Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hello again ♦ feat Khloé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

We are one

ϟ Métier : Directeur du Département de Contrôle et de Protection des créatures magiques - Geri de la Grande Meute ϟ Âge : 34 ans ϟ Race et sang : Sorcier Mohawks ϟ Particularité : Loup garou ϟ Statut civil : Tout le monde le sait...sauf lui



ϟ Messages : 653 ϟ Date d'inscription : 21/12/2016 ϟ Disponibilité RP : 1x par semaine ϟ Célébrité : Jason Momoa ϟ Crédits : perso

MessageSujet: Hello again ♦ feat Khloé   11.04.17 12:49


Hello again
ft Khloé & Khaaleb



Khaaleb ouvrit les yeux avec difficulté. Toute la pièce était envahit par une lumière forte qui provenait de l'extérieur de la maison. Au dehors, le soleil brillait déjà et ses rayons entraient dans la chambre par la seule fenêtre qui se trouvait juste au dessus du lit. L'espace était grand et couvrait presque la totalité de la surface du chalet. A l'origine, c'était un grenier qu'il avait fini par aménager en chambre. Malgré les combles, le plafond restait relativement haut et ce qui lui permettait de se tenir debout presque partout, mais pas de se cogner régulièrement aux poutres qui soutenait le toit. Le bois apparent des murs donnait à la pièce un caractère chaleureux qui était renforcé par la présence de tapis aux motifs géométriques et colorés.

Se roulant sur le côté, le jeune homme se redressa et s'assit sur le bord du lit, posant les pieds au sol et se prenant la tête dans les mains, essayant tant bien que mal d'émerger. Il n'avait pas réussi à s'endormir avant une heure très avancée de la nuit. Les événements récents qu'il avait eu à traverser n'avaient fait qu'accentuer ses insomnies chroniques. Il avait grand besoin de se changer les idées, et le meilleur moyen de le faire était de passer une bonne journée en compagnie d'une charmante jeune femme.

Passant la main dans ses cheveux pour les tirer en arrière, il tourna la tête vers la table de chevet et regarda l'heure sur le vieux réveil qui y était posé. Il avait encore largement le temps avant d'aller la chercher. Au prix d'un effort surhumain, Khaaleb se leva et tout en faisant des petites rotations avec son épaule encore douloureuse, il se dirigea vers la porte qui s'ouvrit sur un escalier de bois qui descendait vers le rez-de-chaussée. Dès qu'il eut descendu la volée de marche, il poussa une porte qui se trouvait sur sa droite et entra dans la salle de bain. La pièce était petite mais ce genre de détail n'avait pas tellement d'importance pour lui. Une fois sortit de la douche, il s'habilla et s'installa sur la table basse du salon pour prendre sa potion tue-loup et lire le journal que lui apportait tous les matins une chouette hulotte. Il n'avait jamais vraiment réussi à se faire au goût infâme de breuvage magique, et chaque gorgée lui arrachait un grimace de dégoût, mais c'était un petit prix à payer pour pouvoir garder le contrôle de ses actes les soirs de pleine lune. La quasi totalité de la communauté consommait cette substance qui leur permettait de ne pas mettre en danger la vie de leurs voisins. Grâce à elle, les loups n'avaient pas à vivre en reclus, enfermés dans ses réserves comme des animaux.

Parcourant les pages du USA today, son regard s'attarda sur un article écrit par un jeune sorcier dont il appréciait la plume même s'il trouvait que dernièrement il avait tendance à s’attarder davantage sur les ragots que sur de véritables questions d'actualité. La colonne parlait d'une star du grand écran qu'il avait déjà eut la chance de rencontrer lors de soirées caritatives et de ses aventures avec...un ami à lui. Aussi amusé que surpris, Khaaleb lu l'article avec intérêt avant de reposer le papier en se disant qu'il devait absolument contacter son ami afin d'avoir plus d'information. Les deux hommes n'avaient toujours fait que se croiser à des réunions de motards mais ils avaient très vite noués des liens.

Son portable vibra et il lu le nouveau message envoyé par Khloé. Un tour en balai ? Non c'était toujours pas ça...même si ça aurait été une bonne idée en y réfléchissant bien. La voir s'interroger sur la surprise qu'il lui avait préparé amusait beaucoup le jeune homme. Il espérait surtout que la véritable surprise lui ferait davantage plaisir qu'un petit tour en balai. Il y avait pensé pendant leur première rencontre, mais tout ce qu'il avait vécu entre temps l'avait forcé à repousser encore et encore cette nouvelle rencontre. Et pourtant, il en avait envie. La fraîcheur qui se dégageait d'elle lui avait manqué, et il avait hâte de la retrouver pour partager un nouveau moment ensemble.

Après lui avoir envoyé un message la prévenant de son arrivée éminente, Khaaleb sortit de la maison en fermant la porte derrière lui. Balayant le paysage qui s'étendait devant ses yeux, il se sentit soulagé. La journée était belle, le soleil brillait dans un ciel sans nuage et le vent était tombé. Ils allaient pouvoir en profiter pleinement.
Se concentrant sur la destination à atteindre, il transplana dans un CRAC sonore et après quelques étapes arriva sous le soleil chaud du Nouveau Mexique. Même s'il était encore tôt, la chaleur était déjà presque insupportable dans cette partie du pays. Lui qui avait grandit dan le Nord avait toujours eut du mal à supporter ces températures et cette sécheresse ambiante et il comprenait mal comment on pouvait aimer vivre sous ses latitudes. Avançant vers l'immeuble où il avait raccompagné la jeune femme la dernière fois, il sonna à l'interphone qui émit un grésillement avant de faire résonner la voix de la jolie blonde.


"C'est moi".

Il y eut un clic et la porte d'entrée du bâtiment se déverrouilla, lui permettant d'entrer. Délaissant l'ascenseur, il emprunta l'escalier jusqu'à atteindre l'étage qu'elle lui avait indiqué. Tendant la main vers la porte, il toqua trois coups secs. Deux secondes plus tard, le battant s'ouvrit, révélant le visage souriant et légèrement tendu de Khloé.

"Bonjour..."

Aussi étonnant que ça lui semblait, il était vraiment heureux de la voir.


Dernière édition par Khaaleb Tal'ahjon le 29.05.17 15:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : dessinatrice ϟ Âge : vingt huit ans ϟ Race et sang : moldue ϟ Particularité : timide ϟ Statut civil : célibataire

ϟ Messages : 176 ϟ Date d'inscription : 24/01/2017 ϟ Disponibilité RP : disponible ϟ Célébrité : kaley cuoco ϟ Pseudo : elementary/marjolaine ϟ Crédits : avatar : noté dessus & gif : tumblr

MessageSujet: Re: Hello again ♦ feat Khloé   16.04.17 21:51

La nouvelle était tombée et j'avais accepté de revoir Khaaleb. À vrai dire j'avais envoyé en premier un sms à Khaaleb. J'avais prétexté avoir une chemise à lui et bien sur que j'avais une chemise ne m'appartenant pas mais vu la corpulence ce n'était pas du tout une de ce cher loup garou bien au contraire. C'était peut être à un de ses compagnons mais au moins ça m'avait donné une excuse pour lui envoyer un texto et depuis nous échangions de temps en temps des textos. C'était assez plaisant de parler avec lui et j'avais du coup accepter que nous passions un moment ensemble. J'étais certaine qu'il n'avait pas de mauvaises intentions pour moi enfin peut être juste reprendre là où nous nous étions arrêtés la première fois mais bien entendu ça ne serait pas sans mal parce que... Monsieur ne voulait pas d'une relation exclusive alors que je n'ai rien demandé. Je n'ai même pas demandé à ce qu'il m'embrasse au début c'était quand même lui. Enfin, ça me faisait rire. Lequel de nous deux craquera en premier ? Telle serait la question.

Ma sonnette retentit et j'allais directement à l'interphone pour y réponde. Les choses sérieuses commençaient visiblement.

« C'est moi. »

Je souriais derrière mon interphone un peu bêtement mais heureusement qu'il ne le verrait pas. Je m'étais préparée en suivant ses conseils. J'avais enfilé alors la tenue qui me convenait le plus à savoir le pantalon d'équitation, un débardeur blanc et une chemise à carreaux bleus. Je souriais et quand je passais devant ma salle de bain j'allais me recoiffer un peu. Enfin je savais qu'il ne mettrait pas longtemps pour rejoindre ma porte alors je me préparais à lui ouvrir. J'attendais quelques secondes quand il frappa pour aller lui ouvrir. Je lui souriais et je l'invitais à rentrer dans mon antre.

