Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I need you babe - Eli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



ϟ Métier : Professeur de potions ϟ Âge : 56 ans ϟ Race et sang : Sorcier sang pur ϟ Statut civil : Marié



ϟ Messages : 310 ϟ Date d'inscription : 05/02/2016 ϟ Disponibilité RP : Présente ϟ Célébrité : Tom Hanks ϟ Crédits : Presley♥Cash

MessageSujet: I need you babe - Eli   26.06.17 17:29


I need you babe
Eli* & Sean


Sean relisait pour la dixième fois la réponse de Washington et n'en revenait toujours pas.
De quel droit cet homme lui ordonnait quoique ce soit ? Il n'était pas un soldat à sa botte à ce qu'il sache ! Sa plume et son parchemin pour lui répondre étaient prêts à côté de lui mais quelque chose le chiffonnait : "Je pense que vous n'avez pas la moindre idées des répercussions que pourraient avoir les accusations de trahison à votre encontre mais également sur vos proches. Croyez-moi sur parole lorsque je vous dit que vous seriez le premier à le regretter, et que ni vous, ni moi, ne souhaitons voir un tel drame se produire."
Un nouveau drame pour ses proches, et une nouvelle fois, par sa faute ?
Que pouvait-il bien leur faire ?
Sean n'en avait auparavant pas réellement conscience mais en lisant et relisant ces mots, il comprit que le Conseil agissait de la même manière que l'Inquisition : par menace. Il ne l'avait jamais remarqué car en général, les menaces étaient dirigées vers leurs ennemis communs.

Il relu de nouveau la lettre mais se retrouva plus perdu que jamais.
Il aurait tant voulu offrir ces vacances à Elisabeth entourée des siens. Cet homme le les lui refusait. Une telle injustice faisait battre son coeur bien trop vite et, sans réfléchir, il transplana, comme ça, sans prévenir personne, chez eux, à Boston, les lettres du Haut Conseiller toujours entre ses mains.
La situation l'angoissait tout en l'énervant au plus haut point. Il ne voyait plus clair du tout et il avait besoin de sa belle pour clarifier tout ça.

En marchant dans leur rue, il envoya tout de même un patronus parlant à Ethan qui disait qu'il avait besoin de voir son épouse mais qu'il serait de retour dans une heure.
Il pénétra dans leur maison et la trouva vide. La chaleur de juillet avait certainement chassée Eli dehors et d'un coup de baguette magique, il fit venir à lui deux énormes verres de thé glacé et sorti la rejoindre.

Elle s'était assoupie devant son agenda professionnel et ses nombreuses notes de préparations et il soupira, inquiet qu'elle ne travaille en plein soleil dans son état.
Doucement, il posa les verres sur la table et la réveilla en lui embrassant tendrement le front.

-Eli...Ma chérie...C'est moi.

Il ne voulait surtout pas l'effrayer par sa présence ici dans l'après-midi, aussi il multiplia les gestes et mots doux pour la réveiller en douceur.
Et comme toujours en la voyant, il ne du pas feindre ses sourires.
Ils échangèrent quelques banalités mais son épouse ne l'était pas pour rien et lui demanda ce qui n'allait pas. Silencieux, il lui tendit l'échanges des lettres et attendit sa réaction, honteux.

Lorsqu'elle eu terminé de les lire, il murmura.

-Vous avez tellement mérité ses vacances toi et les enfants...Et voilà que... je veux tant vous les offrir si tu savais. Mais... Washington parle de menace sur vous. De drame et je...Je ne supporterai pas de... Je ne supporte pas non plus ne pas pouvoir vous donner ce que je vous avais promis et...

Les mots s'embrouillaient et il échangea un regard qui en disait long avec Elisabeth et qui le calma. Sous son regard, il se sentait toujours beaucoup plus serein.
Il but une grande gorgée de thé glacé et reprit la parole.

-Je me sens piégé,
avoua-t-il.

