Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Big Short ♦ ft. Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



ϟ Métier : Voleuse & Arnaqueuse ϟ Âge : 27 ans ϟ Race et sang : Sorcière ♦ Sang-mêlée ϟ Statut civil : Célibataire



ϟ Messages : 147 ϟ Date d'inscription : 01/03/2016 ϟ Disponibilité RP : Non disponible 3/3 ϟ Célébrité : Katie Cassidy ϟ Pseudo : Atae ϟ Crédits : blondie & Tumblr

MessageSujet: The Big Short ♦ ft. Ethan   28.01.17 22:43


The Big Short
ft Ethan A. Devaney & Allison E. Devaney



Le voyage jusqu'au Mexique avait été 'un ennui profond. Ce n'était pas tellement d'avoir dû faire le voyage avec des moyens de transport uniquement moldu, mais plutôt parce qu'elle avait eu à se farcir toute la propagande anti-sorciers mexicaine. Le Mexique avait eu une réaction particulièrement négative lorsque la révélation de l'existence du monde magique avait eu lieu sur toutes les télévisions du monde entier. Le gouvernement s'était très vite prononcé contre les sorciers et les créatures magiques de tout ordre. L'ambassade américaine déconseillait fortement à ses ressortissants sorciers de venir en vacances au Mexique ou même dans un autre pays d'Amérique latine, car ces derniers avaient adopté les mêmes politiques anti-sorciers. Pourtant, c'était bien là que ce rendait Allison. Il y avait bien entendu un certain risque si l'on considérait le fait qu'elle était une sorcière. Cependant, Allison n'était pas née de la dernière pluie. La voleuse avait l'habitude de passer sous le feu des radars. Elle s'était bien organisée avant de partir. De plus, elle savait qu'elle ne serait pas seule sur ce coup là. Afin d'éviter les contrôles de sécurité habituels des aéroports et des gares. Ainsi, la sorcière avait choisi de partir en covoiturage. C'était une option longue, mais qui lui donnait l'avantage d'avoir la couverture plutôt pratique de la vacancière. Allison avait choisi un covoiturage où le conducteur avait de nombreux passagers afin de faire partie d'un groupe et de moins éveiller les soupçons. Les routes seraient surveillées, mais si on suivait un certain itinéraire, on pouvait éviter la plupart des contrôles. Il n'était pas rare que les vacanciers américains prennent les routes les moins surveillées pour perdre moins de temps. Même si les voitures produites dans le sud des États-Unis (à savoir le territoire des Inquisiteurs) pouvaient aller à des vitesses folles, le voyage jusqu'à Mexico pouvait tout de même s'avérer très long et les contrôles ne faisaient qu'allonger les distances. Il était plus simple pour les autorités de surveiller un aéroport ou une gare plutôt que toutes les routes du pays. Ce qui expliquait l'engouement des vacanciers pour le voyage en voiture vers le Mexique, ces dernières années.

Pourquoi aller au Mexique si le pays était si dangereux pour les sorciers ? Il y avait, bien entendu, une bonne raison. Cela n'avait rien avoir avec le goût de l'aventure ou le goût du risque, bien qu'il y avait un peu de ça. La vérité, c'était que l'ambassade australienne au Mexique avait fait l'acquisition d'un objet d'une grande valeur et que les héritiers Devaney, eux, étaient résolus à se l'approprier. Allison avait fait du vol et de l'arnaque, son gagne-pain. Bien qu'aujourd'hui, elle s'était assez diversifié pour se retrouver à la tête d'un réseau de renseignement plutôt bon, elle ne rechignait jamais à faire un gros coup. En effet, il y avait toujours une forme de gloire et de dépassement de soi, à accomplir un coup pareil. Après de nombreuses heures à écouter les autres passagers parler des mesures anti-sorciers et de leurs vacances de folies, la voiture avait fini par atteindre Mexico en fin d'après-midi. Allison put ainsi mettre fin à l'ennuie de son road-trip. L'hôtel, dans lequel elle était descendue, était plutôt modeste, mais il offrait un certain confort de base. C'était ce soir, qu'aurait lieu à l'ambassade australienne, une soirée en l'honneur de la nouvelle mutation de l'ambassadeur. C'était le moment rêvé pour subtiliser l'objet convoité. Tout le monde serait prit par la célébration et la sécurité aurait plus de mal à garder l'oeil sur tout le monde. En effet, on attendait beaucoup de monde. Pour Allison, cela n'avait pas été très difficile de se faire inviter. Rien de plus simple, quand on a réussi à se faire bien voir de la fille du futur ambassadeur. La sorcière l'avait rencontré alors même qu'elle faisait ces études aux Etats-Unis. Elle était bien trop jeune pour entrer dans un bar et consommer de l'alcool et comme elle avait assez de sous à dépenser pour se le permettre, elle avait fait appel aux services d'Allison pour lui fournir de faux papiers. Elles avaient ainsi lié connaissance. Quand la sorcière avait contacté la jeune femme, cette dernière avait été très heureuse de lui fournir l'invitation pour aller à la grande soirée de son père au Mexique. Elle n'avait d'ailleurs posé aucune question à Allison, comme par exemple pourquoi elle voulait y aller ou est-ce qu'elle était certaine que ce ne serait pas dangereux pour elle, sachant qu'elle était une sorcière. Ce n'était pas la fille la plus maligne de ce siècle.

