Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We all need a drink sometimes + Jessica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



ϟ Métier : infirmière, ne travaille cependant plus ϟ Âge : vingt-cinq ans ϟ Race et sang : jeune louve ϟ Particularité : aucune ϟ Statut civil : fiancée à cécil de cormontaigne



ϟ Messages : 357 ϟ Date d'inscription : 26/10/2016 ϟ Disponibilité RP : oui ϟ Célébrité : elizabeth olsen ϟ Pseudo : céline ϟ Crédits : blindness (avatar)

MessageSujet: We all need a drink sometimes + Jessica    13.11.16 21:27


Jessica & Sybil

We all need a drink sometimes


« Non, désolée. Inutile que l’on se voit pour me montrer des photos ou autre, ce n’est nullement dans mon budget. » Portable collait à mon oreille d’un côté, je terminai d’enfiler ma chaussure à l’aide de mon autre main libre. A l’autre bout du fil, j’avais un agent immobilier. J’en avais engagé un pour m’aider dans ma recherche d’un appartement. Depuis mon arrivée en ville, je vivais toujours chez ma grand-mère et maintenant que j’avais réussi à mettre une petite somme de côté, je m’étais décidée à définitivement prendre mon envol. Je l’avais déjà pris en partie quand j’avais fui le domicile familial. En tout cas, j’avais donné mes conditions à l’agent. Pour commencer, je préférai louer plutôt qu’acheter. Du coup, je lui avais renseigné la fourchette de prix dans lequel le loyer devait se situer. Pour l’instant, je n’avais eu droit qu’à quelques propositions, mais je n’avais pas encore eu de coup de cœur. Et le dernier appartement qu’il venait juste de me proposer au téléphone n’était pas don mon budget. « Je préférais vous en parler quand même… » m’avait dit l’agent. En tout cas, je venais de refuser net son offre.  La conversation se termina rapidement et l’agent promit de continuer ses recherches. Rapidement je l’espérai. Car je ne pouvais abuser encore longtemps de l’hospitalité de ma grand-mère. Je n’aimais pas dépendre de quelqu’un d’autre. Même s’il s’agissait d’un membre de ma famille. Je n’étais pas une profiteuse et jamais je n’en deviendrai une. Jamais. Tranquillement, je quittai l’hôpital. Je venais de terminer une énième journée de boulot. Je ne reprendrai mon service que demain soir, ce qui me laissait le temps de profiter un peu du temps libre, de me reposer. Du moins, pour ce début de soirée, je comptais surtout profiter un peu. Surtout après une telle journée. Je n’avais pas arrêté une seule minute. Les patients s’étaient enchainés et certains médecins nous avaient parlé, à mes collègues et moi-même, un peu comme à des chiens par moment. Le stress, l’adrénaline, sans doute. Ce qui me fit largement sourire ce jour fut ce petit patient âgé de trois ans. Le gamin n’avait rien trouvé de mieux à faire que de jouer avec les Lego de son frère et il en avait coincé un dans l’une de ses narines. Je n’avais même pas cherché à comprendre pourquoi il avait fait ça. De toute façon, ce n’était qu’un gamin de trois ans. Les parents n’avaient rien vu et le grand frère non plus. Au final, plus de peur que de mal pour les parents. Mon métier, je pourrai en parler des heures. Tout comme je pourrai allègrement raconter des anecdotes comme celle de ce gosse au Lego coincé dans la narine. Ca pouvait faire sourire, oui. Une fois dehors, je respirai l’air à pleins poumons. Je n’allais pas rentrer directement. J’avais prévu de me rendre dans un pub pas très loin. Un bar qui disait servir la meilleure bière artisanale de la ville. Bon, j’en avais bu une fois de leur bière. Elle était bonne, oui. Mais mon avis ne pouvait être pris en compte. Je n’avais aucune autre bière pour comparer. Je n’avais bu ma première bière que dans ce pub justement. J’avais prévenu ma grand-mère que je rentrerais plus tard que d’habitude, ne voulant pas l’inquiéter. Elle pourra dormir sans soucis comme ça. Au bout de quelques minutes passées à marcher dans la petite pénombre des rues, je finis par atteindre mon but : le Blackstone Irish Pub. J’entrai dans l’établissement sans perdre une minute. Ce dernier faisait bien entendu penser à l’Irlande du sud. Je jetai un rapide coup d’œil dans la salle et me dirigeai vers l’espace lounge où je me laissai tomber sur un des canapés. Je sortis mon portable de mon sac et rédigeai un message.

Je suis arrivée, je te garde une place. Sybil.

