft enfin notre loft. Si nous avions un deal avec mon frère qui consistait à ce qu'il ne reste pas trop longtemps chez moi, j'avais plutôt envie qu'il s'installe définitivement dans mon loft quitte à ce que je parte vivre avec Philipp. Je posais mon sac dans le canapé de Thomas puis je me tournais vers les deux hommes qui m'avaient suivi.

« Alors par quoi commence-t-on ? »

Je souriais et Philipp prit la parole.

« Je vais mettre en carton les bouquins de ton frère et les mettre dans la voiture. »

Je voyais bien qu'il était déjà agacé d'être ici mais il avait quand même fait l'effort de venir avec moi et je lui en étais reconnaissante.

« Vous voulez qu'on s'occupe des vêtements de Tommy ? »

Un rire provenant de Philipp remonta dans l'appartement mais je l'ignorais. Je savais très bien que Philipp pensait que Tommy était un bébé mais mon petit ami savait aussi qu'il fallait me laisser faire. Il avait compris que Thomas passerait toujours avant lui même si c'était difficile pour lui de l'accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Prêtre ϟ Âge : 35 ans ϟ Race et sang : Sorcier ϟ Particularité : ϟ Statut civil : Célibataire devant l’Éternel, mais amoureux perpétuel



ϟ Messages : 1588 ϟ Date d'inscription : 02/03/2016 ϟ Disponibilité RP : 1x semaine ϟ Célébrité : Arthur Davill ϟ Crédits : aucun

MessageSujet: Re: déménagement ▬ padre   05.12.17 17:54


   

Déménagement




Le dénommé Philip était un garçon fortement désagréable.
Enfin ça c'était ce que le curé se disait dans son fort intérieur. Alors certes il ne le connaissait pas bien, et il avait conscience qu'il n'était pas correct de rester sur une mauvaise impression, mais déjà il avait un feeling pas très positif sur le gars.

Premièrement Khloé lui avait parlé de lui au passé, comme ce mec avec qui elle s'était fiancée et qui ne supportait pas les liens qu'elle avait avec sa famille. Bref, le type jaloux, avec un défaut d'éducation car il ne partageait pas la vision qu'il avait sur l'amour inconditionnel d'une famille, et en plus la jeune femme avait sous entendu qu'il avait souillé la relation avec son frère en répandant l'idée que ces deux là étaient trop proches et que c'était louche. De loin c'était la réflexion qui avait le plus choqué Armand. En bon chrétien il attachait des valeurs très fortes à la famille, et le fait qu'un type sous entende qu'un frère et une sœur qui s'entendent bien puissent avoir une relation incestueuse l'avait tout simplement horrifié. De quel désordre mental souffrait ce fameux Philip pour lancer des accusations pareilles à quelqu'un ? Quelqu'un qui en l’occurrence était sa fiancée ? Armand comprenait la jalousie, lui même pouvait de révéler redoutablement jaloux. Mais un irrespect comme celui là ça dépassait totalement les bornes. Ainsi donc il avait senti qu'il ne pourrait pas blairer ce Philip, et il était bien content que Khloé ait eu le courage de lui souhaiter bon vent.

Enfin, sauf qu'en fait pas du tout.
Il comprit bien vite que le fameux Philip n'était jamais vraiment parti, et en se retrouvant nez à nez avec ce type visiblement obsédé par la jalousie, il n'avait pas fait le fier et s'était dépêché de déguerpir.
Pour autant ce n'était pas parce qu'il pensait du mal de lui qu'il devait lui dire. C'était certes un odieux personnage, mais au fond il ne lui avait rien fait, si ce n'est de l'avoir regardé de travers. Ce qui en soit était extrêmement malpoli ! Sans doute, se trouvait il être d'un espèce d'athée convaincu, car à la façon qu'il avait eut de le dévisager le prêtre avait tout de suite comprit qu'il ne ressentait aucun respect pour sa personne. A moins que ce mec ait été en train de se faire des films sur son compte en mode n'importe quoi. Après tout Khloé était dans ses bras, et lui la consolait. Qui sait, peut être que dans l'esprit tordu d'un petit ami malade de jalousie ça ressemblait à quelque chose de salace ? Armand était écœuré par cette idée, comment pouvait on manquer de respect pour sa fonction à ce point ? Certes Khloé n'était pas vilaine comme fille, mais de là à imaginer qu'il se jetait sur la première femelle éplorée c'était juste révoltant.