Avant de se rendre à la fête, Allison profita de quelques heures de sommeil bien mérité. Il était toujours difficile de dormir dans une voiture à son aise. Le lit de l'hôtel lui semblait un véritable Eden et elle s'écroula de sommeil sans autre forme de procès, non sans programmer avant un réveil de telle sorte qu'elle n'arrive pas en retard à la célébration. Lorsque celui-ci fini par sonner, quelques temps plus tard, elle fila à la salle de bain pour prendre une douche bien mérité et se rafraîchir un peu. S'ensuivit, une longue préparation afin de s'apprêter pour l'événement, mais aussi d'être prête à toutes éventualités. Dans sa valise, elle avait emmenée le nécessaire pour se préparer à la soirée : robe du soir, chaussure adéquate, un peu de matos et de quoi mettre en valeur ses cheveux et son visage. Cela prit un peu de temps, mais ce n'était pas vain d'en faire suffisamment pour paraître à la fois inoffensive, mais suffisamment intéressante pour qu'on comprenne pourquoi elle était là. Un coup d'œil à son portable lui permit de voir qu'Ethan n'avait pas perdu son temps, de son côté. Cela faisait un moment qu'il n'avait pas fait un si gros coup et d'une certaine manière, elle était assez excitée par la perspective de travailler avec son frère. Elle avait parfois du mal à comprendre pourquoi il s'était choisi un travail aussi ennuyeux que celui qu'il occupait, actuellement. Bien sûr, cela lui avait permis d'éviter la prison, mais elle avait parfois l'impression que cela n'allait pas avec le caractère de son frère. Allison ne pouvait dire qu'elle savait exactement tout des agissements de son frère. Il y avait une certaine part d'ombre en lui qu'elle n'allait pas creuser, parce qu'elle avait suffisamment confiance en lui pour ne pas s'imposer et attendre que lui-même lui fasse découvrir cette zone d'ombre. Enfin, elle était prête pour aller à la soirée. Elle descendit à l'accueil de l'hôtel pour demander à l'homme derrière le guichet de lui faire venir un taxi. Ce n'était pas la meilleure entrée de jeu pour aller à l'ambassade, mais elle ferait s'arrêter le véhicule un peu avant. L'homme ne s'attendait pas à la voir aussi apprêté. Il faut dire qu'elle était loin de l'image qu'elle avait renvoyée quelques heures plus tôt quand elle venait de quitter la voiture.