*Quand je vous fais imaginer plutôt que vous faire un joli ignoble montage x)

———————— ϟ ————————
❤️

Each one believing that love never dies
Watching her eyes and hoping I'm always there
I will be there and everywhere
Here, there and everywhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Organisatrice dans l'événementiel ϟ Âge : 49 ans ϟ Race et sang : Sang-mêlé ϟ Statut civil : Marié



ϟ Messages : 221 ϟ Date d'inscription : 30/04/2016 ϟ Disponibilité RP : 1X/semaine ϟ Célébrité : Tiffany Thiessen ϟ Crédits : PresleyCash

MessageSujet: Re: I need you babe - Eli   28.06.17 12:59


... Me too
Sean & El


Une légère et douce pression sur son front accompagné d'une voix qui lui était cher la fit soupirer de bien-être en souriant. Ce rêve était des plus agréables puisqu'elle se sentait bercer par la voix de son mari qui lui manquait cruellement. Pourtant, cette douceur, cette présence, elle n'était pas entrain de les inventer ni même de les rêver. S'extirpant tout doucement de ses songes, ses paupières papillonnèrent d'abord légèrement. Face à elle, une silhouette encore flouté par ses yeux quelques peu endormis se fit de plus en plus net mais elle l'avait déjà reconnu avant même qu'elle ne soit parfaitement réveillé. Ouvrant grand ses yeux de surprise, elle se redressa rapidement complétement décontenancée. Mais quelle heure était-il pour que son mari soit déjà là ? Avait-elle dormi si longtemps que la journée était déjà fini ? La luminosité du soleil encore haut dans le ciel la détrompa bien vite à ce sujet. Posant sa main sur sa joue, comme pour s'assurer qu'il était bien réel, elle observa son époux avec surprise et surtout beaucoup d'incompréhension

- Chéri ? Murmura-t-elle. Qu'est-ce qui se passe ?

Que faisait-il ici, chez eux, au beau milieu de la journée ? Mais plus que tout, il avait beau la regarder avec cette tendresse coutumière et lui sourire, elle voyait bien que quelque chose n'allait pas, que quelque chose préoccupait son mari. Etait-ce en rapport avec l'enquête concernant le Cercle ? La réponse ne se fit pas attendre et misérablement, son mari lui tendit deux lettres, qu'elle prit tout en lui jetant un regard inquiet avant d'entreprendre la lecture de ces dites missives. Si le début de la première lettre était des plus flatteurs, après tout, ce n'était pas tous les jours que l'on recevait un courrier du Haut-Coneiller en personne qui vous félicitait pour vos actions, la seconde partie lui plut nettement moi. Quand à la dernière lettre autant dire qu'elle lui retournait littéralement l'estomac

- Il a le droit de faire ça ?!! S'exclama-t-elle aussi choquée qu'indignée.

Comment cet homme osait-il se permettre de les menacer elle, son mari et leurs enfants ? Bien sur que non il n'avait pas le droit mais il en avait le pouvoir et le ton clairement autoritaire de cet homme, la glaçait autant qu'elle l'indignait. Il parlait quand même de trahison, après tout ce que son mari avait fait pour leur communauté jusqu'ici ?!! Il n'était pas enquêteur, sa place n'était clairement pas parmi les inspecteurs il avait quand même le droit de se retirer s'il le désirait ! Elle éprouvait une rage folle à l'encontre de Théodorus Washington et du Conseil des Mages en général qui avait impliqué son mari dans toute cette sombre histoire alors qu'il n'avait rien demandé. A présent elle comprenait mieux cet air perdu qui s'affichait sur son visage. D'un ton misérable il lui confia à quel point il était malheureux de ne pas pouvoir leur offrir les vacances qui leur avait tant promis. Touché par les paroles de l'homme qu'elle aimait comme au premier jour depuis tant d'années, Elisabeth posa sa main sur son épaule et lui offrant un tendre sourire, entreprit de le rassurer