J’avais à peine cliquer sur le bouton envoyer qu’un serveur se retrouva face à la table. « Bonsoir, désirez-vous boire quelque chose ? » Bien sûr que oui si je me trouvais dans ce coin de la salle. Cependant, je devais décliner.« Pas pour le moment, merci. J’attends quelqu’un. » je spécifiai en guise de réponse. Le serveur s’éloigna et je m’installais plus correctement, mon dos se collant contre le dossier du canapé. Portable dans les mains, j’entrepris de jouer à un jeu dont j’avais téléchargé l’application il y a quelques jours en attendant que mon amie arrive.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Avocate indépendante ϟ Âge : Trente sept ans ϟ Race et sang : Soricière de sang mêlé ϟ Statut civil : Veuve



ϟ Messages : 391 ϟ Date d'inscription : 10/10/2016 ϟ Disponibilité RP : Disponible ϟ Célébrité : Gugu Mbatha-Raw ϟ Pseudo : Elementary/Marjolaine ϟ Crédits : Avatar : noté dessus & Gif : tumblr

MessageSujet: Re: We all need a drink sometimes + Jessica    15.11.16 23:28

J'avais été visité mes parents. Cela faisait longtemps que je ne les avais pas vu et au vu des événements récents j'avais besoin de me ressourcer. Ma mère avait été heureuse de me revoir et elle m'avait encore une fois demandé quand je lui donnerais un petit enfant. Je lui avais répondu que ça arriverait en temps et en heure mais au fond je pense que ça ne serait jamais. Nous n'étions déjà plus vraiment ensemble avec Elijah donc je ne pouvais de ce fait pas lui donner de petit enfant. Mon père lui me demanda immédiatement une balade à cheval et après deux jours passés chez eux, je l'avais accompagné pour la-dite balade. Installé sur mon cheval préféré, je chevauchais tranquillement mais surtout apaisée. C'était bien la première fois depuis longtemps que je n'étais pas mal à l'aise avec mon père. Il le remarqua d'ailleurs et me demanda ce qu'il se passait. Je lui expliquais alors que nous essayions à nouveau avec Elijah. Mon père n'était pas très heureux à cette annonce. S'il convenait que je n'avais jamais été aussi heureuse avec lui, il voyait aussi que mon mari était la personne qui m'avait fait le plus souffrir dans ma courte vie. De plus, mon père ne voulait plus me ramasser à la petite cuillère comme il la dernière fois. Malgré tout, je lui répondais que je ferais ce que je voulais. Ce à quoi il sourit. J'avais toujours fait ce que je voulais dans ma vie contre l'avis de tous. Notre balade terminée, nous avions partagé un repas ensemble. Ça serait le dernier parce que je devrais repartir le lendemain. Je ne pouvais plus rester. Je devais rentrer à Washington pour mon travail. Cette parenthèse m'avait ressourcé mais elle m'avait aussi fait beaucoup de mal.

La discussion avec le père Armand avait finalement porté ses fruits. Je me sentais plus sereine et prête à aller de l'avant. Ça m'avait même servi pour ma visite à Elijah. J'avais été moins tendue et j'espérais vivement que ça ait porté ses fruits. Pas au point de rendre à nouveau amoureux mon époux, mais juste pour qu'il veuille un peu plus de moi dans sa vie. J'avais vu Elijah avant d'arriver chez mes parents. Maintenant que j'en partais je ferai un arrêt à Nashville pour voir mon amie Sybil. Je fais un petit tour des Etats-Unis au final. Pour me rendre à Nashville j'avais loué une voiture. Normalement si je partais très tôt je pourrai arriver à l'heure pour notre rendez-vous. Sybil m'attendrait dans un bar que je ne connaissais absolument pas mais dont le nom me plaisait énormément. J'étais partie à trois heures du matin afin de ne pas avoir trop de circulation. Ma mère s'était levée ainsi que mon père pour me dire au revoir, je les avais embrassés avant de me mettre en route.

Lorsque je conduisais je passais ma journée à le faire sans m'arrêter ou alors juste pour manger ce qui fut le cas cette fois-ci. Je ne fis que rouler ne voulant pas arriver en retard au rendez-vous d'avec Sybil. J'arrivais sur Nashville en fin de journée. Je me rendais à mon hôtel. J'avais encore deux heures avant le rendez-vous. Je m'allongeais sur le lit de ma chambre et je fermais les yeux quelques minutes. Je branchais mon téléphone pour qu'il me réveille dans une heure. Je voudrais juste me reposer un peu et prendre quand même une douche avant de rejoindre mon amie. Mon téléphone sonna trop rapidement à mon goût. J'allais dans la douche et c'est à ce moment là que j'entendis mon téléphone sonner. Merde. J'avais déjà trop traîné.

Je suis arrivée, je te garde une place. Sybil.
J'arrive dans maximum quinze minutes. Désolée pour le retard.

Je me dépêchais de sortir de la douche. Je m'habillais – pantalon slim noir, haut noir légèrement sexy, petites baskets blanches, laissais mes cheveux libres, me maquillais légèrement – mais je mis tout de même un rouge à lèvres prononcé tout de même. Je prenais les clés de ma chambre, mon sac à main et je me suis mise en route. Je marchais dans les rues de Nashville tout en me guidant à l'aide de mon smartphone afin de trouver mon chemin rapidement. Lorsque je trouvais l'établissement, je rentrais et je me mis sur la pointe des pieds pour voir où se trouvait Sybil. Je la vis dans un canapé et je remerciais le ciel qu'elle ait choisi cette place. Au moins je pourrais m'affaler un peu et comater quelques minutes encore. Je m'approchais d'elle et je lui souriais. Je la prenais dans mes bras et je la serrai quelques secondes avant de m'asseoir à ses côtés.