Lorsqu'elle arriva devant l'ambassade, elle put se rendre compte que les renseignements qu'elle avait accumulés sur l'événement étaient loin d'être erronées. Elle allait devoir donner un vrai beau chèque à celui qui lui avait fournis ce qu'elle recherchait parce que la personne s'était surpassée. Enfin espérons que l'intérieur était semblable à ce qu'il avait décrit ou du moins presque aussi bon que l'extérieur. Deux hommes, attendaient à l'entrée, pour prendre les cartons d'invitation et guider les invités à l'intérieur de l'ambassade. Ces derniers étaient accompagnés d'hommes armés. On n'avait pas lésiné sur la sécurité. Nul doute que c'était davantage pour les secrets que renfermaient l'ambassade et les objets d'intérêts plutôt que parce qu'il s'agissait de l'arrivée du nouvel ambassadeur. Allison sentait que malgré les renseignements et la préparation qu'Ethan et elle avaient fait, ce ne serait pas du gâteau que de s'emparer de l'objet qu'ils souhaitaient. Elle avait un certain frémissement à cette idée. Cela n'avait aucun intérêt quand c'était trop facile. Il fallait cependant espérer que ce ne serait pas non plus une tâche impossible. Allison tendit son invitation à un des hommes et celui-ci la guida jusqu'à la salle principale où se pressaient déjà nombre de personnes de tout âge, mais tous habillés avec beaucoup de goût. Il était à parier que chacun souhaitait en mettre plein la vue à son voisin pour l'impressionner et se mettre en avant. Pour rejoindre, tout ce monde, il fallait descendre un bel escalier blanc. Alors qu'elle le descendait pour se mêler à la foule, Allison jeta un coup d'œil afin d'y chercher Ethan et elle l'aperçut enfin en pleine discussion avec un couple. Il était arrivé avant elle et portait très bien le costume. Personne ne pouvait dire de son frère, qu'il n'était pas un très bel homme, à moins d'être totalement de mauvaise foi, pensa la sorcière. Elle venait à peine de quitter l'escalier, qu'elle fut rejointe par la fille de l'ambassadeur qui semblait véritablement heureuse de la voir. Allison avait bien du mal à le comprendre, parce qu'elles se connaissaient mal, mais elle savait se faire apprécier et la jeune femme était facilement influençable. C'était une chance, parce que sinon elle aurait eu beaucoup de mal à se faire inviter. N'importe qui ne pouvait pas rentrer dans l'ambassade. D'autant plus qu'il s'agissait d'une fête privée, réservés aux notables australiens et mexicains dans ce bel effort pour accueillir le nouvel ambassadeur.

« Alicia ! C'est super que tu sois venu ! Enfin quelqu'un qui sait ce que c'est que de faire la fête. »
S'écria la fille de l'ambassadeur, avec beaucoup de joie dans la voix.

Allison eut une petite pause, avant de se rappeler que c'était le nom qu'elle avait donné à la jeune femme quand elle était venue lui réclamer des papiers. Il faut dire qu'elle en avait utilisé des tas de noms d'emprunts pour ne pas qu'on la retrouve facilement . D'ailleurs, elle s'était reteint les cheveux en blond pour ressembler à celle qu'elle était lorsqu'elle avait rencontré pour la première fois la fille de l'ambassadeur.

« Kelsey ! » Répondit Allison sur le même ton joyeux, avec une octave, un poil au-dessus de sa véritable voix. « Merci pour l'invitation ! J'avais tellement hâte de te revoir. » Ajouta-t-elle en l'étreignant comme si elles étaient les meilleures amies du monde.

Cela sembla faire plaisir à Kelsey de voir la réaction d'Allison. Un serveur passa près d'elles et la fille de l'ambassadeur prit deux coupes de champagne sur le plateau et en tendit un à Allison. Elles trinquèrent toutes deux et la jeune femme l'entraîna par la suite vers ses parents. La sorcière n'avait pas vraiment envie de connaître l'ambassadeur et sa femme, mais elle savait qu'elle ne pourrait pas y couper. La soirée ne faisait que commencer...


———————— ϟ ————————

Allison Evie Devaney
I'm the best : you know you love me, XOXO.
lolize
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ace of spades



ϟ Métier : travaille au Département de la Sécurité intérieure des États-Unis ϟ Âge : 32 ans ϟ Race et sang : Sang-mêlé ϟ Particularité : Aucune ϟ Statut civil : Célibataire



ϟ Messages : 1007 ϟ Date d'inscription : 23/10/2015 ϟ Disponibilité RP : 1X par semaine ϟ Célébrité : Matt Bomer ϟ Crédits : Moi