- Chéri, ce n'est pas grave, ce ne sont que des vacances, nous aurons d'autres occasions, le consola-t-elle alors qu'il buvait une gorgé de thé glacé. Tu ne dois pas t’en vouloir pour ça, je préfère qu’on se prive de vacances plutôt que te voir avoir des ennuis avec Theodorus Washington ou le Conseil

L'imitant, elle l'entendit lui confier qu'il se sentait piégé, et il avait tout à fait raison, il n'y avait pas d'autres mots. Théodorus Washington avait piégé son époux et bien que rien n'était là pour étayer ses soupçons, tout le monde savait d'instinct qu'il n'était pas bon de s'opposer au Haut-Conseiller et au Conseil des Mages en général. Après tout, on ne restait pas au pouvoir aussi longtemps sans avoir des choses à se reprocher. Il n'était cependant pas question que son mari subisse le moindre désagrément tout cela parce qu'il désirait simplement passer un peu de temps auprès des siens.

- Qu'est-ce que tu comptes faire ? S'enquit-elle ? Est-ce que tu en as parlé à Ethan ? Lui demanda-t-elle soucieuse. Et Flora ? Tu crois qu'elle pourrait intercéder en ta faveur ?

Sean avait toujours eut une relation privilégié avec la cadette de la famille Hamilton. La jeune femme appartenant au Conseil des Mages aurait peut-être les moyens de libérer Sean de ces fonctions qu'il n'avait jamais désiré, mais dans le fond elle en doutait. Après tout, Flora appartenait au Conseil et même s'ils obtenaient son soutient par le plus grand des hasard, elle la voyait très mal parvenir à faire plier Washington.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Professeur de potions ϟ Âge : 56 ans ϟ Race et sang : Sorcier sang pur ϟ Statut civil : Marié



ϟ Messages : 310 ϟ Date d'inscription : 05/02/2016 ϟ Disponibilité RP : Présente ϟ Célébrité : Tom Hanks ϟ Crédits : Presley♥Cash

MessageSujet: Re: I need you babe - Eli   29.06.17 11:24


I need you babe
Eli* & Sean


Il était bon de ne plus ruminer tout seul. Avec son épouse à ses côtés, les problèmes ne disparaissaient pas mais semblaient toujours moins lourds à porter.

-Je n'ai pas envie de vous priver de quoique ce soit, commença-t-il. Toi et les garçons méritez ces vacances plus que n'importe qui. Vous pouvez toujours y aller sans moi.

Il lui fit un petit sourire désolé, sachant très bien ce qu'elle pensait : ce ne serait pas des vacances pour elle si elle devait constamment s'inquiéter pour lui.

-...je te rejoindrai le soir. Et peut-être que je pourrai revenir dîner avec vous tous quelques fois.

Sean réfléchissait vite, construisant déjà une autre image de ces "vacances dorées" dont il avait tant rêvé avec les siens. Oui, c'était toujours possible... Il fallait vite faire disparaître les parties de Quidditch avec ses fils, les barbecues qui délieraient les langues, sa détermination de faire sourire son aîné avec l'aide de son cadet...
Face à Elisabeth, à l'enfant qu'elle portait, en l'imaginant entourée de Colin et Joe, il avait pris sa décision. Il allait s'écraser. Il ne pouvait pas lui faire subir le moindre danger. Parfois, protéger sa famille signifiait ravaler sa fierté. Washington n'avait certainement jamais dû le faire dans sa vie mais connaissait-il la douceur des bras d'une femme toujours là pour lui ?
D'ailleurs, elle lui donnait déjà d'autres pistes, lui proposant d'en parler à Ethan ou à Flora.

-Non, j'avais besoin de toi avant d'en parler à qui que ce soit d'autre.

Il lui sourit tendrement. Comme prévu mais beaucoup plus rapidement qu'il ne l'avait prévu, elle lui avait permis de voir plus clair.

-Je ne peux pas vous faire subir le moindre danger. Je ne sais pas de quoi il est réellement capable.

Il se rapprocha d'elle et posa doucement sa main sur son ventre avant de lui embrasser la joue.