« Salut ma Sybil ! Comment vas-tu ? De nouvelles anecdotes à me raconter ? »

J'aimais toujours l'écouter parler de son travail. Elle était passionnée tout comme je pouvais l'être quand je parlais de mon métier d'avocate. Un serveur s'approcha de nous et je commandais un whisky. J'avais besoin de me réveiller. Déjà la musique m'aidait à me sentir mieux mais quelque chose de fort me ferait maintenir les yeux ouverts encore quelques heures.

« Comment avance ta recherche d'appartement ? »

Je lui souriais. Cette soirée serait une bouffée d'oxygène. Depuis quelques semaines tout était compliqué donc un peu de répits ne me ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : infirmière, ne travaille cependant plus ϟ Âge : vingt-cinq ans ϟ Race et sang : jeune louve ϟ Particularité : aucune ϟ Statut civil : fiancée à cécil de cormontaigne



ϟ Messages : 357 ϟ Date d'inscription : 26/10/2016 ϟ Disponibilité RP : oui ϟ Célébrité : elizabeth olsen ϟ Pseudo : céline ϟ Crédits : blindness (avatar)

MessageSujet: Re: We all need a drink sometimes + Jessica    29.11.16 20:30


Jessica & Sybil

We all need a drink sometimes


J'arrive dans maximum quinze minutes. Désolée pour le retard. Je souris légèrement et continuai à jouer au jeu dont j’avais téléchargé l’application. Un jeu dont le but était juste de lancer des oiseaux méchants sur une bande de cochons verts débiles. Du moins, l’air qu’ils affichent est totalement débile. Ce jeu avait le mérite de me faire passer le temps et de me changer déjà un peu les idées. J’avais bien des applications sur mon portable et je ne me servais que rarement de la plupart. J’avais une application agenda pour éviter d’oublier quoi que ce soit. Ben, je ne l’utilisais jamais. Et je n’oubliais rien pour autant. À part deux trois conneries par-ci par-là. Je pourrai donc supprimer les inutiles, mais non. Je gagnai une partie et décidai d’en faire une nouvelle. En quinze minutes, ma batterie s’était légèrement déchargée. A un moment, je ressentis comme le besoin de lever la tête de mon portable et vis Jessica arriver dans ma direction. Je déposai mon portable à côté de moi et me levai. Directement, elle me prit dans ses bras et je lui rendis son accolade. L’accolade terminée, elle s’installa à côté de moi. Je ne pouvais m’empêcher de l’observer. Elle était si… jolie. Et son style vestimentaire était toujours bien. Elle avait la ligne, le corps pour de toute façon. « Salut ma Sybil ! Comment vas-tu ? De nouvelles anecdotes à me raconter ?» Qu’est-ce qu’un moment passé avec Jess sans des anecdotes voyons. J’en avais oui, mais pas toutes plaisantes. Tout n’était pas rose dans un hôpital. « Je vais bien. La rousse détestée par son père, célibataire et qui s’occupe des malades. » J’haussai les épaules d’un air désinvolte. « J’ai un enfant avec un Lego dans la narine, c’était marrant. Pas pour le gosse, bien entendu. Et personne n’a rigolé devant lui et ses parents. Une allergie à un compensant dans une huile de massage, un furoncle, … J’en vois des vertes et des pas mûres. » Le serveur revint alors et je commandai une bière tandis que Jess opta pour un whisky.   « Comment avance ta recherche d’appartement ? » Oh ça. J’en avais aussi des choses à dire là-dessus. Avoir pris les services d’un agent immobilier donnait droit à certains avantages surtout lorsque les horaires de travail ne sont pas faciles. Mais d’un autre côté, il était clair que des inconvénients étaient aussi à prévoir. Le prix en était un. Enfin, je me concentrai toujours sur le positif, c’était le mieux à faire. A toujours penser au négatif, on en deviendrait dépressif à force. « Ca peut aller. Tout n’est pas rose, je l’avoue. L’agent me propose parfois de beaux endroits mais soit quelque chose cloche à l’intérieur, soit c’est hors de mon budget. J’avais vu une belle petite maison pas chère du tout mais il n’y avait qu’une toilette au rez-de-chaussée. Même pas à l’étage ! Imagine un peu le truc. Tu te réveilles en pleine nuit avec une envie pressante et tu dois descendre les escaliers un par un en courant en espérant arriver à temps… Je vais encore plus loin : et si on se casse la figure dans les escaliers ? Ca serait horrible. » L’espace de quelques secondes, je restais silencieuse avant de me reprendre. « Je viens vraiment de parler de toilettes et de ce qui va avec ? » Juste au moment où le serveur arriva avec nos boissons. Je pris mon verre et trinquai avec mon amie. « A ce moment passé à deux. » Je bus une première gorgée de ma boisson avant de déposer le verre sur la table. « Et toi, que racontes-tu de neuf ? Avec Elijah, il y a du nouveau ? » Curiosité, toujours.


AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Avocate indépendante ϟ Âge : Trente sept ans ϟ Race et sang : Soricière de sang mêlé ϟ Statut civil : Veuve



ϟ Messages : 391 ϟ Date d'inscription : 10/10/2016 ϟ Disponibilité RP : Disponible ϟ Célébrité : Gugu Mbatha-Raw ϟ Pseudo : Elementary/Marjolaine ϟ Crédits : Avatar : noté dessus & Gif : tumblr

MessageSujet: Re: We all need a drink sometimes + Jessica    30.11.16 14:27

J'avais un peu de retard et je vis au fond de la salle mon amie en train de jouer sur son téléphone. Je souriais en coin et je m'approchais d'elle pour lui faire un gros câlin. On ne se voyait pas souvent et pourtant j'avais l'impression de tout connaître d'elle. Je lui souriais après lui avoir fait un bisou sur la joue. Je m'affalais aussi dans le canapé tranquillement. Je poussais un long soupire étant heureuse de la retrouver ce soir.

« Je vais bien. La rousse détestée par son père, célibataire et qui s’occupe des malades. »

Hum ça n'allait visiblement pas aussi bien qu'elle voulait me le laisser entendre. Je gratterais cela quand elle ne sera plus sur la défensive. Il fallait que je lui rende le sourire, c'était ma mission du moment !

« La jolie rousse qui fait tourner les têtes des hommes du bar et même des malades. »

Je lui faisais un clin d'oeil avant de m'asseoir à côté d'elle.

« J’ai un enfant avec un Lego dans la narine, c’était marrant. Pas pour le gosse, bien entendu. Et personne n’a rigolé devant lui et ses parents. Une allergie à un compensant dans une huile de massage, un furoncle, … J’en vois des vertes et des pas mûres. »

Je riais un peu. J'imaginais bien l'enfant avec le Lego dans le nez. Je trouvais ça vraiment drôle. Il y avait quand même beaucoup de chose drôle dans son métier et heureusement sinon elle devriendrait folle.

« Ma pauvre... ça doit quand même être bien trash par moment le métier d'infirmière mais il n'y a pas que des avantages tout le temps. »

Je compatissais. Je savais que je ne pourrais jamais travailler dans le médical. J'avais quand même bien peur du sang donc je ne voulais pas tourner de l'oeil quand je devrais faire une piqûre. C'est pourquoi j'avais choisi de me lancer dans la justice. De toutes les façons j'étais trop chochotte pour soigner quelqu'un sauf peut être Elijah mais ça c'était parce que j'étais amoureuse de lui.

« Ca peut aller. Tout n’est pas rose, je l’avoue. L’agent me propose parfois de beaux endroits mais soit quelque chose cloche à l’intérieur, soit c’est hors de mon budget. J’avais vu une belle petite maison pas chère du tout mais il n’y avait qu’une toilette au rez-de-chaussée. Même pas à l’étage ! Imagine un peu le truc. Tu te réveilles en pleine nuit avec une envie pressante et tu dois descendre les escaliers un par un en courant en espérant arriver à temps… Je vais encore plus loin : et si on se casse la figure dans les escaliers ? Ca serait horrible. »

Oh oui horrible mais je cachais un sourire la laissant réfléchir à ce qu'elle venait de dire. Je souriais en coin et je lui répondais avec le plus de gentillesse possible.

« Et tu ne pourrais pas demander un peu plus à la banque ? Ou tu pourrais avoir un garant ce qui te permettrait d'emprunter plus ? Enfin je dis ça mais je suis moi même très difficile et en effet se n'est pas pratique de descendre les escaliers en pleine nuit ! Je me suis déjà fait une entorse comme ça chez mes parents et ça m'avait empêché de faire mes entrainements de pompoms pendant des semaines. »

Cela avait été un épisode douloureux de mon adolescence mais heureusement pour moi je n'avais pas eu de ligament vraiment touché. Je n'avais même plus besoin de faire attention à ma cheville. J'étais libre de mes mouvements. D'un côté il valait mieux parce que je ne supporterais pas une opération ni la convalescence qui allait derrière.

« Je viens vraiment de parler de toilettes et de ce qui va avec ? »

J'acquiesçais vivement tout en essayant de retenir un fou rire. Il n'y avait que Sybil pour parler de ce genre de chose. Elle était vraiment imprévisible mais tellement mignonne. Je crois que j'appréciais de plus en plus mon amie et j'aurai bien du mal si notre amitié devait se terminer.

« Et oui ma popine tu viens de le faire. »

Je lui faisais un clin d'oeil. On avait vraiment une bonne amitié elle est moi. On pouvait tout se raconter même les choses les plus déroutantes comme parler des commodités. Je riais un peu puis j'attrapais mon verre quand elle voulu trinquer.