MessageSujet: Re: The Big Short ♦ ft. Ethan   28.03.17 12:57


The Big short
Ethan & Allison Devaney

Cela faisait 10 jours qu'Ethan Devaney menait la grande vie au Mexique, sous l'identité de Benedict Schwartz, un moldu collectionneur d'art, philantrope et millionnaire d'origine allemande, venu s'établir au Mexique pour profiter des nombreux avantages que proposaient ce pays. Il n'avait fallu guère longtemps au nouvel arrivant pour se faire une place importante parmi les privilégiés de ce monde, et devenir en quelques jours à peine l'un des intimes du gérant du consulat d'Australie, grâce sa généreuse donation, d'un tableau tiré de sa collection personnelle du très renommé peintre italien Giovanni Battista Pittoni. L'Annonciation était bien évidemment une reproduction à l'identique du tableau du maître, un faux qu'un oeil expert aurait beaucoup de mal à identifier à première vue. Un tableau et un peintre qui n'avaient pas été choisi par hasard puisqu'Ethan n'était pas sans ignorer que la National Gallery de Victoria avait en sa possession une très importante collection de cette artiste italien dont le tableau en question aurait du se trouver au Städelsches Kunstinstitut en Allemagne. Fort heureusement pour eux tous, Mr Benedict se trouvait en possession d'une importante collection  de cet artiste peintre, dont certaines oeuvres, telle que l'Annonciation, appartenant à sa collections personnelles, qui auraient du être exposée au musée des art de Cleveland au moment où le Dôme était malheureusement apparu. Il n'y avait rien de surprenant à ce qu'un ressortissant allemand ait en sa possession plusieurs oeuvre de cet artiste car si Pittoni n'avait jamais quitté Venise, il avait toutefois réalisé de nombreuses commandes pour des clients allemands. Ce cadeau lui permettait non seulement de se lier d'amitié avec Mr Graham, le responsable de l’ambassade mais également d'être invité à la soirée d'intronisation de prise de fonction du Nouvel ambassadeur Mr Fitzsimons, qui aurait lieu ce soir même à l'ambassade. Mais surtout, il lui avait permis d'avoir un aperçu des différents systèmes de sécurité qui protégeaient la chambre forte, et d'introduire dans cette dernière sa baguette magique dissimulée dans l'encadrement en bois du tableau et par conséquent, indétectable aux appareils moldus puisque l'encadrement du tableau et sa baguette étaient réalisés dans le même bois...

Pour cette mission, Ethan ne serait pas seul puisqu'il pourrait compter sur la présence de sa petite soeur avec laquelle il avait échafaudé ce plan depuis quelques semaines. C'était elle qui était venue lui annoncer que l'une des pièces importante de la collection de De Vinci disparu depuis 1692, aurait refait surface au Mexique. Il n'avait pas fallu longtemps à la source d'Allison pour découvrir qu'elle était entreposé dans l'un des coffres qui se trouvait au Consulat Australien. Tant qu'ils ne l'avaient pas vu et identifié de leurs propres yeux, il y avait toujours une chance que le tableau en question soit un faux, une parfaite imitation, mais si c'était vrai, s'ils détenaient réellement cette pièce, il n'était pas question de leur laisser le fameux Léda et le Cygne, ce tableau inestimable que l'artiste avait offert à son ami Antonio Mini, prendre la poussière dans l'un de leur coffre.
Ensemble, grâce à leurs sources respectives, ils avaient réunis un maximum d'information concernant l'ambassade. Si Allison avait obtenu de nombreux renseignements concernant la soirée, lui de son coté s'était débrouillé pour mettre la main sur les plans de l'ambassade, ce qui, compte tenu de sa toute nouvelle position à Washington ne fut guère difficile à obtenir.
Après avoir fomenté un plan aussi original que brillant, il fut convenu qu'ils partiraient tous deux sous des identités différentes, à des moments différents et à l'aide de transports moldus différents afin de ne pas attirer l'attention. Si Allison privilégia les joies du voyage en groupe et du co-voiturage, lui était venu par les airs et s'était établit dans une magnifique villa au bord de mer. Si Ethan avait su s'infiltrer sans la moindre difficultés parmi les hauts placés de l'ambassade australienne, il savait que pour sa part, sa soeur comptait renouer avec Kesley Fitzsimons, la fille du nouvel ambassadeur afin d'obtenir une invitation. Une jeune femme à en croire son jugement, pas très futée mais qui allait s'avérer être d'une grande utilité.