Bref, ce Philip il l'avait dans le nez, qu'il avait fort joli d'ailleurs. Il n'osait pas trop demander, mais il comprit vite en discutant avec Khloé qu'ils s'étaient remis ensemble et fut atterré par la faiblesse de la dame. C'était si féminin de ne pas écouter sa raison et de retomber dans les bras d'un homme tyrannique. En vérité Armand n'avait pas non plus de leçons à donner à ce sujet, et il s'était retrouvé un certain nombre de fois dans ce genre de galère, à courir après un espèce de despote. D'ailleurs il n'y pensait que rarement, mais il avait bien un mec dans ce genre là dans sa vie. Simplement il n'était pas apparu depuis une bonne année, ce qui lui avait laissé de l'air, et la possibilité de retomber amoureux. Depuis sa visite à l'ambassade il vivait dans l'angoisse qu'il réapparaisse. Déjà parce qu'il était cinglé, et surtout parce que s'il apprenait pour Thomas il pourrait se montrer vraiment violent. Autant dire que l'affaire était moche.

Néanmoins Armand était un gars gentil, et c'était tout naturellement qu'il s'était proposé pour aider Khloé Pea à déménager les affaires de son frère dans son appartement. Malheureusement Thomas ne serait pas là, et Philip serait de la partie. Bref, autant dire qu'il était dégoûté. Il aurait adoré passer un peu de temps avec son petit ami, et ce mot continuait à lui faire des papillons dans le ventre, plutôt qu'avec l'abominable beau frère. Assis au volant de son pick up, il avait fait une longue route qui s'était avérée particulièrement stressant. Conduire était toujours aussi chiant, et il détestait ça. Les avants bras posés sur le volant, il se reposait. L'autoradio balançait des info à toute vitesse, répétant en boucle les sujets de polémique qui divisaient le pays. Les yeux mi clos, il était rendu somnolent par un gentil rayon de soleil qui tapait dans son dos. Il aurait pu s'endormir tout à fait si son menton n'avait pas appuyé sur le klaxon, provoquant un bruit strident qui le réveilla en sursaut.

Le visage apeuré et le relief du bracelet de sa montre imprimé dans sa joue, il regarda un petit camion arriver à sa hauteur et se garer à côté. Il remit ses lunettes sur son nez, et aperçu Khloé Pea qui lui faisait signe par la fenêtre. Il coupa le contact et sortit de la voiture. Il se sentit très content de la revoir, mais sa joie se dissipa un peu quand il vit que Philip l'accompagnait. Avec une hypocrisie qui lui allait si bien, il ravala son vomi et entreprit de les saluer chaleureusement.


« Bonjour ! Je vais très bien merci, et vous ? Vous n'avez pas eu trop de problèmes sur la route ? »

Khloé lui présenta Philip, et il sourit en se taisant parce qu'il savait que s'il parlait il finirait par dire quelque chose de désagréable genre « je sais très bien qui est Philip, je le déteste. » Donc non, il préféra garder la bouche fermée. Le lecteur attentif sait parfaitement que chez un émotif comme le Padre ce genre de façade hypocrite ne dure qu'un temps, je vous laisse prendre les paris pour savoir quand il va finir par craquer.

En revanche il eut un mal fout à retenir un petit rictus plutôt méchant. Soit Khloé ne savait pas du tout comment présenter les gens en société, soit sa langue avait fourchée. En tout cas bonjour Philip-qui-va-porter-les-gros-meubles, enchanté de te connaître. Forcément que le mec devait avoir un petit peu les boules, si sa nana assumait à ce point de le traîner pour porter des meubles. A moins qu'il ait un besoin macho de se positionner d'emblée en homme fort et musculeux. Jouer à ce petit jeu avec Armand était aussi ridicule qu'inutile. Déjà parce qu'il était roulé comme une brindille, et parce qu'il était convaincu que ce n'était pas ça qui définissait un vrai mâle. Que Philip porte le canapé si ça lui permettait de se sentir virile, grand bien lui fasse. Lui savait pertinemment qu'il les avait par deux et bien pendantes, et cela sans rien soulever de plus lourd qu'une bible. D'ailleurs c'était presque amusant de le voir débarquer avec un camion en lieu et place de sa voiture. Armand ne pouvait pas s'empêcher de faire du mauvais esprit et de se dire que le fait d'avoir parlé de son pick up à Khloé n'était sans doute pas étranger à cette location inattendue.