-J'ai été stupide. Pardonne moi.

Il s'en voulait de ne pas avoir vu venir le couperet du Conseil. Il s'en voulait d'avoir été aveuglé par sa vengeance au nom de Junior, sa volonté de tuer les moldus, peu importe qui, car ils étaient associés à jamais à leur deuil, en oubliant presque la deuxième partie de la mission.
Il n'avait pas pensé assez loin. A présent, sa famille allait en souffrir, quoiqu'il ne fasse. Et ses étudiants aussi s'il ne parvenait pas à boucler l'enquête avant la rentrée. Peut-être que son directeur allait être un poids conséquent dans tout ça : il avait besoin de son professeur, surtout en voyant le niveau plutôt bas de son remplaçant.

Il regarda son épouse, sa main toujours contre son ventre qui abritait leur troisième enfant.

-Je vais résoudre cette enquête. Arrêter le Cercle.

C'était si étrange de prononcer ces paroles. Mais face à Elisabeth, une nouvelle détermination naissait en lui. Il fallait réussir à mettre tout ça derrière lui, derrière eux, pour qu'elle cesse de s'inquiéter comme lui ne cesserait jamais de s'inquiéter pour elle. Peu importe qui il allait devoir stopper, peu importe qu'il les admirait tous secrètement. Washington l'avait placé dans une machine et il ne pourrait dès à présent plus s'arrêter.

-Peut-être arriverais-je à en aider certains mais... je ne peux plus faire autrement et je crois qu'Ils vont vite s'en apercevoir aussi.

Oui, ce serait encore plus stupide que le Cercle s'en prenne à...Une vague de sueur froide le saisit et son visage devint subitement très pâle. Qu'avait-il fait ? Si les pro moldus ne lui avaient jamais réellement fait peur - ils étaient trop bêtes pour ça - le Cercle c'était autrement. Qu'avait-il fait par Merlin ?! Bien sûr que ceux ci n'allaient pas se laisser faire ! Bien sûr que ceux ci allaient s'attaquer à ceux qui tentaient de les arrêter en s'en prenant aux proches de ceux-ci ! Il suffisait de voir le sort de Fernandes pour que les poils s'hérissent !

-Il faut que vous alliez dans cette maison de vacances Eli. Tous. J'en serai le gardien du Secret.

Il paniquait. Ce calmar Géant l'avait véritablement piégé ! Quoiqu'il fasse à présent, sa famille serait en danger ! Qui était le plus dangereux entre le Cercle et le Conseil ? Il ne pouvait certainement pas miser la vie de ceux qu'il aimait pour le savoir. Son coeur s'accélérait douloureusement tandis que toutes les mauvaises décisions dans sa vie lui revenaient à la figure. Il était le responsable de tout ça, comme il l'avait été pour Junior...

———————— ϟ ————————
❤️

Each one believing that love never dies
Watching her eyes and hoping I'm always there
I will be there and everywhere
Here, there and everywhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Organisatrice dans l'événementiel ϟ Âge : 49 ans ϟ Race et sang : Sang-mêlé ϟ Statut civil : Marié



ϟ Messages : 221 ϟ Date d'inscription : 30/04/2016 ϟ Disponibilité RP : 1X/semaine ϟ Célébrité : Tiffany Thiessen ϟ Crédits : PresleyCash

MessageSujet: Re: I need you babe - Eli   23.07.17 18:32


... Me too
Sean & El


Elisabeth avait conscience d'être la plus chanceuse des femmes. Son mari était un homme exceptionnel : brillant, tendre, charmant, généreux et extrêmement bon. Il avait su la rendre heureuse plus qu'aucun homme n'en n'aurait jamais été capable, elle en était certaine. Sean plaçait sa famille au-dessus de tout, il n'y avait rien qu'il ne ferait pour eux. C'est pourquoi, dès qu'il ne parvenait pas à tenir n'importe laquelle des promesses qu'il aurait pu leur faire, il vivait cela comme un véritable échec personnel. Ne pas parvenir à leur offrir ces vacances qu'il souhaitait tant partager avec eux, le désolait véritablement c'est pourquoi il suggéra nombres de propositions pour tenter de palier au mieux à ces vacances qu'il désirait tant leur offrir. Des propositions auxquels elle ne pouvait consentir. Posant sa main sur son avant-bras avec chaleur, elle se pencha vers lui tout en lui adressant un regard tendre et le plus doux des sourires