Assister à la réception leur ferait passer la première barrière de sécurité composé d'hommes de mains et de garde du corps, c’était ensuite que les choses allaient se corser. La chambre forte se trouvait derrière une porte de sécurité qui serait leur plus gros obstacle. Elle n’avait ni clavier, ni capteur biométrique ou même de verrou. Ensuite, il allait falloir traverser un couloir truffé de caméra et seulement là, une fois tous ces obstacles franchis, ils pourraient enfin pénétrer dans la salle des coffres. Celui qui les intéressait et dans lequel était précieusement abrité Léda et le Cygne, était un Mackenzie 1943, triple épaisseur tout en acier. Ils allaient s’amuser pour le forcer mais un problème à la fois. La priorité étant de passer la porte de sécurité. Avoir fait le don de ce tableau lui avait permis de franchir cette porte et de constater que comme ils le soupçonnaient, cette dernière s’ouvrait à l’aide d’une carte que Graham gardait précieusement dans la poche droite de sa veste.

Lorsqu’Ethan fit son entrée dans la salle de réception, il fut immédiatement accueillit par Mr Graham en personne qui se précipita sur lui avec tout le respect qu’il s’imaginait lui devoir. Le brave homme le remercia encore pour sa généreuse donation offert en toute amitié à leur ambassade.

- Je vous en pris Mr Graham, tout le plaisir est pour moi. Les œuvres d’art sont faites pour être exposées et admirées et je sais que vous en ferez un bien meilleur usage que je n’en ferais jamais, lui assura-t-il.

- Oh ça je puis vous l’assurer. Il faudra que je vous présente à Mr Fitzsimons, le nouvel ambassadeur, c’est également un inconditionnel de Pittoni et il tenait à vous remercier en personne pour ce magnifique don

- Vraiment ?
S’exclama Ethan en feintant l’étonnement. Je l’ignorais. Ce sera un réel plaisir.

- Je vais accueillir d’autres invités, mais je vous en pris, profitez bien de cette soirée, nous nous retrouverons plus tard.

- Ce sera avec plaisir

Ethan le regarda s’éloigner un petit sourire en coin, puis s’avança parmi la foule présente pour se diriger vers le bar. Les femmes rivalisaient de beauté, c’était à qui aurait la plus belle toilette ou les plus beaux bijoux. Les hommes quand à eux rivalisaient de prestances et d’assurances. Serrant quelques poignées de mains au passage, Ethan constata que sa sœur n’était toujours pas arrivée, sans quoi, il n’aurait pas manqué de la remarquer.

- Une vodka sur glace s'il vous plaît, fit-il à l’adresse de la barmaid dans un sourire aimable, tout en prenant appui contre le bar

De là où il se trouvait, Ethan avait une vu imprenable sur toute la salle, et alors qu’il se disait qu’il ne pourrait pas manquer son entrée en restant ici, il l’aperçu descendre les majestueux escaliers blancs qui menait à la réception privée tout en le cherchant du regard. Alors qu’il s’apprêtait à lui sourire, il fut apostrophé par un couple d’une quarantaine d’années venu le saluer. Lui, n’était autre que le procureur général de la république de cette ville qui avait condamné plus de sorciers depuis son mandat que Barbosa n’en n’avait tué c’était dire à quel point ce type était une belle ordure. Ethan adorait le voir lui cirer les chaussures sans se douter le moins du monde qu’il s’adressait de cette manière à un sorcier. Un rapide coup d’oeil lui permis de constater que sa sœur n’avait pas perdu de temps et se trouvait déjà en grande discussion avec la famille Fitzsimons que Mr Graham ne tarda pas à rejoindre. Discrètement, Ethan tapota la poche droite de sa veste après avoir désigné Graham du regard à sa sœur, puis il savoura tranquillement une gorgé de sa vodka, comme si de rien n’était. Après avoir terminé son verre, Ethan quitta son poste d’observation et rejoignit Graham, qui était toujours en grande discussion avec le couple Fitzsimons et sa sœur.

- Messieurs dames, permettez-moi de vous présenter notre généreux donateur, Mr Schwartz

[g]- Mr Schwartz ![/i] S’exclama Mr Fitzsimons,[g] je suis sincèrement ravi de faire enfin votre connaissance. Mr Graham ne tarit pas d’éloge sur vous. Mr Schwartz à fait une généreuse donation en nous offrant l’une des œuvres majeurs de Pittoni, [/b]expliqua-t-il à Allison, mais vous êtes probablement trop jeune pour savoir de qui il s’agit.