Dans un maigre soupire à la fois légèrement condescendant et en même temps un petit peu prit de pitié, il suivit Khloé dans l'immeuble. Armand avait la boule au ventre en se rappelant cette fois où il avait cherché Thomas partout, et avait trouvé son appartement ouvert et saccagé. Il avait eut tellement peur, et ne s'était sentit soulagé qu'en le retrouvant à la clinique. Aujourd'hui on ne voyait plus aucune trace de ce qui avait semblé être un cambriolage. Il avait tout rangé, nettoyé et réparé ce qu'il avait pu. Heureusement Khloé n'avait pas assisté à tout ça, et pour elle cet appartement conservait une image positive. Armand avait comprit en discutant avec Thomas que c'était ici qu'il avait été kidnappé par les hommes du vampire Jaroslav. Du coup c'était parfaitement compréhensible qu'il ne veuille plus jamais retourner dans cet endroit. Pour l'instant il ignorait où ils l'avaient séquestré et passé à tabac, Thomas avait été incapable de le dire. Il était gravement traumatisé, et le voir dans cet état lui avait brisé le cœur. Avec ses bleus partout et son bras en écharpe, le suppliant de rien faire. C'était la peur qui parlait, bien sur qu'il allait faire payer à Jaroslav ce qu'il lui avait fait endurer. Mais pour l'instant il gardait sa rancune au fond de son cœur, et se consacrait à aider son amour à se remettre de la double épreuve du sevrage et de l'enlèvement. Quoi qu'on en dire la patience était une de ses qualité.

Khloé semblait de bonne humeur, tout le contraire de Philip qui traînait ouvertement des pieds. Armand fit en sorte de l'ignorer, il ne parlait qu'à Khloé et de toute façon qu'est ce qu'il aurait bien pu dire à Philip ? A part qu'il le détestait et le soupçonnait de compenser un pénis minuscule ?

La jeune femme semblait très organisée, elle avait prévue des cartons et Armand lui prit la moitié de sa charge. Alors certes il était un intellectuel douillet à la peau qui marque, mais il avait quand même la décence de ne pas laisser une dame tout porter. Elle avait également mis une liste dans sa poche. Thomas ne lui avait pas demandé beaucoup d'affaires, ça promettait d'être rapide si on s'organisait correctement. Khloé demanda à voix haute leur avis sur ce par quoi il fallait commencer, et immédiatement Philip répondit d'une voix monotone, récitant sa petite mission qui semblait avoir été convenue à l'avance par le couple. Armand inspira pour garder un semblant de sérénité. Savoir que cet individu bourru et désagréable allait s'occuper des livres ne lui plaisait pas du tout. Il n'avait aucune confiance en lui. Mais en même temps porter des cartons de livres c'était un coup à se tuer le dos, et cette perspective ne lui disait pas plus que ça. Il prit donc sur lui et n'ouvrit la bouche que pour sourire.

Laissant Philip seul dans le séjour, il suivit la jeune femme dans la chambre. Il avait mis beaucoup de soin à ranger cette pièce qu'il avait trouvé dans un grand bazar. Aujourd'hui on voyait un peu de poussière, mais ce n'était rien à côté des placards entièrement vidés sur le sol par un individu déterminé à emporter tout ce qui avait de la valeur. Khloé ouvrit la penderie et lui proposa de l'aider à mettre les vêtements dans les cartons. Il hocha la tête pour acquiescer.


« Euh... oui volontiers. »

Se retrouver dans la chambre de Thomas faisait partit de ses nombreux fantasmes. Mais y être sans Thomas,et en compagnie de Khloé, c'était juste trop bizarre. Ranger l'appartement de quelqu'un d'autre ça avait aussi été une expérience étrange. Il ne l'avait jamais invité ici, et il avait l'impression de découvrir son sanctuaire alors qu'il n'en avait pas le droit. C'était un garçon très secret, et il se sentait comme un voyeur. Ce qui était à la fois très gênant et un peu excitant il faut bien l'avouer.
Ainsi donc il savait parfaitement ce qui se trouvait dans la penderie de Thomas Pea. Il avait nettoyé ses vêtements, repassé, plié et rangé. Il n'y avait plus vraiment de mystère même si c'était toujours troublant de sentir son odeur sur le tissus. Khloé entreprit de prendre une pile de jeans et de les mettre dans un carton, quand à lui il prit un sweat noir qui se trouvait sur un cintre. Si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, c'était ce qu'il portait lors de leur premier rendez vous. Un petit sourire béat illumina son visage. Et dire qu'il s'était endormi sur son épaule.