« A ce moment passé à deux. »
« A nous ! »

Je trinquais contre son verre avant d'en boire une gorgée. Je lui souriais vraiment chaleureusement tout en m'enfonçant dans le fauteuil. Je présentais qu'on allait passer une bonne soirée.

« Et toi, que racontes-tu de neuf ? Avec Elijah, il y a du nouveau ? »

Je soupirais un peu. Oui il y avait du nouveau et c'était un peu les montagnes russes comme à chaque fois mais je croyais quand même en nous alors je me remis à sourire à mon amie. Je passais une main dans mes cheveux et enroulant mon doigt dans une mèche je lui répondais simplement :

« Nous nous sommes revus et ça s'est plutôt bien passé. On s'est promis de tenter à nouveau... J'espère que ça ira. »

J'étais un peu blasée. A vrai dire, je croyais sincèrement en notre couple avec Elijah et je savais qu'avec le temps on finirait par se pardonner et s'aimer comme nous savions si bien le faire. J'avais beaucoup d'espoir et je ne le perdrais plus. Je me jetterai corps et âme dans cette nouvelle relation. Un sourire s'afficha sur mes lèvres alors que je faisais mon regard de braise à Sybil. Je voulais en savoir plus sur elle et sur ses amours. Après tout, un joli petit bout de femme comme elle ne pouvait pas rester seule.

« Mais sinon toi, tu n'as personne en vu ? Raconte moi tout. »

Je voulais tout savoir ! J'avais besoin de savoir qu'il y avait des gens heureux autour de moi et puis je m'étais promise de ne plus être négative du moins pas ce soir. J'avais vraiment besoin de passer une bonne soirée et j'étais certaine qu'avec Sybil j'allais en passer une mémorable. Je souriais à mon amie et je buvais mon verre de whisky tranquillement avant de sortir de ma poche une cigarette. Je l'allumais et je tirais dessus tranquillement. J'étais tout sourire. J'étais sereine et ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi en paix avec moi même.

« En tout cas si tu es célibataire un homme au bar te dévisage. »

Je souriais en coin en lui faisant un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : infirmière, ne travaille cependant plus ϟ Âge : vingt-cinq ans ϟ Race et sang : jeune louve ϟ Particularité : aucune ϟ Statut civil : fiancée à cécil de cormontaigne



ϟ Messages : 357 ϟ Date d'inscription : 26/10/2016 ϟ Disponibilité RP : oui ϟ Célébrité : elizabeth olsen ϟ Pseudo : céline ϟ Crédits : blindness (avatar)