Un petit sourire se dessina sur les lèvres d’Ethan. Cet homme prenait pour une généralité l’inculture de sa fille, s’il savait… Allison avait une culture générale que très peu soupçonnait, c’était même l’une des personnes les plus cultivée qu’il connaissait mais ça les arrangeait que cet homme pense le contraire.

- Je vous en pris, c'est plutôt à moi de vous remercier leur assura Ethan avec bienveillance. Avec moi, ce magnifique tableau ne faisait que prendre la poussière au moins, entre les mains d’un passionné tel que vous, je sais qu’il saura être mis en valeur. Serait-il possible de le voir ? Demanda-t-il nonchalamment

- Oh je regrette Mr Schwartz, le tableau a été entreposé dans la salle des coffres mais ne vous inquiétez pas, il ne risque rien, il y est en parfaite sécurité, lui assura-t-il.

Ethan s’attendait quelque peu au refus de Graham, mais au moins il avait essayé. Ils allaient donc devoir passer à la phase B de leur plan et s’introduire eux-mêmes dans la salle des coffres, et pour se faire, rien ne valait un petit mouvement de panique, qui soit suffisamment important pour leur permettre de passer inaperçu le temps de faire un petit tour en salle des coffres, mais avant, il devait s’occuper de maîtriser l’image que diffusait les vidéo surveillances dans la salle de contrôle. Pour se faire, Logan leur avait préparé un joli petit gadget qui avait l’apparence d’une pince à cravate. Une fois cette dernière placée dans le circuit électrique, elle perturbait le réseau et diffusait en boucle l’image qui était filmé lors des deux dernières minutes. En théorie, Allison avait eut le temps de s’emparer du passe de Graham, si ce n’était pas encore le cas, elle allait avoir quelques minutes supplémentaires pour le faire.

- Me voilà rassuré, fit-il dans un sourire.

La discussion tourna alors autour de Pettoni entre les deux fins connaisseurs jusqu'à ce que quelqu'un vienne enlever l'hôte de la soirée. Ethan le salua aimablement avant de s’éclipser à son tour en direction des toilettes dans lesquels il s’enferma. Grimpant sur la cuvette d’un WC, il atteignit une bouche d’aération contiguë à la salle de réception et décapsula un petit objet qu’il y abandonna et qui, programmé dans les 5 mn, allait provoquer un nuage de fumée donnant l’illusion qu’un feu venait de se déclarer. Pour sa part, Allison avait exactement le même dispositif en sa possession. Sans perdre davantage de temps, Ethan quitta les toilettes et fonça accidentellement sur l’un des agents de sécurité à qui il déroba subtilement le passe qui allait lui permettre de franchir la porte de sécurité interdite au publique mais derrière laquelle se trouvait le réseau électrique qui allait lui permettre d’intercepter les images diffusés par les caméras. S’épinglant une fausse carte d’agent de sécurité à la poche de sa veste, il traversa le couloir réservé au personnel, sans manquer de saluer avec une assurance déconcertante deux « collègues » qu’il avait croisé au passage et qui, non content de le saluer, lui tinrent également la porte pour qu’il puisse entrer alors qu’eux-mêmes sortaient.
Sans perdre un instant, Ethan entra dans la pièce qui gérait tout le réseau électrique et resta un instant impressionné par ces imposantes installations. Heureusement que Logan lui avait expliqué où se diriger, et quoi faire, sans son aide, il en aurait été absolument incapable. L’installation ne lui pris pas plus de deux minutes

- Pourvu que ça fonctionne,

Sans s’attarder, il ressortit aussi sec de la pièce. Il se débarrassa de son faux passe en le jetant dans un coin du couloir, avant d’emprunter le corridor qui menait vers la chambre forte et où il espérait bien y retrouver sa sœur avec le passe de Graham.

———————— ϟ ————————

   
Je sais que je t'ai menti sur un tas de choses mais jamais sur mes sentiments pour toi
APACHE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The Big Short ♦ ft. Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Ethan Hudson
» Ethan dégage, voici Liam, pour votre plus grand plaisir ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bellum Orbis :: indépendants et lieux divers :: Les territoires étrangers :: Amérique Centrale-