Il retira le vêtement du cintre, et le posa sur le lit pour le plier. Thomas avait plusieurs sweat à capuche du même genre, et il s'était senti un peu idiot en se demandant s'il devait repasser ça. Au final il l'avait fait quand même, et les avait mit sur des cintres. Ici tout le monde portait ce genre de vêtements, même s'il fallait bien avouer que Thomas avait un style un peu atypique, genre trop adolescent pour un homme de son âge. Mais Armand avait un look plus atypique encore, et jamais de sa vie il ne s'était risqué à porter un jean.

« Je me demande... je me demande si cela m'irait. J'ai peur qu'un jean fasse un peu négligé, et pourtant je ne trouve pas que sur Thomas cela fasse cet effet... »


Il pensait à voix haute, et en même temps était content de discuter chiffons avec la petite sœur de son bien aimé. Et puis ça lui faisait du bien de se confier.


« J'aimerai bien me trouver quelques vêtements laïcs, je n'en ai aucun si ce n'est un très beau costume qu'un ami m'a très gentiment donné. D'ordinaire je ne suis pas censé porter autre chose que mon habit, mais je me dis que ça ne dois pas être facile pour Thomas d'être en compagnie de quelqu'un dont la fonction est ainsi soulignée. Je n'aimerai pas qu'il soit mal à l'aise en ma présence... »

Il sourit un peu tristement et assembla un nouveau carton qu'il tendit à Khloé. Le rire moqueur de Philip résonna dans le couloir. Armand ignorait s'il avait entendu ce qu'il venait de dire ou s'il réagissait à autre chose, mais il s'empourpra aussitôt et baissa les yeux, l'air à la fois gêné et furieux. Il serrait les dents pour se retenir de faire la moindre remarque pour ne pas embarrasser Khloé, mais si ses yeux jetaient ses éclairs, sans doute que l'insupportable Philip aurait été foudroyé à travers la cloison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : dessinatrice ϟ Âge : vingt huit ans ϟ Race et sang : moldue ϟ Particularité : timide ϟ Statut civil : en couple avec fifi

ϟ Messages : 182 ϟ Date d'inscription : 24/01/2017 ϟ Disponibilité RP : disponible ϟ Célébrité : kaley cuoco ϟ Pseudo : elementary/marjolaine ϟ Crédits : avatar : noté dessus & gif : tumblr

MessageSujet: Re: déménagement ▬ padre   31.12.17 12:00

J'appréhendais la rencontre entre Armand et Philip. Il faut dire que je m'étais confié sur certains points au prêtre et je me demandais comment il allait réagir quand il verrait que le dit petit ami qui passait son temps à me dire d'arrêter de m'en faire pour mon frère et que je devais plus m'occuper de lui.... Enfin ça c'était avant. Maintenant il était plus cool à ce sujet. Il avait même accepté de m'accompagner pour déménager mon frère ce qui était un grand effort pour lui. Parce qu'en faisant ça Philip acceptait que Thomas prenne une place encore plus grande dans ma vie et j'appréciais beaucoup cela. Après tout, Philip pouvait être l'homme de ma vie au final. Je descendais de la voiture et je vis Armand qui semblait être là depuis un moment si j'en croyais la marque sur sa joue. Je consultais alors mon portable m'inquiétant de notre retard mais au final nous ne l'étions pas du tout avec Philip.

« Bonjour ! Je vais très bien merci, et vous ? Vous n'avez pas eu trop de problèmes sur la route ? »

Je souriais. Bon au moins Armand semblait ne pas avoir de préjugés sur Philip. Oui mon petit ami n'était pas parfait mais qui l'était vraiment ? Au fond j'avais moi aussi beaucoup de défaut et quand on me connaissait bien j'avais moi aussi mon sale petit caractère. Philip s'en accommodait facilement à mon plus grand bonheur. Je m'approchais du prêtre pour lui faire la bise – oui même s'il était un prêtre je pouvais quand même lui faire la bise non ?