« Bonjour... »

Je souriais un peu plus largement. J'étais contente qu'il soit là tout simplement.

« Bonjour ! Entre je t'en prie ! J'ai bientôt fini mon sac et non je n'oublierai pas ta chemise ! »

Je lui souriais avant d'ajouter qu'il fasse comme chez lui alors que je montais dans la mezzanine finir mon sac. En fait il était déjà fini mais j'avais choisi cela pour me permettre de cacher la rougeur de mes joues quand je le reverrais et à vrai dire j'avais plutôt bien fait. Je restais quelques minutes avant de le rejoindre sac en main prête à partir.

« Alors ? On va où ? On fait quoi ? »

J'étais vraiment contente et cela se voyait sur mon visage. Par contre, je devais me contrôler pour ne pas lui sauter dessus rien que pour le serrer dans mes bras sans forcément avoir un contact buccal. Enfin, je ne dirais pas non à un baiser mais je me souvenais de sa réflexion et j'attendrais que ça soit lui qui vienne vers moi. Il n'y avait pas d'autre solution à mes yeux.

« J'espère que tu as pris ton appareil photo ! »

Je ne savais pas pourquoi j'avais dit cela mais je l'avais fait et maintenant je me sentais un peu idiote mais étonnement je soutenais son regard comme si je le mettais au défi, mais attention un défi gentil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

We are one

ϟ Métier : Directeur du Département de Contrôle et de Protection des créatures magiques - Geri de la Grande Meute ϟ Âge : 34 ans ϟ Race et sang : Sorcier Mohawks ϟ Particularité : Loup garou ϟ Statut civil : Tout le monde le sait...sauf lui



ϟ Messages : 653 ϟ Date d'inscription : 21/12/2016 ϟ Disponibilité RP : 1x par semaine ϟ Célébrité : Jason Momoa ϟ Crédits : perso

MessageSujet: Re: Hello again ♦ feat Khloé   25.04.17 13:10


Hello again
ft Khloé & Khaaleb



La porte s'ouvrit et le visage de Khloé apparut entouré par un halo de lumière qui provenait de l'intérieur de l'appartement. Leur première rencontre remontait déjà à plusieurs semaines et il avait oublié à quel point elle était mignonne, mais de la voir juste devant lui, lui ramenait en mémoire cette soirée où elle était venue les trouver, pleine de poussière et boitant. De la voir maintenant, dans son milieu et non plus sur un chemin escarpé de montagne n'enlevait rien à la beauté de ces traits. Elle avait quelque chose de lumineux dans le regard qui avait le pouvoir de le capter. C'était ce qu'il s'était passé cette soirée là en tout cas.

Le battant s'ouvrit plus largement et la jeune femme s'écarta pour le laisser entrer. Il eut un sourire amusé lorsqu'elle évoqua cette fameuse chemise dont ils avaient tant parlé par messages. Bien sur elle n'avait jamais été à lui mais il fallait bien reconnaître que ça avait été un merveilleux moyen de lancer la conversation. La quittant des yeux, il jeta un regard circulaire sur le reste de la pièce dans laquelle il venait d'entrer. Le loft n'était pas très grand, mais il y avait quelque chose de très cosy, quelque chose qui correspondait très bien à la personne qui y vivait. On s'y sentait bien dès qu'on y entrait.

Hochant la tête lorsqu'elle lui dit qu'elle avait encore deux trois trucs à boucler avant de partir, il ne pu s'empêcher de la regarder se diriger vers la mezzanine et y grimper. Mais très vite, il retourna à la contemplation du lieu dans lequel il se trouvait. L'espace était très lumineux et bien agencé. Il avait toujours vu les artistes comme des gens relativement bordéliques, surement à cause de sa sœur, mais ou Khloé n'appartenait pas à cette catégorie ou elle avait fait un brin de ménage sachant qu'il allait venir.

Un détail en particulier de la décoration attira l'attention du jeune homme. Il s'agissait d'un mur entier sur lequel avait été collé des centaines de dessins. Les différences de format, de papier et de techniques donnaient à l'ensemble un côté très hétérogène qui pourtant faisait étonnamment sens. De la diversité naissait une unité. Si l'image globale lui parlait immanquablement, Khaaleb ne pu que reconnaître le talent de la jeune femme qui s'exprimait à nouveau sur le mur. Se rapprochant afin de regarder plus en détails les dessins qui se trouvaient face à lui, il fut une fois de plus émerveillé par la capacité qu'elle avait de rendre compte des choses par le trait de son crayon. Son tracé était vivant et il s'en dégageait quelque chose d'assez, et bien d'assez magique.
Entendant le bruit des pas de Khloé dans l'escalier de la mezzanine, il finit par détourné à contre cœur les yeux de cette fresque improbable. Il fallait vraiment qu'il lui demande de lui dessiner un tatouage. Il y avait tant de vie dans ces dessins...

Se retrouvant face à la jeune femme, il constata qu'elle avait suivi ses indications à la lettre et avait revêtue une tenue parfaite pour ce qu'il avait prévu.
L'entendant à nouveau lui demander ce qu'ils allaient bien pouvoir faire, il rit doucement. Son impatience avait quelque chose de touchant et de mignon. Elle avait eu beau le harceler à partir du moment où il avait lancé l'idée de se revoir, il n'avait rien lâché. La dernière hypothèse qu'elle avait énoncé n'était pourtant pas si éloignée que ça de la vérité.


"Encore quelques minutes de patience..."

Lui emboîtant le pas vers la porte d'entrée, il fut étonné lorsqu'elle lui demanda s'il avait prit son appareil photo. Il était pour ainsi dire venu les mains dans les poches, n'ayant sur lui que son portable et sa baguette dont il ne se séparait bien sur jamais. Mais c'est vrai que l'idée d'un appareil photo n'était pas si mauvaise que ça. Heureusement que les moldus avaient pensé à ajouter une caméra dans leurs téléphones.

"J'y ai même pas pensé je t'avoue...je l'ai laissé chez moi...mais ce n'est pas très loin de là où on va..."

C'était bien sur une façon de sous-entendre qu'ils pourraient toujours faire une petit crochet par son chalet. Khaaleb n'avait pas forcément prévu d'y amener la jeune femme, mais après tout il fallait laisser une part à l'improvisation et à l’inattendu, sinon tout devenait bien trop chiant et prévisible.

Sortant de l'appartement, il laissa Khloé fermer la porte à clef avant de lui saisir doucement les mains. La jeune femme avait déjà transplané avec lui et s'en était très bien tiré pour une première fois. Mais cette fois la distance était plus grande et ils allaient devoir faire plusieurs étapes. Lui expliquant rapidement comment ça allait se passer, il lui dit de prendre une profonde inspiration, puis ils disparurent dans un Crac sonore qui résonna dans la cage de l'escalier.

Après quelques arrêts en saut de puce, les deux jeunes gens finirent enfin par arriver à destination. L'air était plus frai qu'à Santa Fe et un vent doux faisait trembler les feuilles vertes des grands arbres qui les entouraient. Des centaines de parfums vinrent leur piquer les narines : écorce, sève, feuilles mortes...cheval. Ils avaient atterri sur le bord d'une petite route en terre qui menait à un une ferme qui s'étendait dans le bois. Une clôture entourait la propriété mais il n'y avait aucune barrière pour en fermer l'entrée.

"C'est par là" dit-il en lui ouvrant le chemin

Une fois qu'ils furent entré dans le ranch, un hennissement se fit entendre. Khaaleb connaissait le chemin et il conduisit la jeune femme derrière la grande maison de bois qu'on pouvait trouver sur l'entrée du domaine.

"Nous sommes au Canada, à la frontière entre Terre Neuve et le labrador. Cette ferme appartenait à mon oncle, c'est maintenant mon cousin qui s'en occupe...quand tu m'as parlé de ton cheval et de ton histoire, j'ai tout de suite eu envie de t’emmener ici...on venait souvent passer les vacances là avec ma famille..."

Dépassant les habitations, ils débouchèrent sur une grange de grande taille devant laquelle se trouvait un paddock. Un homme au teint foncé et aux longs cheveux noirs était en train de brosser deux chevaux attachés à une barrière à l'aide de licols. L'un était un magnifique Quater Horse à la robe pie brune et blanche, l'autre était une femelle qui avait le mouchetage des Appaloosas. Ils étaient calmes et ne bronchèrent pas lorsque les deux jeunes gens s'approchèrent. Khaaleb s'approcha de l'homme et lui serra un main vigoureusement. Les deux hommes échangèrent quelques mots à voix basse en langue Mohawks puis le loup se tourna à nouveau vers sa belle invitée.  

