Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 An Unexpected Help - feat Elvin (flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


ϟ Métier : Directeur du Département de Contrôle et de Protection des créatures magiques - Geri de la Grande Meute
ϟ Âge : 34 ans
ϟ Race et sang : Sorcier Mohawks
ϟ Statut civil : Victime de son succès...
ϟ Particularité : Loup garou

ϟ Messages : 525
ϟ Disponibilité RP : 1x par semaine
ϟ Célébrité : Jason Momoa

» Crédits : perso



MessageSujet: An Unexpected Help - feat Elvin (flashback)   10.06.17 12:50


An Unexpected Help
ft Elvin et Khaaleb - Flashback


Le paysage défilait à toute vitesse devant ses yeux, comme un film passé en accéléré. Des arbres, sombres dans la nuit tombante, se dressaient comme des pylônes dans un désert de glace et de silence. Nulle route, nul chemin pour le guider, mais désormais il n'en avait plus besoin. La lumière commençait à décliner dans cette région du monde, mais le blanc de la neige fraîche qui recouvrait le sol de la forêt depuis deux jours lui permettait de se repérer, ou du moins de ne pas sombrer totalement dans les ténèbres environnantes. Il courait. Loin au dessus de lui, un hibou prit son envol, quittant son trou à la recherche de quelques proies. Mais heureusement pour l'oiseau, ils ne chassaient pas le même gibier.

Torse nu malgré la fraîcheur qui occupait encore ces terres en cette fin du mois de mars 2020, Khaaleb revivait. Depuis maintenant presque deux mois, un indécrochable sourire balafrait son visage.
Il était en vie.

S’arrêtant quelques secondes, le jeune homme courba le dos et s'appuya à un arbre le temps de reprendre sa respiration. Il transpirait, et chaque respiration lui arrachaient encore des grimaces de douleur, mais tout ça n'avait aucune importance. Même ce point de côté qui lui vrillait le flanc ne parvenait pas à le distraire de l'état d'euphorie dans lequel il se trouvait. Quelques semaines plus tôt, une telle course l'aurait surement achevée. Aujourd'hui, il avait à nouveau la force.

La transformation avait tout changée. Elle avait réussi là où aucune médecine, sorcière ou moldue, n'avait réussi. Il se sentait l'âme d'un miraculé, ce qu'il était sans aucun doute.
La chance que la mutation attaque les glaucomes qui rongeaient la plupart de ses organes internes depuis des mois était d'une pour cent milles. Mais malgré cela, il avait tout de même voulu essayer, tenter l'expérience, un dernier coup de poker. C'était prendre une dernière fois sa vie en main et faire un gros fuck au destin qui l'avait pris en grippe.. Il n'avait de toute façon plus rien à perdre. Soit la morsure le tuait, soit c'était le cancer qui s'en chargeait.
Convaincre Cécil n'avait pas été une mince affaire. Son vieux compagnon d'école avait été plus que retissant à l'idée de transformer son ami, et de potentiellement le condamner à un trépas bien plus terrible que celui qui l'attendait déjà. Ses mots avaient été durs, mais à force de discussion et de persuasion, il avait fini par le convaincre.

Le souvenir de cette nuit où il avait vu pour la première fois son ami se transformer en cette bête redoutable resterait il le savait, à jamais gravé dans sa mémoire. C'était faire face à un monstre et à toute la mythologie de l'effroi qui l'accompagnait. C'était dire adieu au monde tel qu'il l'avait toujours connu.
Jetant un coup d’œil là où le jeune Marrok l'avait mordu, il replaça le bandage qui avait légèrement glissé pendant sa course. La cicatrice resterait sans doute à vie, comme celles des multiples opérations par lesquelles il avait dû passer, mais il n'en avait cure. Bien au contraire. Ces marques seraient à présent pour lui une façon de se souvenir de la chance qu'il avait d'être en vie.
Il avait bien cru la perdre, la vie, cette nuit où son ami avait fait de lui un des siens. Et il avait cru la perdre après. Une fois mordu, il fallait attendre un cycle lunaire avant que le nouveau loup puisse se transformer. Ces vingts jours avaient sans nul doute été les plus long de sa vie.... Les douleurs qu'il avait éprouvées durant cette période étaient sans nulle autre pareil. C'était comme si tout son corps luttait pour éjecté ce nouveau parasite qui s'installait en lui. Dans l'effort collossale qu'il avait du faire, plus d'une fois il s'était sentit partir, mais il était toujours revenu. La mutation avait bien fait son oeuvre, attaquant ce qui faisait de lui un homme normal, mais aussi tout ce qui le tuait lentement. Aussi faible qu'il était alors, il n'avait du son salut qu'à la force mentale de son esprit, et à l'aide et au soutien des loups que Cécil avait rassemblé autour de lui pour l'assister dans cette étape cruciale.

Et il avait survécu. Bordel ! il avait réussi.