« Non ça a été. J'avais un bon copilote. »

Je souriais à Philip. Il était bête quand il s'y mettait. Je n'avais rien fait dans la voiture si ce n'est lui dire de tourner dans la bonne rue quand il allait se tromper. Je proposais que l'on monte à l'appartement de Thomas puis je donnais les tâches à faire. J'avais une petite liste et nous devions arriver au bout :

petit 1 : ranger les livres de Tommy
petit 2 : prendre ses vêtements
petit 3 : ne pas oublier son ordinateur et tout les fils qui vont avec
petit 3 bis : ranger le reste dans des cartons qui iront aussi au garde meuble
petit 4 : descendre les meubles, démonter ce qu'on peut
petit 5 : amener les meubles au garde meuble ou chez papa et maman
petit 6 : nettoyer tout l'appartement – mais ça c'était déjà bien avancé
petit 7 : faire l'état des lieux avec le proprio
petit 8 : rendre les clés.

C'était aussi simple que cela. Je proposais alors à Armand d'aller dans la chambre de Tommy afin de préparer ses affaires. Je n'étais pas certaine que mon frère aurait apprécié que ça soit Philip qui lui plie ses caleçons. Je souriais un peu en voyant le comportement du jeune prêtre. Je n'étais pas très douée dans l'amour mais je savais reconnaître un homme amoureux et comment dire que le jeune homme semblait totalement in love de mon frère et il prenait son rôle très au sérieux.

« Euh... oui volontiers. »

Nous nous étions dirigés vers la chambre de mon frère et je regardais ses pulls quand je vis Armand mettre un jean devant lui. Je souriais tendrement. Il était mignon et semblait être comme mon frère – ce qui pouvait être une bonne comme une mauvaise chose d'ailleurs. Je détournais le regard quand je le vis rougir. Je ne voulais pas le mettre mal à l'aise bien au contraire.

« Je me demande... je me demande si cela m'irait. J'ai peur qu'un jean fasse un peu négligé, et pourtant je ne trouve pas que sur Thomas cela fasse cet effet... »

Je lui souriais gentiment.

« Ca dépend de comment on l'associe. Si vous mettez un jean avec un tee-short comme Philip aujourd'hui ça fait plus négligé que si vous l'associez avec une chemise cintrée. »

Ce n'était qu'une question d'harmonisation de la tenue. Mais bon je ne pensais pas que Armand aimerait parler chiffon avec moi. Après tout les hommes n'aiment pas forcément cela...

« J'aimerai bien me trouver quelques vêtements laïcs, je n'en ai aucun si ce n'est un très beau costume qu'un ami m'a très gentiment donné. D'ordinaire je ne suis pas censé porter autre chose que mon habit, mais je me dis que ça ne dois pas être facile pour Thomas d'être en compagnie de quelqu'un dont la fonction est ainsi soulignée. Je n'aimerai pas qu'il soit mal à l'aise en ma présence... »

C'était très gentil de sa part. J'entendis un rire provenant du salon et je me demandais si Phil avait entendu ce que Armand venait de dire ou pas. Non je ne pensais pas que Phil serait méchant au point de se moquer du jeune prêtre. Il n'était pas comme cela. Je me concentrais à nouveau sur mon ami puis je lui dis gentiment :

« Si vous voulez je pourrai vous aider. Je veux dire que vous êtes totalement capable de vous habiller tout seul mais si vous voulez que je vous accompagne, je suis partante. »

Je lui souriais puis j'entendis des bruits dans le couloir. Je relevais la tête quand je vis mon petit ami s'appuyer sur l'encadrure de la porte une photo à la main.

« Chérie ! Regarde ce que j'ai trouvé ! Je ne pensais pas que ton frère aurait gardé une des photos que j'ai faite de toi. »

Je m'approchais. En fait techniquement ce n'était pas qu'une photo de moi. C'était plutôt un portrait de mon frère et de moi. Je souriais tendrement en regardant la photo et je la prenais des mains de mon petit ami pour la tendre à Armand. La photo datait un peu je dirai au moins cinq ans mais bon elle était quand même très belle.

« D'ailleurs je vous ferai une séance quand il rentrera. Tu n'as pas beaucoup de photos récentes de vous deux non ? »
« Non en effet je n'en ai pas de récente. »

Je lui souriais reconnaissante qu'il fasse autant d'effort.

« Vous pourrez venir si vous voulez vous aussi. »

Alors là il me surprenait vraiment. Je ne savais pas quoi dire du coup je décidais de botter en touche.