- Hey, tu nous prives de rien du tout, on ne fait que les reporter. De toute manière, il n'est pas question de partir sans toi tout comme il n'est pas question que tu te surmènes en venant nous rejoindre à tout prix le soir. Je te connais, je sais que même si tu es épuisé tu te donneras sans compter pour être présent à nos cotés, quoi qu'il t'en coûte et ça, il n'en n'est pas question. Tu dois te reposer pour être efficace et finir cette maudite enquête au plus tôt. Tu ne dois pas t'en faire pour cela, ce n'est pas bien grave, ce ne sont jamais que des vacances. Moi tout ce que je veux c'est que mon mari rentre sain et sauf à la maison, le reste n'a aucune importance alors cesse de t'en faire pour ça, tu veux bien ?

Sean devait rester concentré sur cette maudite affaire, s'il commençait à s'inquiéter pour eux, et à s'épuiser inutilement en allant au-delà de ses flimites, et elle le connaissait suffisamment pour savoir que c'est ce qu'il ferait, il allait mettre sa vie en danger en se surmenant et en perdant en attention et en vigilance. Bien qu'Elisabeth détestait le savoir mêlé à cette enquête, et qu'elle préférait de loin le savoir avec eux, elle ne doutait pas que pour son bien, il était souhaitable que ce ne soit pas le cas.
L'entendre s'inquiéter de ce que pourrait leur faire Théodorus Washington sans un seul instant penser au tort qu'il pourrait lui faire à lui, ou s'excuser, lui brisèrent davantage le coeur.

- Hey ! Je t'interdit de dire que tu es un homme stupide tu m'entends ? Tu es tout sauf stupide. Tu es intelligent, gentil, honnête, sexy, sourit-elle légèrement joueuse avant de reprendre avec sérieux. Tu n'as pas à t'excuser, tu n'as rien fait de mal, bien au contraire, tu peux être fier de toi. Tu as servi ton pays de la plus honorables des manières ce sont plutôt à eux de s'excuser et qui devraient avoir honte de te traiter comme ils le font

Jamais elle n'aurait imaginé une seule seconde que le Conseil des Mages soit aussi menaçant, intraitable et si peu reconnaissant envers ceux qui les avaient aidé. Elle s'était attendue à un peu de considération de leur départ, certainement pas à des menaces à peine voilées. Rien que d'y penser et bien qu'elle n'en montrait rien, cela la mettait dans une rage folle que l'on ai pu traiter son mari de la sorte. Toutefois, les paroles de ce dernier lui firent relever la tête dans sa direction avec une sourde angoisse dans le regard

- Tu veux aider le Cercle ?

Bien qu'elle n'avait strictement rien contre eux, et qu'une part d'elle souhaitait les voir s'en sortir victorieusement et réussir dans leur entreprise, elle savait que le sort de son mari dépendait de leur arrestation. Pour qu'il soit enfin libéré du Conseil une bonne fois pour toute, il devait les faire tomber. Bien qu'elle soutenait leurs idées et leurs actions, et qu'une partie d'elle souhaitait les voir réussir, la liberté de son mari était bien plus importante à ses yeux que tout au monde, et si pour cela, le Cercle devait tomber, et bien soit, ce n'était pas son problème