MessageSujet: Re: We all need a drink sometimes + Jessica    01.02.17 14:41


Jessica & Sybil

We all need a drink sometimes


« La jolie rousse qui fait tourner les têtes des hommes du bar et même des malades.» Je rigolai. Jessica exagérait largement. Malgré son clin d'oeil, je ne pouvais m'empêcher de me dire que cela n'étais pas vrai. Je ne faisais pas tourner la tête de bien de gens. Les malades déjà.. Ils avaient bien autre chose à penser que de me trouver à leur goût. Quand il s'agissait de patients adultes bien entendu. Je changeais de suite de sujet, préférant expliquer une énième anecdote concernant mon métier. Comme par exemple : l'enfant et le Lego dans la narine. Marrant pour moi une fois en dehors de l'hôpital, moins pour les parents. Jessica en rigola aussi. Au moins, je n'étais pas la seule à rire d'un petit malheur d'un autre. « Ma pauvre... ça doit quand même être bien trash par moment le métier d'infirmière mais il n'y a pas que des avantages tout le temps.»   Elle avait raison. Il étai évident que je côtoyais autant la vie que la mort. C'était le prix à payer. On ne pouvait sauver ou guérir tout le monde. Bien que, bien que... « Non, je suis d'accord avec toi. Il faut seulement se concentrer sur les points positifs. Se souvenir du visage des gens lorsqu'on leur annonce qu'ils sont guéris par exemple. » Toujours penser au positif dans chaque situation. Sinon, j'aurai eu vite fait de déprimer jusqu'à la fin de ma vie. Le sujet qui suivit sur ma recherche de demeure. Vivre avec ma grand-mère ça allait mais je ne pouvais rester chez elle jusqu'à la fin de ma vie.   « Et tu ne pourrais pas demander un peu plus à la banque ? Ou tu pourrais avoir un garant ce qui te permettrait d'emprunter plus ? Enfin je dis ça mais je suis moi même très difficile et en effet se n'est pas pratique de descendre les escaliers en pleine nuit ! Je me suis déjà fait une entorse comme ça chez mes parents et ça m'avait empêché de faire mes entrainements de pompoms pendant des semaines.»  Ah les entrainements de pompomps. Pompom-girl ... C'était bien quelque chose qui ne m'avait jamais intéressé. Je ne m'étais jamais imaginée crier pour supporter une équipe de sport en faisant différents gestes et mouvements avec des pompons dans les mains. Non, pas mon style. Je ne jugeais pas pour autant Jess. « J'en sais rien, je ne me suis pas renseignée plus à ce sujet. Et pour le garant... Je doute que mon père accepte et je ne peux demander cela à ma grand-mère. Elle a déjà été bien gentille de m'héberger un temps, je ne peux lui en demander plus. » Je ne le ferais pas, je le savais. Il faudra que je me débrouille autrement. Je finirai bien par trouver de toute façon. En tout cas, j'avais parler de toilettes. Il y avait plus glamour comme sujet de conversation, je l'accordais. Jess me le confirma dans un éclat de rire et je me sentis rougir très légèrement, un peu honteuse d'un tel sujet de conversation. Une fois trinqué, je décidai de l'interroger sur Elijah, son mari. Elle m'en avait déjà parlé, je savais plus ou moins, ce qu'il se passait. « Nous nous sommes revus et ça s'est plutôt bien passé. On s'est promis de tenter à nouveau... J'espère que ça ira. »  Je l'espérais aussi.  Je voulais le meilleur pour Jessica, elle le méritait vraiment. « C'est bon signe, non? En tout cas, je veux que vous soyez heureux. » Il n'y avait plus qu'à croiser les doigts pour que tout continue bien. J'avais remarqué qu'elle avait enroulé son doigt autour d'une de ses nombreuses mèches de cheveux bouclés. Un geste adorable et que je prenais toujours un peu comme de la timidité. « Mais sinon toi, tu n'as personne en vu ? Raconte moi tout.» L'espace d'un instant, une image d'un certain loup traversa mon esprit. Pourquoi donc ? Cette image était arrivée spontanément, je n'avais pas eu besoin de plus d'une seconde pour que mon esprit pense à lui. C'était la meilleur... Et cela me perturba. « Non, personne. » Mon ton était volontairement désinvolte. « J'ai juste fait la connaissance d'un mec lors d'une conférence. Je me suis trompée de salle et il est venu me parler. » Inutile de rentrer plus dans les détails. Par là, je voulais dire inutile de parler de toute la foule de loups-garous réunis dans la salle dans laquelle j'étais entrée par erreur. « En tout cas si tu es célibataire un homme au bar te dévisage.» J'haussais un sourcils et tournais la tête en direction du bar. En effet, un homme y était bien en train de m'observer. Il me sourit d'ailleurs lorsque nos regards se croisèrent. Je lui rendis timidement et poliment le sien avant de reporter mon attention sur Jessica. « Pas mal... » Mais pas aussi beau que Monsieur Loup. «Mais, je sais pas. Je ne nierai pas que l'homme de la convention m'a fait bonne impression. Bien que je ne sache pas grand chose à son sujet. »

AVENGEDINCHAINS
[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Avocate indépendante ϟ Âge : Trente sept ans ϟ Race et sang : Soricière de sang mêlé ϟ Statut civil : Veuve



ϟ Messages : 391 ϟ Date d'inscription : 10/10/2016 ϟ Disponibilité RP : Disponible ϟ Célébrité : Gugu Mbatha-Raw ϟ Pseudo : Elementary/Marjolaine ϟ Crédits : Avatar : noté dessus & Gif : tumblr

MessageSujet: Re: We all need a drink sometimes + Jessica    05.02.17 0:38

Me retrouver avec mon amie me faisait beaucoup de bien. J'avais enfin l'occasion de vider mon esprit. Je me sentais bien et j'avais envie de passer une bonne soirée alors il était temps de parler des sujets qui fâchent pour les laisser au placard et nous amuser comme on le souhaitait.

« Non, je suis d'accord avec toi. Il faut seulement se concentrer sur les points positifs. Se souvenir du visage des gens lorsqu'on leur annonce qu'ils sont guéris par exemple. »

Je lui souriais. Nous n'avions pas des métiers faciles elles et moi. Elle avait simplement raison sur le fait que nous devions voir toujours le bon côté des choses. J'essayais d'adopter cette devise depuis quelques mois et ça marchait plutôt bien finalement.

« J'en sais rien, je ne me suis pas renseignée plus à ce sujet. Et pour le garant... Je doute que mon père accepte et je ne peux demander cela à ma grand-mère. Elle a déjà été bien gentille de m'héberger un temps, je ne peux lui en demander plus. »

Je comprenais. C'était compliqué en effet.

« Si tu as besoin d'argent je peux t'en prêter et je dis ça en toute amitié Sybil. »

Je lui souriais. Elle savait qu'elle pouvait compter sur moi alors maintenant elle avait toutes les cartes en main mais je ne l'obligerais pas à accepter ma proposition. Je savais très bien qu'il ne fallait jamais pousser quelqu'un à faire autre chose que sa volonté. Je lui parlais ensuite de mon couple. S'il n'y avait pas eu beaucoup à dire pendant des années maintenant tout semblait s'accélérer et je me sentais un peu perdu, beaucoup même.