« Tu peux aller nous chercher de quoi manger dit je commence à avoir faim. »
« D'accord. Je vais aller déposer les premiers cartons aussi au garde meuble. »

Phil acquiesça et je l'entendais prendre les clés du camion et quitter l'appartement. Je me tournais alors vers Armand :

« Phil est photographe c'est pour ça qu'il a proposé les photos... Ne vous sentez pas obligé d'accepter. Je me doute qu'il ne doit pas être dans vos bonnes grâces. »

Je baissais les yeux un peu tristement. Phil avait toujours du mal à s'intégrer dans mon cercle familial ou amical. Il était beaucoup trop brute de décoffrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Prêtre ϟ Âge : 35 ans ϟ Race et sang : Sorcier ϟ Particularité : ϟ Statut civil : Célibataire devant l’Éternel, mais amoureux perpétuel



ϟ Messages : 1588 ϟ Date d'inscription : 02/03/2016 ϟ Disponibilité RP : 1x semaine ϟ Célébrité : Arthur Davill ϟ Crédits : aucun

MessageSujet: Re: déménagement ▬ padre   19.01.18 14:37


   

Déménagement




S'imaginer dans les vêtements de Thomas avait quelque chose d'un peu pervers qui l'amusait plutôt. Réprimant un petit sourire en coin, il répondit à la gentille Khloé qui visiblement ne semblait pas emballée par l'idée, pourtant très séduisante, de relooker un prêtre en manque de style.


« Hum c'est que je pense qu'un avis féminin me sera d'une grande aide. Quand à m'habiller tout seul, j'ai un peu honte d'avouer qu'ayant toujours porté l'uniforme, je n'ai jamais eu l’ambras de choisir moi même mes propres habits. D'autant que... »


Il fut coupé par Philip qui entra dans la pièce en brandissant une photo. Armand afficha un visage parfaitement neutre, ne répondant d'aucune façon à cette interruption. Sa moue boudeuse se changea en un petit sourire mignon quand la jeune femme lui présenta la photo. On y voyait Khloé et Thomas assis dans un canapé, qu'il reconnu comme étant celui de son salon. Elle apparaissait radieuse, et lui faisait de son mieux pour tenir un petit sourire profondément mal à l'aise. C'était juste trop chou, et Armand sentit son cœur fondre. On retrouvait beaucoup de leurs personnalités dans ce cliché.
Philip proposa de refaire une photo dans la soirée, quand Thomas rentrera du travail. C'était une charmante attention, qu'Armand estima beaucoup. Par contre il ne s'attendait pas du tout à ce qu'on l'invite également.

« Moi ? Mais pourquoi ça ? »


Il avait un air ouvertement surpris, ce qu'il était bien entendu. Il ne pensa pas tout de suite qu'il pouvait s'agir d'une politesse, et se demanda surtout ce qu'on lui voulait. Il adressa un regard perdu et gêné à Khloé. Heureusement elle fit en sorte que la conversation change de sujet et demanda à son petit ami d'aller acheter de quoi déjeuner. Armand allait intervenir pour lui proposer de l'aide, car même s'il ne l'aimait pas trop, il restait serviable. Mais Philip fit à son idée et quitta l'appartement avec quelques premiers cartons.

Armand resta donc les bras pendants, avec cet air stupide qui lui allait si bien. Sans doute Khloé s'en aperçue car elle lui fournit plus d'explications. Alors comme ça le dénommé Philip était photographe. Le prêtre ne l'avait pas envisagé une seconde, mais pourquoi pas, c'était un noble métier. En revanche la pique que lui adressa mademoiselle Pea ne passa pas inaperçue. Il sentit dans sa voix une infime soupçon de reproche. Ce qui était particulièrement gonflé. S'il ne pouvait saquer ce cher Philip, ce n'était absolument pas de sa faute. Lui avait toujours tout fait pour rester poli et courtois envers lui, quitte à afficher une certaine froideur. Et si leurs épisodes de ruptures en va et viens donnaient une mauvaise image de leur couple, ce n'était pas non plus de sa faute. Quand à ce qu'il avait dit sur Thomas, ça lui restait encore en travers de la gorge. Donc non le dénommé Philip n'était pas dans ses bonnes grâces, mais pour ça il ne pouvait que s'en prendre à lui même.

Toujours un peu gêné par la proposition qu'on lui avait fait, il baissa les yeux et chercha à répondre du mieux qu'il pu.