"Khloé je te présente Tito, c'est lui qui gère la ferme pendant que mon cousin est absent C'est un vieil ami."

L'homme tendit une main vers la jeune femme puis les laissa là sans rien ajouter d'autre. L'air un peu surprise qu'arborait la jeune femme le fit rire pendant qu'il attrapait les filets des deux chevaux qui se trouvaient juste à côté, posé sur deux selles, elles-même posées sur deux tréteaux.

"Ne t'inquiète pas, il n'a jamais été très causant, et puis il a beaucoup de chose à faire. Presque tous les employés de la ferme sont partit pour la transhumance, alors il doit gérer le reste tout seul. C'est pour ça que je lui ai proposé de venir nous occuper de Fred et Mercury...ils sont un peu délaissé avec tout ça"


C'était bien évidement un gros prétexte mais qui partait d'une réalité. Se penchant pour récupérer une brosse, il la lança à la jeune femme avec un sourire amusé.

"Alors ça te dit une petite ballade au grand air ?"







Dernière édition par Khaaleb Tal'ahjon le 16.05.17 9:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : dessinatrice ϟ Âge : vingt huit ans ϟ Race et sang : moldue ϟ Particularité : timide ϟ Statut civil : célibataire

ϟ Messages : 176 ϟ Date d'inscription : 24/01/2017 ϟ Disponibilité RP : disponible ϟ Célébrité : kaley cuoco ϟ Pseudo : elementary/marjolaine ϟ Crédits : avatar : noté dessus & gif : tumblr

MessageSujet: Re: Hello again ♦ feat Khloé   30.04.17 18:50

Je trépignais déjà d'impatience. Je ne voulais pas attendre une minute de plus. J'avais envie de voir sa surprise. Je n'avais pas cru qu'il répondrait à mon texto quand je lui en avais envoyé un. Je me disais que c'était un homme gentil ou mais il pouvait aussi être un homme à femme et je n'avais pas pour habitude de côtoyer ce genre de personne. Alors j'avais été contente qu'il me réponde et puis j'étais contente de le voir devant moi. D'ailleurs j'étais une vraie enfant qui attendait qu'on l'amène voir le père noël. Je me sentais bien et j'avais trop envie qu'on y aille.

« Encore quelques minutes de patience... »

Je faisias un peu une grimace et si j'avais été encore une enfant j'aurais sauté sur place d'impatience. Je lui demandais alors s'il avait son appareil photo. C'est lui qui m'avait bassiné pendant des jours entiers pour me prendre en photo et puis je me sentais d'humeur joueuse quand j'étais avec lui.

« J'y ai même pas pensé je t'avoue...je l'ai laissé chez moi...mais ce n'est pas très loin de là où on va... »

Je levais un sourcil tout en souriant en coin. J'allais donc pouvoir voir où il habitait. Je lui souriais puis je dis d'un air taquin :

« C'est toi qui veut me prendre en photo et tu ne prends pas ton appareil ? Tant pis pour toi Monsieur tu as laissé passer ta chance... »

Je lui faisais un clin d'oeil avant de glousser. J'ouvrais alors mon sac. J'avais prévu le coup et puis il fallait que j'inaugure le nouveau cadeau de Philipp. Je n'avais toujours pas pris de photo avec ce vieil appareil mais la balade avec Khaaleb était la meilleure occasion à mon sens. Je sortais le petit bijou avant de le lui montrer.

« Ou alors je te prêterai peut être le mien. »

Je lui faisais un clin d'oeil avant de le ranger dans mon sac prête à partir mais en même temps je ne pus m'empêcher de lui dire un truc en plus :

« Ou alors c'est encore une ruse de ta part pour me faire rentrer dans son antre. »

Je lui faisais les gros yeux en mode tu ne m'auras pas, j'ai percé ton jeu mais en même temps j'étais prête à rentrer dans son jeu. Je lui prenais les mains et je l'écoutais attentivement quand il m'expliqua le transplanage. Je prenais une grande inspiration avant de fermer les yeux quand nous transplanions. Je reprenais mon souffle quand nous arrivâmes sur place et je sentais que j'avais le ventre un peu barbouiller. Je ne me sentais pas forcément à mon aise après cet exercice et c'était pire que la dernière fois. Peut être parce que j'avais mangé la dernière fois alors que là pas. Bon une fois que j'avais retrouvé quelques couleurs je l'entendis me dire :

« C'est par là »

Je le suivais docilement. C'était magnifique. Je n'avais pas de mot pour décrire ce que je voyais. Quand à ce que je sentais je ne voulais pas sauter de choix trop rapidement parce que je me trompais peut être même si mon cerveau me disait pas du tout tu as raison fonce poulette !

« Nous sommes au Canada, à la frontière entre Terre Neuve et le labrador. Cette ferme appartenait à mon oncle, c'est maintenant mon cousin qui s'en occupe...quand tu m'as parlé de ton cheval et de ton histoire, j'ai tout de suite eu envie de t’emmener ici...on venait souvent passer les vacances là avec ma famille... »

Je souriais et je tournais mon visage vers lui. J'avais l'impression d'avoir une toute autre personne devant moi et ça me plaisait. Je le trouvais charmant encore plus charmant qu'auparavant.

« ça doit être un endroit merveilleux ! »

Je le suivais tout simplement et mes yeux se mirent à briller quand nous rentrions dans la propriété qui était soit disant passant magnifique. Je le suivais docilement me sentant quand même un peu étrangère à ce monde. Si je m'écoutais j'aurais pris la main de Khaaleb mais alors que j'amorçais un geste vers lui sa dernière phrase lors de notre première rencontre me revient en pleine face. Je retenais alors mon geste préférant ne pas nous mettre mal à l'aise.

« Khloé je te présente Tito, c'est lui qui gère la ferme pendant que mon cousin est absent C'est un vieil ami. »

Je souriais un peu timidement me cachant légèrement derrière Khaaleb.

« Enchantée ! »

Je souriais puis je les regardais échanger deux ou trois mots avant de le voir partir limite en courant. J'ouvrais de grands yeux ne sachant pas comment réagir. Khaaleb dût me voir parce qu'il prit la parole rapidement.

« Ne t'inquiète pas, il n'a jamais été très causant, et puis il a beaucoup de chose à faire. Presque tous les employés de la ferme sont partit pour la transhumance, alors il doit gérer le reste tout seul. C'est pour ça que je lui ai proposé de venir nous occuper de Fred et Mercury...ils sont un peu délaissé avec tout ça. »

Je le suivais jusqu'à me retrouver devant deux box. Je lâchais un petit cri de joie avant de m'approcher et de tendre ma main vers les chevaux. Je souriais et je me sentais enfin dans mon élément naturel. Je me tournais alors vers mon ami quand il me parla à nouveau :

« Alors ça te dit une petite ballade au grand air ? »

Je m'appuyais contre la porte du box sentant déjà le nez du cheval dans mes cheveux blonds et tout sourire je lui dis :

« Khaaleb c'est... »

Et je sentais les dents du cheval attraper mes cheveux comme d'habitude mais j'avais prévu le coup parce que j'avais déjà ma main sur ma queue de cheval. Je finissais alors ma phrase.

« Je veux oui. C'est une très belle surprise merci beaucoup ! »

Je m'approchais de lui et je lui faisais un petit câlin avant de le délaisser pour retourner auprès de mon nouvel ami Mercury. Je lui faisais même des petits bisous sur son museau.

« Alors depuis combien de temps tu montes à cheval ? »

Je rentrais dans le box afin de commencer à sceller ma monture. Il ressemblait beaucoup à Carrott du coup je l'avais choisi directement.