- Je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée,
lui dit-elle hésitante. J'approuve moi aussi leurs actions et le fait qu'ils aient eut le courage de se dresser contre se laisser-aller ambiant pour protéger les nôtres et faire bouger les choses mais ce n'est pas à toi de leur venir en aide. Tu n'as pas à risqué ta vie pour un combat qui n'est pas le tien. J'ai peur qu'en faisant cela, tu te retrouves à nouveau prisonnier d'un engrenage qui te dépasse comme avec Washington. Les sorciers qui ont choisit de se battre pour le Cercle connaissaient les risques et savent parfaitement se défendre tout seul, ils n'ont pas besoin que tu risques ta vie ou pire encore pour eux, parce que toi, personne ne viendra t'aider, et je ne veux pas élever notre enfant en mère célibataire, lui dit-elle en sentant les larmes lui monter aux yeux.

Reniflant légèrement, au bord des larmes à la seule idée de tout ce qui pourrait arriver à son mari, Elisabeth baisser légèrement la tête, la main devant sa bouche pour éviter de pleurer devant lui, mais c'était inutile. Il la connaissait suffisamment pour comprendre ce trop plein d'émotion qui s'était emparée d'elle et qu'elle ne parvenait de toute manière pas à dissimuler. Elle s'angoissait pour lui et pour tout ce qui pourrait lui arriver, tout comme lui s'inquiétait pour elle et leurs enfants, et il en serait toujours ainsi...
L'incompréhension pouvait se lire dans le bleu de ses yeux lorsqu'elle l'entendit lui demander de partir se cacher avec leurs fils dans la maison que leur avait prêté Anahia. Il alla même jusqu'à lui suggérer d'être le gardien du secret de ce lieu. Il n'en fallu pas davantage pour la voir redoubler d'inquiétude et voir à quel point, soudainement, son mari semblait être pris de panique comme s'il venait de réaliser quelque chose de grave, comme s'il était question de vie ou de mort, n'arrangea en rien les choses...

- Tu me fais peur chéri. Est-ce que.... tu penses qu'ils pourraient s'en prendre à nous ?
Lui demanda-t-elle avec incompréhension

Cela n'avait aucun sens. Pourquoi le Conseil leur en voudrait ? Quand au Cercle, et bien, ils étaient des sorciers et jusqu'à présent ils n'avaient jamais rien fait de répréhensibles envers le personnes appartenant à leur communauté, cela irait à contre courant des idéaux pour lesquels ils se battaient.... Pourtant Sean était parvenu à lui transmettre son angoisse, une angoisse qu'elle tenta de faire taire en essayant de rationaliser du mieux qu'elle pu. Colin et Joe ne pouvaient pas renoncer à leurs vies comme ça de but en blanc sans raison valable uniquement parce que leur père s'inquiétait, elle les connaissait pour savoir qu'ils refuseraient de se cacher jusqu'à la fin de l'enquête à moins d'une bonne raison, quand à devenir le gardien du secret, c'était une très mauvaise idée.

- Ecoute pour le moment, le Cercle ne s'en est jamais pris à des sorciers et je doute qu'ils s'attaquent à nous en priorité, mais je te promet qu'au moindre signe danger, si tu nous demandes de partir on le fera sans discuter, mais en attendant, laisses-moi rester auprès de toi.


Elisabeth ne comptait pas jouer les bravades et risquer inutilement sa vie ou celle de leurs enfants, si son mari jugeait plus prudent qu'ils disparaissent, elle le ferait, d'autant plus pour sa tranquillité d'esprit à lui aussi. Mais tant que ce n'était pas nécessaire elle préférait rester là, pour soutenir et épauler son mari quand il en aurait besoin, comme en cet instant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I need you babe - Eli   

Revenir en haut Aller en bas
 

I need you babe - Eli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un joli pissenlit, pissenlit, lit, lit... [FINISHED OH YEAH BABE]
» 04. Sh*t up baby !
» » Hey, babe ~ [Loran, ♂, Solo] A GARDER
» You left me burning with the embers babe. † Agent Green
» Trybal ‡ SWAG ON YOU BABE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bellum Orbis :: les reliques du passé :: Les cadavres dans votre placard :: RP terminés :: Fondateurs-