Levant les yeux vers la cimes des arbres, il se rendit compte que la nuit était à présent totalement tombée. Le ciel qui avait été occupé par des nuages depuis une semaines était à présent totalement clair et faisait place nette aux étoiles innombrables qui dansaient à présent au dessus de lui. Il devait se dépêcher, s'il ne voulait pas louper le lever de sa nouvelle maîtresse.

Quittant la petite clairière où il avait fait halte, il reprit sa course à travers les bois obscurs. Très vite, le terrain plat qu'il avait jusqu'ici traversé commença à se déniveler, de plus en plus fort. Mais cette pente qu'il gravissait maintenant ne le fit pourtant pas ralentir. Tant de choses avaient changé en deux mois.

La première transformation avait été le point culminant de toute les souffrances par lesquelles il était passé. C'était comme de faire une poussée de croissance en quelques secondes. Les os s'étiraient, craquaient, toute la morphologie changeait, pour se métamorphoser en cette créature tout droit sortie des contes et des légendes. Mais une fois la mutation terminée, une fois qu'il était devenu le Loup, tout avait disparut. Sous cette forme, il s'était senti comme faisant un bon en arrière, comme avant la maladie, mais avec quelque chose en plus, une force nouvelle qui coulait dans ses veines.
A ce moment là, il avait comprit, comprit qu'il était sauvé, et que cette lutte qu'il avait mené contre lui même touchait enfin à sa fin.
Bien sur, il ne réalisait pas encore tout ce que ce changement allait impliquer dans sa vie. Pour le moment, il s'en fichait éperdument d'ailleurs et ne profitait que des modifications que ces trois mois de lycanthropie avaient déjà apporté à son corps. Il se tenait debout dans faillir, il pouvait même maintenant courir sur plusieurs kilomètres sans tomber dans les pommes. Il était plus rapide, se sentait plus fort aussi, bien que sa musculature fut encore loin de ce qu'il avait connu avant sa perte de poids. Ses cheveux aussi avaient fait leur réapparition, ainsi que quelques poils de barbe. Ses sourcils et ses cils eux étaient totalement revenus dès la première mutation, et il accueillait ce retour comme une bénédiction divine. Il fallait dire qu'il était plus que ravi de dire adieu à la tête d'alien qu'il se traînait depuis la schimio. Ses sens étaient décuplés. Il entendait une branche craquer à une centaine de mètre, pouvait distinguer des odeurs qu'il n'avait encore jamais perçut, et se trouvait bien évidement un amour grandissant pour la viande crue. Le régime sur-protéiné que lui imposait ses nouveaux frères aurait tôt fait de finir de le remettre sur pied.

Tout ça grâce à Cécil.
Cécil l'avait sauvé...il l'avait ramené parmi les vivants, l'extirpant du boudoir de l'enfer dans lequel il errait. Un tel acte avait pour Khaaleb plus de résonance que pour bien des gens. Chez les natifs, la tradition voulait que le sauvé soit au service du sauveur, jusqu'à ce qu'à son tour il lui sauve la vie. Ainsi seulement la dette serait payée. Bien sur le jeune homme n'avait jamais parlé de ça à son ami. Il savait qu'il aurait rejeté en bloc cette idée saugrenue, lui répétant qu'il ne lui devait rien. C'est pourquoi il n'avait rien dit, se jurant à lui même de tout faire pour toujours aider, soutenir, protéger ce nouveau frère et les siens. C'était un des nouveaux buts de sa nouvelle vie. Il en fallait bien après tout...

A bout de souffle, il arriva enfin là où il souhaitait se rendre pour cette soirée si particulière. Cette nuit, il allait vivre sa première transformation solo, sans l'assistance de ses frères. Depuis un cycle déjà, on lui avait fait boire cette étrange potion afin qu'il puisse se contrôler au maximum, mais les effets du breuvage avaient souvent assez peu d'impact sur les nouveaux nés. C'est pour cette raison qu'il était venu ici, au milieu de nul part. Ici, à plus de milles miles de toutes régions habitées. Sortant des sous bois, il avança  sur plate forme rocheuse qui dominait toute la forêt et le paysage alentour. Arrivé au bout de l'avancée, il laissa son regard balayer la mer d'arbres qui s'étendait sous ses pieds. Au loin, au niveau de l'horizon, il pouvait voir un léger halo de lumière apparaître. Elle serait bientôt là. L'excitation et l'impatience de la voir à nouveau faisait battre son cœur avec force. Chaque fois qu'elle était pleine, il laissait sa place à l"autre", et c'était "l'autre" qui lui apportait la renaissance.