« Khaaleb.... »

Je le regardais tout en sortant mon cheval du box avant d'ajouter :

« Merci pour tout ça. »

Quand j'arrivais à côté de lui, je déposais un baiser sur sa joue puis je sortais de l'écurie avec mon cheval. Je montais puis j'attendais que Khaaleb fasse de même et surtout qu'il me guide dans cette vaste étendue de terre. J'avais hâte de voir le programme qu'il m'avait concocté. C'était vraiment le plus beau cadeau qu'on m'avait jamais fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

We are one

ϟ Métier : Directeur du Département de Contrôle et de Protection des créatures magiques - Geri de la Grande Meute ϟ Âge : 34 ans ϟ Race et sang : Sorcier Mohawks ϟ Particularité : Loup garou ϟ Statut civil : Tout le monde le sait...sauf lui



ϟ Messages : 653 ϟ Date d'inscription : 21/12/2016 ϟ Disponibilité RP : 1x par semaine ϟ Célébrité : Jason Momoa ϟ Crédits : perso

MessageSujet: Re: Hello again ♦ feat Khloé   16.05.17 11:11


Hello again
ft Khloé & Khaaleb



Lorsqu'ils pénétrèrent dans l'écurie et qu'il vit un sourire rayonnant se dessiner sur le visage de Khloé, Khaaleb comprit qu'il avait vu juste en pensant que cette petite surprise lui plairait.
L'idée lui était venue naturellement, lorsqu'ils étaient assis sur le grand canapé d'une des propriété du Marrok où ils avaient fait connaissance. Lorsqu'elle lui avait parlé de ce cheval dont elle avait eu à se séparer pour une raison qu'elle avait préféré garder secrète, le jeune homme avait été touché par l'émotion qui se dégageait d'elle. Une tristesse soudaine avait fait vibrer sa voix. Les chevaux sont bien plus que de simples animaux de compagnie quand on les connait, ce sont de véritables amis, des êtes étonnants, qui l'avaient lui-même toujours fascinés. Cette petite balade serait peut être l'occasion pour elle de profiter du bonheur que pouvait apporter ses géants à quatre pattes.
La laissant pénétrer à l'intérieur du box de Mercury, un grand alezan avec une liste blanche sur le front, il ouvrit la porte de celui de Fred. Ce dernier réagit par un hennissement et vint renifler, apparemment content qu'on vienne s'occuper de lui. Le jeune homme connaissait bien le jeune appaloosa, il l'avait déjà monté à plusieurs reprises.
Après un rapide bouchonnage, il sortit du box afin d'aller chercher selles et filets qui se trouvaient juste à côté sur des tréteaux. Il savait Khloé tout à fait capable de le faire, mais il se chargea malgré tout de poser la lourde selle américaine sur le dos de Mercury dont la hauteur au garot était presque aussi haute que la jeune femme elle-même. Après avoir serré la sangle, il donna deux trois tapes sur l'encolure de l'animal avant de répondre à la question que la jeune femme venait de lui poser.


"Depuis toujours...chez nous, on nous met le cul sur un cheval avant même qu'on sache marcher, c'est une sorte de tradition..."

La plupart des jeunes sorciers apprenaient à monter sur un balai, mais dans leur tribu, ils avaient conservé un lien très fort avec cet animal si emblématique de leur nation. Le lien qui unissait les natifs à leur monture était fort, depuis le jour où les espagnols avaient amenés avec eux cette créature incroyable qui avait depuis fort longtemps disparu de leur terre. Les bêtes étaient si étonnantes que beaucoup d'entre eux avaient pensé qu'elles devaient posséder quelques pouvoirs.
Et même si maintenant on savait qu'il n'en était rien, Khaaleb conservait un attachement particulier avec eux. Il y avait eu une période difficile, juste après sa transformation : l'odeur qu'il dégageait leur faisait peur et ils l'empêchaient de s'approcher d'eux, sentant le prédateur qui sommeillait en lui, mais aujourd'hui c'était différent, il avait apprit à maîtriser la bête en lui, et évitait encore de monter les jours proches de la pleine lune, et puis ces chevaux le connaissaient bien, ils n'avaient plus peur. Son travail et ses différentes activités ne lui donnaient plus la possibilité de monter aussi souvent qu'il le voulait, mais dès qu'il en avait l'occasion, il sautait dessus. Et si en plus il pouvait en faire profiter les autres...

Après avoir sellé et harnaché Fred qui piaffait d'impatience, le jeune homme prit les rennes et sortit le cheval du box, suivant de près Khloé et Mercury, non sans avoir au passage mit sur sa tête un vieux chapeau style stetson. Lorsqu'ils furent sortit de l'écurie et qu'ils furent à la même hauteur, la jeune femme le remercia et déposa un petit baiser sur sa joue. C'était un baiser assez pudique et timide qui le fit cependant sourire d'un air un peu con. Khloé avait vraiment un côté tendre, touchant et il s'en voulait un peu de lui avoir mit un tel stop lors de leur première rencontre. Mais il refusait de mener la jeune femme sur un chemin qu'elle regretterait un jour. Il était lui et entièrement lui et n'était pas près à changer quoi que ce soit dans sa vie même pour les beaux yeux bleus d'une charmante créature, en tout cas pas pour le moment. Il avait une vie, sa vie, et elle lui convenait parfaitement. C'est pour cette raison qu'il lui avait parlé si durement la dernière fois. Si jamais elle voulait le revoir, elle le ferait en parfaite connaissance de cause. Cette façon d'agir avait un ptit côté macho qui aurait fait criser sa sœur, mais c'était comme ça.

Attrapant le garot et le bout de la selle, et après avoir resserré la sangle de cette même selle, Khaaleb passa un pied à l'étrier et se hissa sur sa monture avec plus de grâce que ne le laissait présager sa stature.


"C'est parti ?"

Attendant la confirmation que tout était bon de son côté, le jeune homme fit un très léger coup de bassin en avant et claqua la langue, faisant ainsi avancer le cheval à travers la propriété. Sortant par le portail qu'ils avaient emprunté en arrivant, ils quittèrent le ranch en remontant la route goudronnée qui y menait. De part et d'autre de cette route, de arbres s'étendaient à perte de vue. Ils étaient encore bas dans la vallée, et le soleil de juillet faisait ressortir l'éclat émeraude de leurs feuilles. Des rayons traversaient parfois la cime dense des arbres et venaient éclairer le sol où brillaient de grandes fougères. Il n'y avait aucun bruit autour d'eux, aucun klaxons, aucun moteur, juste le claquement régulier des sabots ferrés sur le bitume et le chant de quelques oiseaux.
Au bout de quelques minutes, Khaaleb aperçu un petit sentier qui allait de perdre dans les bois. Pointant la direction du doigt, il se retourna pour parler à la jeune femme qui le suivait de près.


"C'est par là...attention, ça va vite grimper..."

Dégageant doucement sa main et encourageant sa monture d'un claquement de langue, le jeune homme et son cheval quittèrent la route en goudron pour prendre le chemin de terre qui serpentait sous les arbres. Là, la terre étouffant le bruit des sabots, ils se retrouvèrent dans un calme presque absolu. Même s'il vivait la plupart du temps dans son chalet paumé à la campagne, il y avait dans cet endroit quelque chose d'encore plus apaisant. Ne parvenant pas à briser l'instant, il préféra se taire et ouvrit la voie. Le sentier n'était pas large et le permettait pas à deux chevaux de marcher de front. Plus ils avançaient dans les bois, plus ils croisaient des rochers, de plus en plus gros, et comme il l'avait dit, le terrain commença à se déniveler. Les chevaux, qui avaient l'habitude de ce chemin, avançaient sans poser le moindre problème, se passant même de leurs cavaliers pour leur indiquer la route à suivre.
Au bout d'un moment, ils sortirent de sous les arbres, arrivant à une sorte de prairie de hautes herbes vertes perdue au milieu des hautes collines. Ici, il y avait assez de place pour qu'ils puissent se rapprocher, Serrant les doigts sur les rênes, Khaaleb força Freddy à se mettre à la hauteur de Mercury.

Un ptit spot comme ça quoi ^^:
 

"Nous sommes dans le parc national du Gros-Morne...c'est un des plus beaux endroits du pays..."

Le paysage était magnifique, et ils étaient parfaitement seuls. Même s'il connaissait bien cette région, il ne pouvait s'empêcher de s'émerveiller à chaque fois de la beauté de cet endroit unique.
Le caractère relativement plat du terrain lui donna soudain une idée...


"Un ptit galop ça te dit ?"

A peine avait-il lancé la proposition qu'il vit la jeune femme foncer à travers le champ de verdure qui s'étendait devant eux. Piquant les deux, il lança Fred à sa suite. Le vent lui piquait les yeux et faisait voler ses cheveux, mais l'impression de liberté qu'il éprouvait était unique. C'était un sentiment étrange, entre l'excitation et l'euphorie, assez proche de ce que l'on pouvait ressentir en volant sur un balai, et à la fois totalement différent, car on sentait la puissance du cheval sous son corps, le rythme fort du battement des sabots sur le sol, le souffle saccadé de la monture. C'était quelque chose de grisant, de libérateur.