« C'est bon signe, non? En tout cas, je veux que vous soyez heureux. »

Je lui souriais avant de la prendre dans mes bras. Je l'embrassais sur la joue pour la remercier de son soutiens.

« Merci ma chérie ! J'ai bon espoir et c'est con mais... Je l'aime quoi alors ça ne peut pas s'arrêter comme ça. »

Je souriais un peu tristement avant de baisser les yeux pour chasser les larmes qui menaçaient de couler. J'avais du mal encore à accepter que ça ne pouvait pas fonctionner entre lui et moi. Du coup j'étais un peu trop fleur bleue quand je pensais à Elijah. Enfin j'avais bon espoir alors je reprenais du poil de la bête avant de secouer ma tête pour repartir à la pêche aux informations. Je lui demandais alors si elle avait quelqu'un en tête. Il était important que j'en sache un peu plus sur elle.

« Non, personne. »

Arf. Je soupirais un peu. C'était désolant surtout qu'elle était trop mignonne en plus.

« J'ai juste fait la connaissance d'un mec lors d'une conférence. Je me suis trompée de salle et il est venu me parler. »

Je levais mes sourcils à plusieurs reprises histoire de lui faire comprendre que j'avais bien entendu qu'elle avait rencontré un homme à une conférence.

« Première question ! Est-ce qu'il est beau ? »

Je riais de toutes mes dents à mon amie. Elle savait que je ne m'attachais à ce détail – bien que Elija est le plus bel homme que j'ai rencontré dans ma vie ! - mais ça faisait au moins un sujet de conversation. Et puis j'étais assez curieuse de savoir à quoi ressemblait l'homme qui lui avait fait tourner la tête ! C'est d'ailleurs pour me faire une véritable idée du visuel du dit homme. Je tentais donc de savoir s'il ressemblait au fameux Homme.

« Pas mal... Mais, je sais pas. Je ne nierai pas que l'homme de la convention m'a fait bonne impression. Bien que je ne sache pas grand chose à son sujet. »

Ouhhhhhh Miss Barnett a un homme en tête ! Elle était trop mignonne mais je ne savais toujours pas si l'homme au bar lui ressemblait. Je continue de siroter mon verre mais elle peut voir que mes yeux se sont mis à briller. Je voulais tout savoir. Je voulais en apprendre plus sur ce fameux homme ! Depuis que je connais Sybil, je sais qu'elle ne va pas butiner partout. Elle est posée et calme et je pense que pour m'avouer ça il doit s'être passé quelque chose.

« Il s'appelle comment ? Je le connais peut être ! »

Je souriais à mon amie. Elle savait que je connaissais beaucoup de monde de part mon travail et il n'y avait pas trente six millions d'hommes qui faisaient des conférences. Je souriais en coin et je sautillais un peu dans mon fauteuil. Elle ne pouvait pas me faire cela et ne pas au moins me donner un indice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : infirmière, ne travaille cependant plus ϟ Âge : vingt-cinq ans ϟ Race et sang : jeune louve ϟ Particularité : aucune ϟ Statut civil : fiancée à cécil de cormontaigne



ϟ Messages : 357 ϟ Date d'inscription : 26/10/2016 ϟ Disponibilité RP : oui ϟ Célébrité : elizabeth olsen ϟ Pseudo : céline ϟ Crédits : blindness (avatar)

MessageSujet: Re: We all need a drink sometimes + Jessica    23.04.17 18:10


Jessica & Sybil

We all need a drink sometimes


« Si tu as besoin d'argent je peux t'en prêter et je dis ça en toute amitié Sybil.» Ok, pas possible là. Hors de question. Je gardais le sourire aux lèvres car c'était plus que gentil de la part de Jessica de me proposer son aide financière mais je ne pouvais accepter. « Je te remercie ma belle mais je ne peux accepter. Ce n'est pas contre toi, ni... Juste que je préfère prouver à mon père que je peux m'en sortir seule. » Mon père, ce connard. C'était certainement le dernier à vouloir de mes nouvelles depuis mon emménagement à Nashville. Pour ça, ma mère était plus cool mais c'était encore relatif. De toute façon, je ne voulais plus rien avoir à faire avec lui. J'en avais fini avec lui. Il avait dépassé les bornes, il en avait trop fait, il m'avait fait trop de peine. Un autre sujet sensible restait le couple que Jessica formait avec Elijah. Je tenais à ce qu'elle soit heureuse. Elle le méritait tout simplement. Sourire lui allait tellement bien. « Merci ma chérie ! J'ai bon espoir et c'est con mais... Je l'aime quoi alors ça ne peut pas s'arrêter comme ça.» Accolade, baiser sur la joue. C'était une belle amitié. Pourtant, je remarquai sans peine son regard. Un regard dont elle retenait les larmes. Je n'aurai sans doute pas du tout parler d'Elijah mais ma curiosité l'avait emporté. Mais très vite, Jess porta son attention sur mon cas. Moi et mes potentielles amourettes. A part ce Cecil, il n'y avait personne, ce que je ne manquais pas de lui signaler. Mais la simple évocation de ce mec rencontré en conférence éveilla sa curiosité  à son tour. On ne pouvait changer une équipe gagnante en matière de potin et curiosité héhé. « Première question ! Est-ce qu'il est beau ? » La beauté. Oui, il était pas mal, fallait le dire. Plus canon que l'homme du bar qui ne cessait de me dévisager sourire en coin. Désolée mon coco, mais je ne finirai pas comme ta énième conquête d'un soir. Passe ton chemin. Cecil allait donc être le sujet entier de la conversation. « Il s'appelle comment ? Je le connais peut être !» Hop, première question. La réponse était des plus facile. « Cécil De Cormontaigne. Tu connais? »  J'avais largement des doutes sur le fait que Jessica pouvait le connaître ou non. Après, de part son métier, oui, elle connaissait sûrement un grand nombre de personnes mais tout de même ... « Que tu le connaisses ou non, je ne te demanderai pas d'informations sur lui. Je tiens à me faire ma propre opinion sur lui par moi-même. Bon si c'est un connard, t'as le droit de le dire quand même. » Il ne m'avait pas paru être un sale type. Mais parfois, les gens disent que les apparences peuvent être trompeuses. J'espérais que cela n'allait pas être le cas.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