« Ah d'accord, j'ignorai qu'il était photographe... Par contre heu... je ne tiens vraiment pas à m'exposer sur vos photo de famille. C'est très gentil de votre part, mais non... »
Un doute puissant s'installa en lui, et il sembla d'un coup un peu nerveux. « D'autant que je ne suis pas censé m'afficher au près de quelqu'un, surtout auprès d'un homme. Cela pourrait être très mal interprété. Je suis bien entendu de ceux qui pensent que chacun est libre de faire ce qu'il veut, mais je crois aussi qu'il est préférable de ne provoquer personne. D'autant que mon statut est compliqué et que Thomas est d'une nature fragile, je ne voudrais pas qu'il se retrouve dans une situation désagréable ou qu'il déplaise à vos parents. Si je vous ai parlé des sentiments qui nous lient c'était dans un pur soucis d'honnêteté, ce n'est pas quelque chose que nous souhaitons revendiquer. J'ignorai que Philip se doutait de quoi que ce soit, mais sachez que j'aspire à plus de discrétion. »

Conscient qu'il avait été un peu sec, il reprit sa respiration et chercha à se justifier. On pouvait clairement voir de l'anxiété sur son visage.


« Je suis désolé si je me montre désagréable ou insistant, mais c'est un sujet sur lequel je ne veux vraiment pas m'étendre. »


Il s'était remis à plier des tee shirt, pour se calmer mais aussi pour s'obliger à penser à autre chose. Mais il n'arrive pas pour autant à passer outre la petite remarque selon laquelle Philip ne lui plaisait pas.


« Quand à "mes bonnes grâces", je pense que vous exagérez. De toute évidence Philip et moi avons des caractères très différents, et il est vrai que je le connais très peu. C'est uniquement la seconde fois que je le rencontre, et lors de notre première entrevue nous nous sommes à peine croisé. Tout ce que je sais de lui, je l'apprend de vous. Même Thomas ne m'en parle jamais. » Il se radoucit un peu, la dernière chose qu'il voulait c'était s'énerver. « Nous avons beaucoup parlé de vos relations conflictuelles, mais j'en déduis que s'il est ici aujourd'hui c'est que vous lui avez laissé une seconde chance. Il serait injuste de ma part de lui refuser ce que vous lui avez déjà donné, d'autant que je le connais si peu en vérité. » Il sourit avec beaucoup de gentillesse. « Alors certes j'ai quelques a priori sur lui, mais je pense qu'en se fréquentant tout cela sera vite balayé. Vous ne pouvez pas offrir votre cœur à un méchant homme Khloé, alors j'en déduis que s'il est encore là c'est que c'est le bon. » Il détourna vite le regard, les joues un peu rouges. « Par contre n'allez pas lui dire que Thomas et moi sommes autre chose que de bons amis, cela ne serait pas bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : dessinatrice ϟ Âge : vingt huit ans ϟ Race et sang : moldue ϟ Particularité : timide ϟ Statut civil : en couple avec fifi

ϟ Messages : 182 ϟ Date d'inscription : 24/01/2017 ϟ Disponibilité RP : disponible ϟ Célébrité : kaley cuoco ϟ Pseudo : elementary/marjolaine ϟ Crédits : avatar : noté dessus & gif : tumblr

MessageSujet: Re: déménagement ▬ padre   27.01.18 21:17

Il me demandait de l'aider pour lui choisir des vêtements et même si ça me gênait un peu j'appréciais qu'il me fasse cette demande. Après tout si je pouvais aider mon ami je n'étais pas contre du tout bien au contraire. Il était important pour moi d'arriver à l'aider.

« Hum c'est que je pense qu'un avis féminin me sera d'une grande aide. Quand à m'habiller tout seul, j'ai un peu honte d'avouer qu'ayant toujours porté l'uniforme, je n'ai jamais eu l’ambras de choisir moi même mes propres habits. D'autant que... »

Je vis mon petit ami revenir rapidement dans la chambre de mon frère mais je me rapprochais rapidement d'Armand pour lui dire sur un ton de confidence :

« Je viendrais avec vous avec plaisir. »

Je lui faisais un petit clin d'oeil avant d'écouter la proposition de Philip. Il faisait vraiment un effort pour intégrer Armand à notre petit groupe et cela me faisait vraiment plaisir. J'avais l'impression qu'il avait vraiment changer et ça me faisait du bien de constater qu'il tenait assez à moi pour faire cette proposition à Armand.

« Moi ? Mais pourquoi ça ? »

Je ne m'attendais pas du tout à cette réaction de sa part. En fait je m'étais attendu à un oui poli mais sûrement pas à un questionnement. Je ne me sentais tout à coup plus du tout à l'aise. Je me justifiais auprès de mon ami en lui expliquant que mon petit ami était photographe.