Approchant à nouveau d'un dénivelé, il ralentit sa monture, passant au trot, cherchant à nouveau le chemin qui devait les mener en haut de la colline. Il le repéra rapidement et orienta sa monture sur le sentier, suivi de près par la jeune femme. Ralentissant progressivement, ils finirent par remettre les cheveux au pas, le chemin montant de plus en plus dans les hauteurs de la vallée. Ils grimpèrent comme ça pendant un bon moment, profitant du paysage que leur laissait parfois admirer un trou dans les arbres, parlant peu pour ne pas briser la quiétude du moment.
Lorsqu'il fut dans les environs d'une et que le soleil approchait de son zénith, il débouchèrent enfin en haut de la vallée, sur un espèce de promontoire qui offrait une vue incomparable que le canyon qui s'étendait devant eux. De part et d'autre de la vallée, des collines escarpées étaient par endroits recouvertes par une végétation dense aux dégradés de vert clair et lumineux. Quelques cascades tombaient de ses pentes vertigineuses, allant rejoindre l'étang qui se trouvait au fond du canyon.

Genre ça quoi...:
 

Laissant à Khloé la possibilité de découvrir et d'admirer la vue, Khaaleb s'éloigna et après avoir flatté l'encolure de sa monture, mit pied à terre. Attachant les rênes du chevaux à un poteau de bois, il détacha deux sacoches qui étaient attachées à la selle et se rapprocha de la jeune femme, lui souriant.

"Alors c'est pas le plus bel endroit du monde pour un petit pique-nique ?"dit-il en sortant des sacs de quoi étancher leur faim et leur soif.


Dernière édition par Khaaleb Tal'ahjon le 03.06.17 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : dessinatrice ϟ Âge : vingt huit ans ϟ Race et sang : moldue ϟ Particularité : timide ϟ Statut civil : célibataire

ϟ Messages : 176 ϟ Date d'inscription : 24/01/2017 ϟ Disponibilité RP : disponible ϟ Célébrité : kaley cuoco ϟ Pseudo : elementary/marjolaine ϟ Crédits : avatar : noté dessus & gif : tumblr

MessageSujet: Re: Hello again ♦ feat Khloé   21.05.17 15:45

C'était sûrement le plus beau cadeau qu'on m'avait fait depuis ma naissance. Enfin j'en avais eu des beaux comme par exemple quand j'avais pu prendre mon premier cours d'équitation ou quand j'avais eu Carott. Mon cœur avait toujours été rempli d'amour sauf ces derniers temps. Malgré le climat politique, les problèmes du pays je n'avais jamais été triste pas comme maintenant. Depuis quelques semaines j'avais vraiment l'impression d'avoir perdu une partie de mon cœur. Tout d'abord il y avait eu le couperet que Thomas m'avait fait. Il avait sombré dans la drogue et je n'avais rien vu venir. Pour tout avouer je me sentais coupable, tout simplement coupable. Bien sur je savais que je ne lui avais donné la drogue mais je ne pensais pas qu'il m'aurait exclu de cette partie de sa vie et ça me faisait beaucoup de mal surtout qu'il y avait eu beaucoup de conséquences derrières. Notamment la vente de mon cheval Carott pour payer l'hôpital. Je n'avais pas évoqué cet aspect avec Thomas quand je l'avais vu parce que je ne voulais pas qu'il pense être un poids pour moi. J'avais tout sacrifié pour mon frère. Ma passion et aussi mon premier amour. Philipp n'avait pas supporté que je choisisse mon frère à lui et je le comprenais parfaitement. J'avais prouvé de a à z à mon frère qu'il pouvait compter sur moi mais il avait quand même choisi de ne pas me dire ce qu'il se passait dans sa vie. Je lui en voulais autant que j'étais triste de cette situation.

Mais ce jour là j'avais un large sourire. Khaaleb avait fait en sorte de me rendre le sourire et j'étais vraiment la plus heureuse surtout qu'il m'avait touché en plein cœur. Les chevaux étaient une passion qui m'avait permis de me rendre plus forte et plus sereine dans ma vie. Malgré tout je me sentais assez fragile et encore plus depuis que Thomas m'avait fait son coup de poignard dans le dos. Je n'y pensais cependant plus quand mes yeux se posèrent sur l'endroit où je me trouvais. Je me sentais enfin à nouveau respirer normalement. Je souriais largement et j'avais des étoiles plein les yeux. Je m'avançais vers un box et je m'occupais de mon cheval avec minutie jusqu'à ce que Khaaleb m'amène ma selle. Je le trouvais vraiment trop mignon avec moi. Je le laissais faire bien que j'étais capable de mettre ma selle moi même. Bon d'accord le cheval faisait ma taille mais je faisais quand même de l'équitation depuis plus de vingt ans. Je demandais alors à Khaaleb depuis combien de temps il faisait de l'équitation.

« Depuis toujours...chez nous, on nous met le cul sur un cheval avant même qu'on sache marcher, c'est une sorte de tradition... »

Je souriais. Je me sentais sereine chose qui ne m'était pas arrivée depuis des semaines. J'avais bien envie d'en savoir un peu plus sur Khaaleb petit mais d'un côté je ne me voyais pas lui poser ce genre de question comme cela du moins pas tout de suite. Alors que nos chevaux étaient enfin prêts, je l'entendais me demander si j'étais prête.

« C'est parti ? »

J'acquiesçais et je le suivais dehors jusqu'aux barrières du ranch. Je grimpais sur mon cheval avec grâce et je prenais mes marques rapidement. Il était plus grand que Carott ça c'était sûr. Je me sentais quand même à mon aise dessus. Je suivais Khaaleb tout en admirant les paysages autour de moi.

« C'est par là...attention, ça va vite grimper... »

J'acquiesçais. J'avais déjà fait des randonnées à cheval donc je savais que tout conseil était bien à prendre.

« Nous sommes dans le parc national du Gros-Morne...c'est un des plus beaux endroits du pays... »

Mes yeux brillaient. Je n'avais pas besoin de ses mots pour le croire sur parole.

« Je veux bien te croire. »

La ballade se poursuivait tranquillement. Je me sentais vraiment revivre pendant cette balade observant autour de moi mais surtout regardant Khaaleb. Il avait cette force tranquille qui m'attirait et me calmer. Si je devais faire un comparatif avec Philipp je dirais qu'ils sont totalement différents. Philipp me protégeait m'étouffait même contrairement à Khaaleb qui m'aidait mais naturellement sans m'oppresser. J'étais plus sereine à ses côtés. Je fus sortie de mes pensées quand il me fit une proposition :

« Un ptit galop ça te dit ? »

Je ne lui répondais avant et je talonnais mon cheval afin de le lancer au galop. Je me laissais porter par cette sensation qui me plaisait de plus en plus. Je le laissais repasser devant pour qu'il me guide quand il me le demanda. Je ne voulais pas me perdre une nouvelle fois dans la montagne. Enfin c'était peut être son but de me perdre à nouveau dans la montagne. Je rougissais à cette idée.

« Alors c'est pas le plus bel endroit du monde pour un petit pique-nique ? »

Je souriais. Le aysage était vraiment sublime. Je me sentais à l'aise et surtout j'étais sereine. Je me sentais bien au milieu de cette montagne. Je me tournais vers Khaaleb en souriant largement tout en descendant de mon cheval. Je l'attachais puis je faisais un tour sur moi même pour observer plus en profondeur ce que je voyais. Puis je prenais un air amusé et je déclarais d'un air désinvolte mais j'espérais vraiment qu'il comprendrait que je riais tout simplement.

« Huuuum... ça fera l'affaire. »

Je lui souriais avant de rire et de m'approche de lui. Je posais ma main sur son bras pour attirer son attention puis je me mettais sur la pointe des pieds pour l'embrasser mais sur la joue mais non loin de ses lèvres quand même. J'avais envie de l'embrasser mais nous devions préparer le pique-nique. Du coup, je décidais de desceller mon cheval afin de prendre la couverture et de la poser sur le sol pour le pique nique. Je souriais une fois la couverture installée puis je me tournais vers Khaaleb.