Sans quitter l'horizon des yeux, il vit enfin le disque lunaire sortir de sa retraite et irradier le ciel nocturne de sa lumière pâle et froide. Ouvrant les bras, il était prêt. Mais à ce moment là... il entendit un craquement, loin derrière lui, sur le chemin qu'il avait emprunté pour arriver jusqu'ici.
Le vent tourna, et une odeur inconnue vint titiller ses narines. Cherchant à identifier cette présence qu'il n'avait pas senti approcher, il du bien reconnaître que cette dernière lui était parfaitement inconnue. Il ne s'agissait pas d'un animal sauvage, en tout cas pas un de ceux qui habitaient ses contrées. Tendant l'oreille, il finit par distinguer la marche lente d'un bipède. Celui qui s'approchait était un humain. Sentant la panique de se transformer si proche d'une potentielle victime s'emparer de lui, il n'eut d'autre choix que de prier pour que cette personne se détourne et quitte les lieux au plus vite...la mutation avait déjà commencée.
Dans un cris qui se transforma vite en grognements sourds et puissants, il sentit à nouveau son corps se tordre et muter. Ses membres s'allongèrent, ainsi que l'avant de son visage. Ses dents se muaient en crocs acérés, la couleur sombre de ses yeux devenait jaune et perçait la nuit. Une fourrure recouvrit bientôt chaque partie de son corps.

Une fois devenu loup, il lui fallut quelques secondes pour reprendre sa respiration. Le changement était toujours si brutal qu'il lui fallait quelques minutes d'adaptation, mais déjà au fond de lui, il entendait cette voix puissante lui hurler de partir chasser. Une faim terrible lui tordait le ventre. L'envie de se laisser aller à ses instincts primaires étaient parfois bien plus forte que le pouvoir de contrôle de la potion tue-loup.
Alors qu'il allait s'en retourner sous les bois afin d'aller traquer quelques gibiers, lui revint en mémoire cette présence étrange qu'il avait sentit juste avant la transformation. Soudain inquiet, le loup tendit le museau et dressa les oreilles afin de voir si oui ou non l’intrus avait fait demi tour. Mais ce n'était pas le cas, et bien pire que tout...l'odeur même de la créature inconnue avait changée. Elle n'avançait d'ailleurs plus sur deux pattes mais bien sur quatre. Ce constat fit immédiatement comprendre au loup qu'il avait à faire non pas à un campeur égaré, mais bien à un de ses congénères, un lycanthrope. Mais l'odeur inconnue de cet individu, ainsi que les hormones puantes qu'il rependait sur son passage eurent tôt fait de lui faire comprendre le pourquoi de sa présence ici.
Cécil l'avait déjà mis en garde, mais le loup devait bien reconnaître qu'il ne s'attendait pas à être confronté à ce baptême du feu si vite. Il était de coutume qu'à la naissance d'un nouveau loup, un autre vienne l'affronter afin de le jauger, et de tout de suite le placer sur l'échelle social de la communauté. Ces pratiques dangereuses contre lesquelles le nouveau Marrok s'élevaient étaient encore bien trop souvent appliquées. On ne pouvait aller contre les siècles de tradition en quelques mois de règne.
Un grondement sourd sortit de la gueule du grand loup noir. La fourrure de son dos se hérissa. Il devait éviter l'affrontement, il n'avait pas encore la force de combattre, il commençait à peine à maîtriser les mouvements de ce nouveau corps. Un autre grognement se fit entendre. Soudain, d'entre deux arbres sortit un autre loup à la fourrure brune, sale et dru. Il était un peu plus petit que lui, mais faisait facilement deux fois sa taille en largeur et avançait avec le pas assuré de celui qui connait déjà l'issue du combat. Sentant son sang bouillir et un incroyable dégoût pour cet enfoiré qui venait ainsi le narguer, le grand loup noir coucha ses oreilles en arrière, montrant les crocs.

Les deux créatures s'affrontèrent ainsi du regard de longues minutes, et sans jamais briser le contact visuel, tournaient en cercle sur la plate-forme, éclairés par l'unique lumière de la lune moqueuse.
Et soudain, il y eut comme un déclic, et les deux loups se jetèrent l'un sur l'autre, dans un déchaînement de rage et de griffes. Essayant de tenir, le grand loup du assez rapidement reconnaître qu'il ne faisait pas le poids face à cet adversaire plus vieux et surtout bien plus en forme que lui. Que n'avait-il attendu quelques mois avant de venir, il lui aurait mis la dérouillée du siècle. Mais cette nuit, il sentait ses forces l'abandonner bien trop vite. Malgré cela, il luttait, encore et encore, griffant au sang, cherchant un point sensible à mordre. Il devait se battre, afin de montrer sa force, mais aussi de gagner le droit de vivre. Les vieux loup ne laissait pas ce droit aux plus faibles.
Pourtant, au bout de quelques minutes, le grand loup sentait déjà venir la fin de combat. L'autre se baladait, c'était comme une promenade de santé pour lui, alors que lui même sentait chacun de ses muscles crier à l'aide.

A l'aide...




———————— ϟ ————————

The moon is my only God,
the night my only love
and you're the night...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

An Unexpected Help - feat Elvin (flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (terminé) « tu ne mentiras point » feat. billie [flashback été 2022]
» An unexpected meeting - Feat Gregory O'Connel
» Un dîner de Con !!!! [PV Elvin J Elwood]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Elvin Hyrdania

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bellum Orbis ::  :: Les territoires étrangers :: Amérique du Nord :: Le chalet de Khaaleb-