« Ah d'accord, j'ignorai qu'il était photographe... Par contre heu... je ne tiens vraiment pas à m'exposer sur vos photo de famille. C'est très gentil de votre part, mais non... D'autant que je ne suis pas censé m'afficher au près de quelqu'un, surtout auprès d'un homme. Cela pourrait être très mal interprété. Je suis bien entendu de ceux qui pensent que chacun est libre de faire ce qu'il veut, mais je crois aussi qu'il est préférable de ne provoquer personne. D'autant que mon statut est compliqué et que Thomas est d'une nature fragile, je ne voudrais pas qu'il se retrouve dans une situation désagréable ou qu'il déplaise à vos parents. Si je vous ai parlé des sentiments qui nous lient c'était dans un pur soucis d'honnêteté, ce n'est pas quelque chose que nous souhaitons revendiquer. J'ignorai que Philip se doutait de quoi que ce soit, mais sachez que j'aspire à plus de discrétion. »

Et c'est là que tout dérapa et qu'il me braqua totalement. Je croisais mes bras sous ma poitrine et je baissais la tête comme si je me prenais de pleine face une remontrance alors qu'au final je n'avais rien fait de mal. Je tentais vainement de me justifier et je me sentais de plus en plus mal à l'aise et le comportement inquiet de Raphaël ne m'aidait pas à rester calme.

« Philipp ne proposait pas ça dans ce sens.... Il voulait juste être.. gentil et poser avec un ami n'a rien.. d'inhabituel. »

Je soupirais. Pourquoi tout cela tournait-il au cauchemars tout à coup...

« Je suis désolé si je me montre désagréable ou insistant, mais c'est un sujet sur lequel je ne veux vraiment pas m'étendre. »

Je ne disais plus rien. Il n'y avait de toutes les façons plus rien à dire. Je me sentais coupable et déçue et frustrée et ça n'allait pas du tout dans ma tête. Je commençais doucement par me fermer et ce n'était jamais une bonne chose. Je l'entendais toujours me parler et notamment me dire qu'il n'avait pas vraiment d'avis sur Philip mais aussi que Thomas ne lui parlait jamais de Philip ou de ce qu'il pensait de lui. Il continuait en me rappelant que Philip ne pouvait pas être un mauvais homme si je l'avais choisi et il aurait du en rentrer là parce qu'au final il me fit encore plus de mal en me disant une nouvelle fois que je ne devais pas parler de la relation qui unissait mon frère et lui.

« Comme si j'étais assez stupide pour dévoiler un secret aussi important. »

J'avais dit cela doucement mais j'espérais vraiment qu'il avait entendu ce que j'avais dit. J'étais vraiment en colère après lui mais surtout triste au final. Je baissais la tête afin qu'il ne puisse pas voir mon visage. Je ne voulais pas qu'il puisse attester qu'il m'avait blessé. J'entendis Philip rentrer dans l'appartement et cela me fit un bien fou au moins je pourrai partir plus rapidement de cette pièce sans que ça soit suspect.

« Bébé ça va ? »
« Je vais emballer les affaires de cuisine je vous laisse continuer Raphaël et toi.Oh au passage nous ne ferons les photos que Thomas et moi. »

Je quittais la pièce laissant en plan les deux hommes les larmes aux yeux. J'avais mal au cœur qu'il puisse penser que j'avais trahi son secret. Comme si je pouvais mettre à mal mon frère ou même mon ami. Il semblait oublier que j'étais une Pea. Je n'avais pas beaucoup d'amis et je ne faisais jamais rien pour les perdre. J'étais vraiment triste qu'il puisse penser cela de moi. Du coup je m'enfuyais dans la cuisine histoire de pleurer un bon coup et aussi pour éviter de rendre tout le monde plus mal à l'aise.

« Ne vous inquiétez pas. Elle va se calmer dans quelques minutes. Nous irons manger le déjeuner juste après. »

Philip sourit à Armand et se mit à l'ouvrage histoire de finir plus rapidement les cartons et pouvoir rentrer chez lui tout aussi rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: déménagement ▬ padre   

Revenir en haut Aller en bas
 

déménagement ▬ padre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Déménagement
» Déménagement chaotique [ PV ]
» Padre mio...[solo]
» Padre fiero ~ Morgan G. Flynn
» L''aménagement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bellum Orbis :: United States & Beyond :: États Indépendants-