« C'est parfait. Tout est parfait. »

Je souriais à nouveau avant d'aller lui prendre le panier et de le poser sur la couverture. Là je ne pouvais pas m'en empêcher en me retournant vers lui je lui faisais signe de s'approcher puis je me mettais sur la pointe des pieds pour l'embrasser puisque bon nous étions perdus nous pouvions bien profiter un peu de ce que la vie nous offrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

We are one

ϟ Métier : Directeur du Département de Contrôle et de Protection des créatures magiques - Geri de la Grande Meute ϟ Âge : 34 ans ϟ Race et sang : Sorcier Mohawks ϟ Particularité : Loup garou ϟ Statut civil : Tout le monde le sait...sauf lui



ϟ Messages : 653 ϟ Date d'inscription : 21/12/2016 ϟ Disponibilité RP : 1x par semaine ϟ Célébrité : Jason Momoa ϟ Crédits : perso

MessageSujet: Re: Hello again ♦ feat Khloé   03.06.17 15:59


Hello again
ft Khloé & Khaaleb



Alors qu'il détachait les sacoches de la selle de son cheval, Khaaleb regarda le paysage alentour. Les collines, les falaises, toute cette végétation qui dormait, verte et lumineuse, dans le fond du vallon. Tout ici était d'une beauté rare. C'était ce genre d'endroit où l'on se rend quand on a envie d'être seul, seul avec soi même. Un endroit propice à la méditation et à la rencontre du soi. C'était peut être pour cette raison qu'il avait amené Khloé ici.

La jeune femme n'allait bien bien, il le sentait. Même s'il ne l'avait vu que deux fois, il avait tout de suite remarqué ce très léger flou dans son regard, ce détachement, signe qu'elle était en train de penser à plein de chose en même temps.
Le jeune homme aimait les femmes, et avec le temps, il avait progressivement appris à décrypter leurs modes de communication si complexe, même si parfois, certaines le laissait encore dans une incompréhension la plus totale. Et lorsqu'il regardait la jolie blonde, il sentait que quelque chose n'allait pas, comme s'il était en train de lui arriver quelque chose de si énorme qu'elle ne pouvait s'empêcher d'y penser à chaque instant. Bien sur, il aurait bien été incapable de deviner ce qui pouvait bien la tracasser à ce point, mais il savait ce que c'était d'être ainsi obnubilé par un problème et de ne pouvoir s'en défaire, traversant lui-même ce difficile constat depuis cette sombre nuit de Juin.
Ils en avaient vraiment besoin, tous les deux, de cette bulle d'air frais. Et quel plus bel endroit pour reprendre son souffle de devant un tel paysage.

S'approchant de l'endroit où la jeune femme avait étendue la couverture de son cheval, il déposa les sacoches qui contenaient les quelques victuailles qu'il avait préparé dans la prévision de ce moment. La voyant lui faire un signe de s'approcher d'elle, il s’exécuta, mais il ne pu s'empêcher d'être surprit lorsqu'elle l'embrassa, cette fois non plus sur la joue mais bien sur les lèvres. Voila bien quelque chose auquel il ne s'était pas attendu.

Sans trop savoir pourquoi, il ressenti quelque chose d'étrange dans ce baiser, de différent. Bien sur il la trouvait toujours belle et attirante, mais c'était comme si quelque chose avait changé depuis la dernière fois. La première fois qu'il avait posé ses lèvres sur les siennes, dans la maison de Cécil perdue dans les montagnes, il avait aimé ce jeu, si habituel pour lui, ce gentil flirt au coin du feu. Rien n'avait été prévu, il s'était laissé porté par l'instant. Mais ils ne se connaissaient pas, elle ne le connaissait pas, leurs mondes étaient si différents. Pour cela il avait préféré la prévenir, lui donner les cartes en main. Il ne se passerait rien entre eux, rien de sérieux. S'attacher à lui était une très mauvaise idée. Et pour rien au monde il n'avait envie de la faire souffrir. Elle ne méritait pas ça. Elle méritait une belle vie, remplie de joie, d'amour, de rire et de lumière. Que pouvait-il lui apporter ? Rien d'autre que des larmes et de la souffrance.
Mais tout cela, elle le savait. Et en toute connaissance de cause, elle l'embrassait quand même. Que dire alors, que faire ? Pourquoi ce prendre la tête ainsi ? Pourquoi ne pas s'oublier un peu. Ils en avaient tout les deux besoin...pourquoi ne pas en profiter, juste un peu...une dernière fois...

Quittant ses lèvres, il plongea son regard dans celui bleu azur de la jeune femme. Son visage ne souriait pas. Pourquoi n'était-il pas un autre homme ?

Levant la main, il replaça une des mèches blondes de Khloé que le vent faisait voler derrière une de ses oreilles, puis esquissant un sourire, il l'invita à s'asseoir face au panorama grandiose qui s'offrait à eux. Il aurait bien voulu parlé, mais la beauté du paysage l'empêchait de trouver des mots dignes du contexte dans lequel ils se trouvaient. Ouvrant les sacoches, il en sortit le contenu. Des sandwichs fait maison, une bouteille de jus de citrouille, quelques autres trucs à grignoter.
Après avoir avalé le dernier morceau de pain, Khaaleb alluma une cigarette, le regard plonger vers l'horizon. De l'autre côté de la vallée, de gros nuages noirs étaient en train de s'accumulé, et le fort vent d'est semblaient les pousser vers eux.


"Va pas falloir trop tarder si on ne veut pas se prendre la pluie..."

Ils étaient encore un plein soleil, mais le jeune homme connaissait bien la région et savait que la météo pouvait changer en quelques minutes seulement et passer d'un soleil radieux à une tempête de tous les diables (oui pour moi Terre Neuve c'est comme la Bretagne...me demandez pas pourquoi...).
Remettant les affaires dans les sacs et ne laissant derrière eux pas la moindre trace de leur passage, ils retournèrent près des chevaux afin de les sceller à nouveau.

A peine étaient-ils remonté en selle que déjà le soleil disparaissait sous les gros nuages noirs qui s’amoncelaient dans le ciel. Et ce qu'il avait prédit arriva plus vite qu'il ne pensait. Au bout d'une quinzaine de minutes, une pluie d'abord fine puis de plus en plus forte s'abattit sur eux, les détrempant de la tête aux pieds. Fini la petite ballade au soleil, ils devaient rentrer le plus vite possible afin de se mettre à l'abris. Rester dans ses montagnes étaient une plus que mauvaise idée par un temps pareil. Empruntant des raccourcis afin d'écourter au maximum le chemin du retour, il leur fallut tout de même une bonne heure de marche sous la pluie avant d'arriver aux abords du ranch de son cousin. L'endroit était aussi désert qu'à leur arrivée, si ce n'est plus car ils ne croisèrent même pas Tito qui avait dû aller se mettre au chaud dans une des maisons en attendant la fin de l'averse.
Arrivé devant l'étable, il descendit de selle et guida sa monture par la bride jusqu'à son box. Il était totalement trempé, mais il fallait d'abord s'occuper des chevaux avant de penser à eux. Pas fâchée de se retrouver au sec, l'animal se jeta sur sa mangeoire, trop contente d'être encore au bercail. Laissant Khloé faire de même avec sa monture, Khaaleb descella son cheval avant de l'étriller avec une poignée de paille fraîche afin de sécher un peu le poil de la bête et de lui éviter d'attraper froid.
Une fois que la tâche fut terminée, il sortit du box et alla ranger selle et filet sur le tréteau qui se trouvait juste à côté.
Tirant sur son T-Shirt détrempé pour le décoller de son torse, il se tourna vers la jolie blonde qui elle aussi en avait fini avec le grand alezan.


"Je suis désolé pour la...douche improvisée, c'était pas prévu..." dit-il un air mi-désolé mi-amusé. Il devait avoir une sacré gueule de chien mouillé.

"Allons dans la maison...on trouvera surement de quoi se sécher là bas..."

Lui emboîtant le pas, il sortir de la grange pour se retrouver à nouveau sous la pluie torrentielle qui ne semblait pas vouloir cesser de tomber. Une fois qu'elle l'eut rejoint, il poussa la porte de l'écurie afin de la fermer puis se détourna vers une des maisons qui se trouvaient dans le ranch. Celle de son cousin était la plus grande, et il la savait actuellement vide. Leur présence ne dérangerait donc personne.

"C'est pas là!" Dit-il assez fort pour couvrir le bruit du tonnerre qui venait de gronder.

Courant à travers les flaques, ils arrivèrent enfin sous le porche de la maison. Riant de l'état lamentable dans lequel ils étaient, Khaaleb tendit la main vers la poignée et l'ouvrit. Tout comme lui, le cousin de fermait jamais la porte de sa maison. C'était une sorte de tradition. Il fallait toujours laisser ouvert pour accueillir celui qui passe à tout moment. Et puis de toute façon, il n'y avait rien à voler ici.
Ouvrant la porte, le jeune homme tâtonna contre le mur à la recherche d'un interrupteur. Quand il l'eut trouvé, il l'actionna, mais rien ne se produisit. La pièce dans laquelle ils venaient de pénétrer restait sombre et lugubre par cette lumière.