ϟ Métier : Avocate indépendante ϟ Âge : Trente sept ans ϟ Race et sang : Soricière de sang mêlé ϟ Statut civil : Veuve



ϟ Messages : 391 ϟ Date d'inscription : 10/10/2016 ϟ Disponibilité RP : Disponible ϟ Célébrité : Gugu Mbatha-Raw ϟ Pseudo : Elementary/Marjolaine ϟ Crédits : Avatar : noté dessus & Gif : tumblr

MessageSujet: Re: We all need a drink sometimes + Jessica    30.04.17 18:45

C'était avec facilité que je lui avais proposé mon aide. Je ne voyais pas ce que je pouvais faire d'autre. Après tout, elle était mon amie et peut être même une de mes meilleures amies. C'était tout naturel pour moi de lui proposer mon aide et comme je m'y attendais elle déclina.

« Je te remercie ma belle mais je ne peux accepter. Ce n'est pas contre toi, ni... Juste que je préfère prouver à mon père que je peux m'en sortir seule. »

Je levais mes yeux au ciel. C'était juste impossible de lui faire entendre raison et je le savais. Bien que nous soyons éloignées en âge je savais que je ne pourrais jamais la faire changer d'avis. Alors je lui souriais tout simplement et lui prenait la main comme pour lui signifier que si elle était vraiment dans le besoin elle pourrait tout de même compter sur moi. La discussion se détourna sur ses amours. Elle était visiblement sous le charme d'un homme et je voulais savoir de qui il s'agissait.

« Cécil De Cormontaigne. Tu connais ? »

Je souriais en coin. Oh oui je le connaissais. Je l'avais croisé de nombreuses fois. Il est un homme charmant et aussi très beau. Je comprenais qu'elle soit tombée sous son charme. Je prenais mon verre et j'en buvais une gorgée tout en la regardant d'un air espiègle.

« Que tu le connaisses ou non, je ne te demanderai pas d'informations sur lui. Je tiens à me faire ma propre opinion sur lui par moi-même. Bon si c'est un connard, t'as le droit de le dire quand même. »

Je riais en reposant mon verre. Je réfléchissais à ce que je pourrais bien pouvoir lui dire sur ce Monsieur De Cormontaigne. Je le connaissais de vu et c'était un homme charmant. J'avais toujours aimé parler avec lui. Il était courtois bien qu'un peu dragueur sur les bords mais jamais désobligeant.

« Je l'ai rencontré plusieurs fois et il est un gentleman. »

Oh oui il était un gentleman et un grand dragueur mais ça Sybil le savait déjà comme elle est tombée sous son charme. Mais je savais également qu'il était très fidèle. J'avais connu son ancienne fiancée, enfin je l'avais vu plusieurs fois lors de conférences.

« Si tu arrives à entrer dans le cœur de De Cormontaigne tu n'en sortiras jamais. Crois moi. C'était un déchirement quand il s'est séparé de son ancienne promise. Personne ne disait rien mais ça se sentait. »

Oui c'était assez triste de les voir tous les deux. Ça se voyaient qu'ils s'aimaient encore mais qu'ils étaient juste incompatibles. Je souriais à mon amie avant de faire signe à un des serveurs pour qu'il nous remette la même chose. La soirée était loin d'être finie enfin du moins elle commençait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We all need a drink sometimes + Jessica    

Revenir en haut Aller en bas
 

We all need a drink sometimes + Jessica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Jessica Marquis ( Fini )
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)
» Jessica Jaco tout simplement ! [Validée]
» Jessica Torres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bellum Orbis :: United States & Beyond :: États Indépendants-