"Oh non putain ça c'est la loose..."Se tournant vers Khloé, il lui fit une mise cette fois complètement désolée "Les plombs ont dû sauter à cause de l'orage...va falloir faire autrement..."

Sortant sa baguette, il lança un Lumos afin de voir où lui-même se trouvait. La maison n'était pas grande, faite entièrement en bois et décorée avec bon nombre d'objets et de tissus traditionnels. Tout l'ensemble donnait au lieu une ambiance éminemment rustique mais également très confortable et accueillante. Khaaleb aimait cet endroit et les souvenirs qui l'accompagnaient.
Laissant la jeune femme sur le pas de la porte, il s'avança dans la pièce et repéra ce qu'il cherchait, des chandelles qu'il alluma d'un sort. Se tournant ensuite vers la cheminée où attendait bien installé quelques bûches sèches et du petit bois qu'il alluma cette fois aussi d'un claquement de doigts. Pointant ensuite sa baguette vers une pièce adjacente dont la porte était entrouverte, il prononça un "accio couvertures" et aussitôt arrivèrent vers eux une piles de couettes et de plaid chaud et surtout parfaitement secs qu'il posa sur le canapé. En attrapant une, il la déplia et enveloppa la jolie blonde dedans.


"Vraiment, je suis désolé pour...tout ça..." dit-il dans un sourire.






———————— ϟ ————————

Tomorrow...
and every other days...


Dernière édition par Khaaleb Tal'ahjon le 13.06.17 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : dessinatrice ϟ Âge : vingt huit ans ϟ Race et sang : moldue ϟ Particularité : timide ϟ Statut civil : célibataire

ϟ Messages : 176 ϟ Date d'inscription : 24/01/2017 ϟ Disponibilité RP : disponible ϟ Célébrité : kaley cuoco ϟ Pseudo : elementary/marjolaine ϟ Crédits : avatar : noté dessus & gif : tumblr

MessageSujet: Re: Hello again ♦ feat Khloé   04.06.17 9:02

La réaction de Khaaleb était inattendue surtout que c'était lui qui avait fixé les règles de départ dès notre première rencontre. Surtout que j'aurais pensé qu'il aurait compris que c'était une façon de le remercier comme l'excuse qu'il m'avait sorti la première fois qu'on c'était vu. J'avais froncé les sourcils. Il me devait une explication. Je soupirais avant de m'asseoir sur le plaid et de commencer à manger en silence. Il était vraiment étrange. D'un coup il changeait totalement de comportement et en une seconde. C'était les signes d'un homme instable et j'en avais déjà beaucoup trop autour de moi pour que je puisse m'en occuper d'un autre. Surtout qu'à force de donner aux autres je ne m'occupais plus de moi et je sombrais moi aussi. Mais ça tout le monde n'en avait rien à faire. Alors pourquoi devrais-je m'en faire pour les autres ? Il était peut être temps que je devienne plus égoïste.

« Va pas falloir trop tarder si on ne veut pas se prendre la pluie... »

Je me levais alors instantanément et je l'aidais à ramasser les affaires sans un mot. J'étais fuyante car blessée de son comportement si incompréhensible. La pluie ne tarda pas à tomber mais au lieu de me faire rire comme je l'aurai fait avant l'épisode « je suis un con by khaaleb » je restais neutre espérant que la pluie arriverait à calmer mon esprit qui était bien trop en ébullition.

« Je suis désolé pour la...douche improvisée, c'était pas prévu... »

Encore heureux. Je me mettais à devenir sarcastique en pensée signe qu'il y avait eu quelque chose de fracturer. Je n'avais qu'une envie c'était de rentrer chez moi et de ne plus jamais le revoir. Il y avait comme un goût de trahison dans ma bouche, comme s'il m'avait déshonoré alors que ce n'était pas du tout le cas.  

« Je m'en doute. »

Je m'occupais alors de mon cheval occultant tout simplement la présence de cet homme à mes côtés. Il n'y aurait plus rien à dire. Il n'y avait que de la déception et peut être même de l'amertume. Cependant j'étais bien trop timide et mal à l'aise pour lui en parler directement. De toutes les façons ça ne changerait pas l'avis que j'avais désormais de lui.

« Allons dans la maison...on trouvera sûrement de quoi se sécher là bas... »

S'il voulait. Bien que mon esprit fuyait vers chez moi, je lui laissais peut être le dernier bénéfice du doute.

« C'est part là ! »

Je le suivais constatant une nouvelle fois que la pluie n'aidait en rien à apaiser mon esprit. Si cette surprise était la plus belle qu'on m'avait faite de toute ma vie, elle avait quand même un goût amer. Arrivée sous le porche je le laissais ouvrir la porte et je rentrais dans la maison le sentiment d'étouffement se faisant encore plus présent.

« Oh non putain ça c'est la loose... Les plombs ont dû sauter à cause de l'orage...va falloir faire autrement... »

GE-NI-AL Il allait tout me faire en fait. Je ne disais rien, le laissant allumer les bougies, un feu et récupérer des plaids par je ne sais quel moyen. C'est peut être à ce moment là que quelque chose se brisa en moi qu'il avait définitivement perdu ma confiance.

« Vraiment, je suis désolé pour...tout ça... »

Le plaid sur mes épaules et le fait de sentir ses mains sur mes épaules provoqua une montée de haine en moi. Il se fichait de ma gueule en fait ou alors il était assez vicieux pour prendre du plaisir à torturer l'esprit peu aguerri d'une jeune femme timide et mal dans sa peau.

« Arrête, tu ne l'es pas. »

Mon ton s'était fait froid et distant. Je ne croisais plus son regard. Il n'y avait plus rien à dire de toutes les façons. Son changement de comportement brutal je ne pouvais pas le supporter. J'avais assez de personne qui me noircissait la vie sans que j'en rajoute une autre. Comme d'habitude je me faisais avoir par les beaux yeux d'un homme qui visiblement n'avait pas autant de valeur qu'il voulait le laisser entendre.

« TU as fixé les règles. Je les ai accepté. TU as voulu m'amener ici. Je suis venue. »

Je n'avais pas demandé à le revoir c'était lui qui avait fait la démarche. Je n'avais rien fait que de lui envoyé le premier texto sur un prétexte bidon et on avait juste discuter. C'était LUI qui était venu me trouver et je ne pouvais pas retomber dans une relation malsaine ou même ambiguë parce qu'un jour il savait et le lendemain il ne savait plus. Je n'étais pas un jouet.

« Maintenant ramène moi chez moi Khaaleb. Tout de suite. »

Je sortais le plaid de mes épaules et je me levais du canapé. J'étouffais dans cette pièce et je ne voulais plus passer une minute avec un menteur. Il avait réussi à tout gâcher et encore plus l'amitié naissante qui se développait entre nous deux. A croire qu'il n'y avait pas un seul homme honnête et droit sur cette terre et ce même en amitié. Il me faisait beaucoup penser à Philipp à ce moment là et ça me faisait peur. J'avais au fond de moi peur de lui. J'avais déjà trop donné dans une relation destructrice dans laquelle je n'arrivais même pas à m'échapper encore totalement. Dire qu'il était ma bouffée d'air frais avant. Quel gâchis.

« Oh au fait. Je t'avais promis un dessin. »

Je sortais de mon sac à dos le dessin que je lui avais fait mais je trouvais cela vraiment con de le lui donner mais j'avais donné ma parole et je ne revenais jamais sur ce que je disais.

« Maintenant ramène moi. »

Il n'y avait pas de discussion possible. Il avait fait le choix d'être un con il allait assumer maintenant sa connerie car il perdait une amie et un soutien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

We are one

ϟ Métier : Directeur du Département de Contrôle et de Protection des créatures magiques - Geri de la Grande Meute ϟ Âge : 34 ans ϟ Race et sang : Sorcier Mohawks ϟ Particularité : Loup garou ϟ Statut civil : Tout le monde le sait...sauf lui



ϟ Messages : 653 ϟ Date d'inscription : 21/12/2016 ϟ Disponibilité RP : 1x par semaine ϟ Célébrité : Jason Momoa ϟ Crédits : perso

MessageSujet: Re: Hello again ♦ feat Khloé   13.06.17 15:59


Hello again
ft Khloé & Khaaleb



Passant un plaid autour des épaules tremblantes de Khloé, Khaaleb tenta un sourire sincèrement désolé, mais ce que la jeune femme lui dit à ce moment là eut tôt fait de le faire disparaître de son visage, laissant à la place une expression d'interrogation.
Haussant légèrement les sourcils, il la regarda détourner le visage et fuir son regard.

Ils n'avaient presque échangé aucune parole depuis qu'ils avaient quitté le point de vue où ils s'étaient arrêté pour manger. La pluie et l'orage qui leur étaient tombés dessus sans prévenir ne lui avait pas laissé la possibilité de voir l'état dans lequel était tombé la jeune femme. Et il fut troublé de la voir ainsi, soudain si sèche et cassante. Une attitude qu'il ne lui connaissait pas encore.

Que voulait-elle dire ? Bien sur qu'il était désolé ! La météo était plus que changeante en cette saison dans cette région, il était tout simplement impossible de prévoir avec exactitude quel temps il pouvait bien faire plus de deux heures en avance. Et il était clair qu'il n'avait jamais prévu cette averse, comme il n'avait pu anticiper la coupure de courant.
S'écartant de la jeune femme, il se rapprocha du feu qui crépitait à présent dans la cheminée afin de se réchauffer un peu.
Sur un ton de reproche, Khloé lui parla des règles qu'il avait fixé, qu'elle avait accepté. Mais bon dieu de quoi parlait-elle ? Bien sur que c'était lui qui avait voulu l'emmener ici...il l'avait... invité. Non vraiment, il se sentait totalement perdu quant aux dires de la jeune illustratrice. Le regard plongé dans la contemplation des flammes, il tenta de retourner le problème dans sa tête, de comprendre où elle voulait en venir, ce qu'il avait fait de mal.
S'il lui avait proposé cette petite échappée, c'était dans l'idée de se changer les idées, de lui faire découvrir cette région qu'il aimait, de partager un moment ensemble en toute simplicité. Bien sur l'orage qui s'était invité avait de quoi décontenancer, énerver peut être même. Mais pourquoi le tenir responsable de quelque chose qu'il ne pouvait contrôler ? Essayant de refaire en marche arrière les différents moments de la journée, il chercha à comprendre et à voir à quel moment il avait merdé, sans pour autant y parvenir. Il avait été amical, poli, (et n'avait même pas parlé de sa sœur ou de sa mère). Était-ce le baiser qu'elle lui avait donné et auquel il avait répondu sans pour autant y donner suite qui la perturbait à ce point ? Mais qu'attendait-elle à ce moment là ? Il n'allait tout de même pas l'allonger par terre et lui arracher la culotte avec les dents. Il ne l'avait même pas repoussé, ni stoppé, se contentant de sourire au contact des lèvres de la jeune femme.
Quelles attentes avait-elle eu de cet instant pour que soudain son comportement change du tout au tout ? Bien sur, ce qu'il avait sous-entendu à la fin de leur dernière rencontre comportait bien plus de relation à l'horizontale, alors était-ce ça qu'elle voulait ? Tant de choses s'étaient passées depuis leur première rencontre, lui avait tant changé. Trop de choses, d'images, de traumatisme tournaient dans son esprit pour qu'il se sente capable d'entretenir ce genre de relation, pas avec quelqu'un d'aussi, d'aussi innocent, même s'il sentait que cette vision d'elle qu'il avait encore était potentiellement erronée.
Non, il n'avait actuellement pas la force de gérer ce genre de crise. Mais peut être avait-elle perçut tout ça. C'était peut être ça qui la contrariait à ce point... de voir que même s'il se tenait à un mètre l'un de l'autre, son esprit à lui était ailleurs. Peut être était-elle légiliment sans le savoir...

Non vraiment, c'était à ni rien comprendre. Et plus il la regardait se renfermer sur elle-même, moins il parvenait à percevoir le pourquoi de ce dégoût à son égard qu'il pouvait voir peint sur les expressions de son visage d'ordinaire si souriant.

Alors qu'il allait dire quelque chose, lui demander davantage d'explication, elle prit la parole en première, lui demandant de la reconduire chez elle expressément. Waou, ah oui d'accord on en était là. C'était plus grave qu'il ne l'avait pensé. Cette requête, formulée avec force et conviction lui fit comprendre qu'en l'espace de quelques heures, Khloé avait trouvé le moyen de le haïr, pour une raison qui lui était parfaitement inconnue. Mais que c'était-il passé ? Qu'avait-il fait, ou pas fait pour la mettre dans un état pareil ?


"Khloé, je..."murmura-t-il avant de laisser sa phrase mourir dans sa gorge.

Il n'y avait rien à dire, rien à faire, il le comprenait à présent. La jeune femme avait fait un choix, celui de partir, et elle s'y tiendrait. Lui-même n'avait pas le courage de la retenir, ni la force d'entrer dans une joute verbale. Si elle voulait s'en aller, fâché pour cette raison qu'il ne saisissait pas, que pouvait-il y faire.

Attrapant la feuille qu'elle lui tendait, il murmura un "merci" avant de le rouler avec précaution, n'osant ajouter le moindre commentaire sur le dessin en lui-même. Il n'avait pas vraiment pris le temps de le regarder, ce n'était sans doute pas le meilleur moment pour s'extasier devant ses talents indéniables de la jeune femme qui déjà remettait son sac sur son dos et lui tendait le bras, prête à transplaner.
Déçu par cette tournure si soudaine qu'avait pris les événements, Khaaleb saisit son poignet et les téléporta en quelques étapes jusque devant la porte de l'immeuble de Santa Fe où il était venu la chercher plus tôt le matin. La chaleur qui régnait ici était suffocante en comparaison de l'air frais canadien, et il éprouva immédiatement le besoin de repartir au plus vite.
Mais avant qu'elle ait le temps de se détourner et de rentrer chez elle, il posa la main sur la porte pour l'empêcher de s'enfuir et réussi à dire quelque chose, et chaque mot il le disait avec fermeté, mais sans colère ni haine.


"Khloé, écoutes, j'ai bien compris que j'avais merdé, mais je te demande de me croire quand je te dis que je suis sincèrement désolée. Je n'ai jamais voulu ni te mettre en colère, ni te faire souffrir. Mais je comprends à présent que sans m'en rendre compte je suis parvenu à faire les deux. Je vais donc m'en aller, et te laisser tranquille... et j'espère sincèrement qu'un jour tu trouveras ce que tu cherches..."

S'écartant de la porte, il fut peiné de voir le dernier regard haineux qu'elle lui jeta. Il aurait sans doute mieux fait de la fermer, comme toujours.

"Au revoir..."

Dépité par cette situation à la limite du pathétique, le loup mit les mains dans les poches de son jean encore mouillé, se détourna et fit quelques pas dans la rue avant de disparaître à nouveau. Sur le chemin qui le ramenait chez lui, il ne pu s'empêcher d'éprouver une incroyable déception. Non pas qu'il attendait quelque chose de cette nouvelle rencontre avec la jeune femme, mais surtout parce que jamais il n'aurait pu prévoir qu'elle se terminerait ainsi. Peut être aurait-il pu mettre plus de verve dans ses excuses, encore que pour faire de réelles excuses, il aurait eu besoin de comprendre ce qui avait motivé la jeune femme à le rejeter de cette manière.
Arrivant enfin chez lui, il prit une profonde respiration. La pluie tombait toujours ici, même si désormais les nuages qui couvraient le ciel étaient plus clairs. Pénétrant dans le chalet, il alla s'asseoir au bureau qui se trouvait dans la pièce principale. Attrapant un clou qui traînait que la surface en bois ciré, il accrocha le dessin que venait de lui remettre la jeune femme à côté de celui qu'elle lui avait donné la fois précédente parmi les nombreux papiers qui couvrait le mur juste au dessus de la table de travail.

Tout cela était un immense gâchis, mais l'homme était un homme, et sa vie était déjà assez remplie pour y intégrer un autre facteur de trouble et de doute. Si on ne l'acceptait pas tel qu'il était, avec ses défauts et ses démons, alors tant pis, lui de changerait pas.

Tendant la main vers une pile de dossier, il en saisit un et l'ouvrit, posant sur son nez une paire de lunettes qui lui facilitaient la lecture et allumant une cigarette. Et comme si la vie reprenait son cours, il se remit à travailler, avec au dehors le son de la pluie venant taper sur les carreaux.


FIN



———————— ϟ ————————

Tomorrow...
and every other days...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hello again ♦ feat Khloé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bellum Orbis :: indépendants et lieux divers :: Les territoires étrangers :: Amérique du Nord :: Le chalet de Khaaleb-